1 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 1. Mes prisons
1es cloportes dans la toile mouillée d’une tente d’Indiens, des petites guerres mystérieuses, avec des ennemis et des alliés ima
2 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
2 jetés aussitôt dans une prison infecte, avec des Indiens lépreux. Le ministre d’Allemagne à La Paz, Pillau, réussit à les tire
3 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Les origines religieuses du mythe
3lleurs à tous les courants mystiques du moyen âge indien… Le tantrisme est par excellence une technique, bien que fondamentale
4volution spirituelle qui conduit Josaphat, prince indien, à découvrir et adopter le christianisme, dont les mystères lui sont
4 1942, La Part du Diable (1982). Hitler ou l’alibi
5ns aberrantes. Ou comme le dit une grande légende indienne, dans l’ère de l’Accroissement des Monstres. Les pires sottises et le
5 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Le rêve américain (9 novembre 1945)
6s famines, des moustiques, des dysenteries et des Indiens. Ils avaient fui les étroitesses religieuses et politiques de l’Europ
7 colonisées et les prairies sauvages parcourues d’Indiens indomptés. Pendant des siècles, tout l’effort des pionniers a consist
6 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Le dernier des Mohicans (11 octobre 1945)
8 de gouverneur de cet État. Il est tanné comme un Indien, juste juge, roublard, riche et pieux. Sa femme préside, avec un opti
7 1946, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique est-elle nationaliste ? (29 août 1946)
9s avec sa nature, ses déserts, ses émigrés et ses Indiens, mais avec le monde entier organisé en groupes solides ; de plus, on
8 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
10le à prononcer : Cohoes, est sans doute d’origine indienne. « Personne ne connaît notre ville, me dit Robert, et pourtant elle a
9 1946, Journal des deux Mondes. Premiers contacts avec le nouveau monde
11c des milliardaires. — Déjeuné à Tuxedo Park, nom indien (prononcez Taxido) qui désigne aux États-Unis le vêtement qu’en franç
10 1946, Journal des deux Mondes. Voyage en Argentine
12 Blancs et les Noirs au Brésil, les Blancs et les Indiens, et même les Jaunes sur la côte du Pacifique. Seule l’Argentine fait
13urs américains de passage, et deux petites tribus indiennes qui sont plutôt des Esquimaux fort jaunes, perdus dans le sud et dont
11 1946, Journal des deux Mondes. Le choc de la paix
14 de gouverneur de cet État. Il est tanné comme un Indien, juste juge, roublard, riche et pieux. Sa femme préside avec un optim
15le à prononcer : Cohoes, est sans doute d’origine indienne. « Personne ne connaît notre ville, me dit Robert, et pourtant elle a
12 1947, Doctrine fabuleuse. Le feu
16 d’insatiable… Alors elle se mit à conter : « Les Indiens n’admettaient rien. Sauf le Sommeil, le plus profond Oubli, où l’on é
13 1947, Vivre en Amérique. Vie politique
17s famines, des moustiques, des dysenteries et des Indiens. Ils avaient fui les étroitesses religieuses et politiques de l’Europ
18 colonisés et les prairies sauvages, parcourues d’Indiens indomptés. Pendant des siècles, tout l’effort des pionniers a consist
19 question noire, la question juive et la question indienne en Amérique du Nord. (Et, vraiment, ce n’est pas peu dire !) Car elle
20s avec sa nature, ses déserts, ses émigrés et ses Indiens, mais avec le monde entier, organisé en groupes solides ; de plus, on
14 1947, Vivre en Amérique. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
21ntre en Amérique Tous les Américains, sauf les Indiens, seuls « premiers possesseurs du bois et du rocher », sont des ancien
15 1951, Preuves, articles (1951–1968). Culture et famine (novembre 1951)
22magogue, ni même un philanthrope, c’est un savant indien nommé D. R. Sethi qui a trouvé le procédé pour détruire les racines d
23elques mois d’essais cent mille tonnes de blé aux Indiens. Cette parabole permet l’économie d’autant d’exemples de ce genre qu’
16 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
24— Quel congrès ? Il y en a beaucoup. — Le Congrès indien pour la liberté de la culture. — Qui l’organise ? — La revue Thought,
25si pur et déconcertant qu’ils le rêvaient. Pour l’Indien, le Chinois, l’Arabe, l’étranger n’a jamais été un sujet de littératu
26plus dans le journal de ce matin. C’est un savant indien, D. R. Sethi, qui inventa le procédé pour détruire les racines d’une
27lques mois d’essais, cent mille tonnes de blé aux Indiens. Mais je me tairai. « Ventre affamé n’a point d’oreilles », et qui su
28presque tous en dormant. Mais je ne connais pas d’Indien nerveux, même parmi les intellectuels.) Près du port, des gamins vous
29ental ne le pensera, ignorant par exemple que les Indiens religieux vénèrent jusqu’à la bouse des vaches sacrées, dont ils endu
30rant jaune d’or ou vermillon. ⁂ Quartier purement indien du centre de Bombay : comment font les autos pour traverser sans seme
