1 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. Préambule
1 de l’eau gicle sur nos visages glacés. « Tire le gramophone entre tes jambes, là, sous ton imperméable, que le cuir ne soit pas m
2 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. N’habitez pas les villes !
2ne de nos joies, c’est de pouvoir enfin mettre au gramophone, et avec l’aiguille forte, des chœurs à grand fracas ou simplement de
3 1942, La Part du Diable (1982). Le Diable démocrate
3lement insignifiants… Quand vous mettez sur votre gramophone un disque sublime intimement chéri depuis longtemps, — Monteverdi, Mo
4 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). L’Europe de l’énergie
4, grand mathématicien philosophe et mystique ; le gramophone, c’est un poète français un peu loufoque, Charles Cros. Tels sont les
5 1970, Le Cheminement des esprits. Historique — Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
5Les taxes douanières prélevées sur les disques de gramophones et sur les films d’art ou de science tendent à rendre impraticables b
6 1970, Le Cheminement des esprits. Champs d’activité — Culture et technique en Europe et dans le monde
6 Léonard Euler, mathématicien et piétiste ; et le gramophone, c’est un poète français qui passait pour un peu loufoque, Charles Cr