1 1932, Le Paysan du Danube. La lenteur des choses — Châteaux en Prusse
1es, en français, d’un des burgraves zu D. qui fut gouverneur d’Orange, et eut pour précepteur Pierre Bayle en personne, dont il se
2 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
2it : le juge refusant de juger. On me dira que ce gouverneur eût été dans son rôle en agissant, et qu’il trahissait sa fonction en
3 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du socialisme au fascisme (novembre 1936)
3évolte des marins allemands, en 1918, au poste de gouverneur de Kiel : c’est lui que, par un sûr instinct, le Grand État-Major, qu
4 1938, Journal d’Allemagne. Journal (1935-1936)
4t leurs fonctions, sous des maîtres nouveaux. (Le gouverneur de la province est un ancien employé de postes, ventripotent et qu’on
5erg, des généraux, salués par des heil joyeux. Le gouverneur de la province nasille des lieux communs, mal écouté. Je suis debout,
5 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Religion et vie publique aux États-Unis (18 février 1941)
6e politique américaine. Imaginez, par exemple, le gouverneur d’un des grands États de l’Union prenant part à une campagne de « mis
6 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Le dernier des Mohicans (11 octobre 1945)
7cain contre Roosevelt pour l’élection au poste de gouverneur de cet État. Il est tanné comme un Indien, juste juge, roublard, rich
7 1946, Combat, articles (1946–1950). Paralysie des hommes d’État (21 mai 1946)
8 conduit non par un cabinet fédéral, mais par les gouverneurs des quarante-huit États de l’Union ? — Ce serait absurde, me disent-i
8 1946, Journal des deux Mondes. Le choc de la paix
9cain contre Roosevelt pour l’élection au poste de gouverneur de cet État. Il est tanné comme un Indien, juste juge, roublard, rich
9 1946, Lettres sur la bombe atomique. Paralysie des hommes d’État
10 conduit non par un cabinet fédéral, mais par les gouverneurs des quarante-huit États de l’Union ? — Ce serait absurde, me disent-i
10 1947, Vivre en Amérique. Vie culturelle et religieuse
11e politique américaine. Imaginez, par exemple, le gouverneur d’un des grands États de l’Union prenant part à une campagne de « mis
11 1948, Esprit, articles (1932–1962). Thèses du fédéralisme (novembre 1948)
12Les USA ne sont pas dirigés par une assemblée des gouverneurs des quarante-huit États, ni la Suisse par les délégués des vingt-deux
12 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
13Les USA ne sont pas dirigés par une assemblée des gouverneurs des quarante-huit États, ni la Suisse par les délégués des vingt-deux
13 1948, Suite neuchâteloise. III
14 son absence [car en fait il vit à Berlin] par un Gouverneur qui jouit d’une très-grande considération, et d’une très-petite autor
15nneret, le Chancelier, le Procureur Général et le Gouverneur, «conjointement considérés » avec les Trois États et les députés de V
14 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
16 ceci : Après la guerre, je réussis à obtenir du gouverneur britannique quelques-unes des denrées et machines dont la Pologne man
17boutir à la constitution d’un imposant Conseil de gouverneurs, couronné par la présidence du Prince Bernhard des Pays-Bas. Dans la
15 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — Les grands desseins du xviie siècle
18 cours d’une brève interruption de sa carrière de Gouverneur — de 1692 à 1694 — qu’il composa son Essay towards the Present and Fu
16 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique
19re romain des légionnaires, des proconsuls et des gouverneurs, des hommes d’affaires et des spéculateurs, des démagogues et des gén
17 1962, Les Chances de l’Europe. III. L’Europe s’unit
20ts ans.) De l’Essay de William Penn30, fondateur, gouverneur et presque roi de la Pennsylvanie, relevons surtout le pacifisme intr
18 1970, Le Cheminement des esprits. Historique — Naissance d’une Fondation
21gna l’acte en qualité de président du Conseil des Gouverneurs, les autres signataires étant MM. H. Brugmans, Franco Marinotti, J. H
19 1977, L’Avenir est notre affaire. Repartir de l’Homme — Passage de la personne à la Cité
22g, des généraux, salués par des heil ! joyeux. Le gouverneur de la province nasille des lieux communs, mal écouté. Je suis debout,
20 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Les Régions
23mes politiques d’influence comparable à celle des gouverneurs d’État et maires de mégalopoles qui militent aux USA pour les autonom