31exes, sexuels surtout. Qu’en est-il en Inde ? Les Indiens échangent un sourire, hésitent un peu, par politesse sans doute, et d
32xieusement, se plaint de notre sens du péché. Les Indiens continuent de sourire : non vraiment, ils n’ont pas ce sens-là… Il y
33s l’incertain, l’absurde ou la médiocrité. Chez l’Indien donc, point de révolte. À ce qui menacerait de le dénaturer, il résis
34de l’avenir. Cependant il déteste les communistes indiens, fait emprisonner leurs leaders. Staline s’en moque, pourvu que l’Ind
35r dans le vif du sujet ; parlant plutôt du cinéma indien qui, m’apprend-il, le cède de peu à Hollywood quant au volume de prod
36 à la qualité ; parlant des douze grandes langues indiennes qui remplaceront de plus en plus l’anglais jusque dans l’université,
37re l’opposition. En dépit de ces défauts, que les Indiens lui reconnaissent, entouré du respect général. Cela tient à son rôle
38 pays, cachent et même contredisent à nos yeux. L’Indien du peuple, avec ses membres grêles, sa peau grise, ses yeux fixes et
39ume en Nehru. J’en suis sûr maintenant : ce grand Indien, qui libéra son peuple des Anglais, pense en anglais. ⁂ Délivrée des
40 Ce conflit n’intéresse en rien le gros du peuple indien, qui n’a jamais connu le phénomène des « masses », ni l’individualism
17 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur le rêve des sciences (décembre 1956)
41aire, ont détruit les « splendides » cultures des Indiens, des Aztèques et des Incas, et nos Deux Cents Familles ont reçu leur
42 thème : pour eux, comme pour les Tasmaniens, les Indiens Algonquins, les Abipons, les Bassoutos et autres bons sauvages, comme
18 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (mars 1957)
43par un énorme État, et la poignée d’intellectuels indiens qui avaient le courage de dénoncer ce parti ; donc neutre entre une a
19 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Première partie. La Voie et l’Aventure — Où les voies se séparent
44 l’Européen livré à l’Inde, immergé dans la foule indienne. J’ai parlé de l’Hindou « grégaire » : terme inexact s’il fait penser
20 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — La spire et l’axe
45ves et parfois tel poète. C. G. Jung retrouve les Indiens dans l’inconscient des riches Américaines. Presque tous nos intellect
21 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — L’expérience de l’espace
46 de cerner la question. Pourquoi les Chinois, les Indiens, les Africains, et les Aztèques n’ont-ils pas eu l’idée d’aller regar
47sé par l’hellénisme. Dès le iiie siècle, la côte indienne du Malabar reçoit des missionnaires chrétiens : les voyages de Thomas
48pont, d’un bateau rongé de vers et menacé par les Indiens, il appelle ses compagnons restés dans l’île : … moi, très seul à l’
22 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — Les ambivalences du progrès
49 peine d’excommunication la mise en esclavage des Indiens d’Amérique. D’où l’on saute à l’histoire de l’Amérique du Nord jusqu’
23 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Comment définir l’Europe ?
50e M. Nehru, qui fut l’un des créateurs de l’unité indienne, pour avoir contribué à chasser les Anglais de l’Inde, ne peut parler
24 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). L’Europe de l’énergie
51a machine. Comment se fait-il que les Arabes, les Indiens, les Chinois, les Asiatiques en général n’aient rien produit de tel a
25 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
52la danse dans la culture hindoue. Danser, pour un Indien, c’est « s’inscrire dans le jeu circulaire de la terre et des astres 
26 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
53 s’arrêtent à un petit ranch tenu par une vieille Indienne. Il y a là une jarre de lait de chèvre que recouvre une épaisse couch
27 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
54isait le Bouddha, — qui était l’un des nôtres, un Indien — si tu vois bien ce que tu vois et portes ton amour à l’immuable seu
28 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Deuxième partie — La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
55isait le Bouddha, — qui était l’un des nôtres, un Indien, — si tu vois bien ce que tu vois et portes ton amour à l’immuable se
29 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — Les grands desseins du xviie siècle
56ois voudray-je du mal à un Anglois, Hespagnol, et Indien ? Je ne le puis, quand je considéré qu’ils sont hommes comme moy, que
30 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique
57urd’hui une masse de travaux sur les philosophies indiennes et chinoises, qui mettent ces philosophies sur le même plan que celle
31 1962, Les Chances de l’Europe. IV. Les nouvelles chances de l’Europe
58ches. Je vous citerai, à ce propos, un professeur indien enseignant à Oxford, le Dr Raghavan Iyer qui, lors d’un tout récent c
32 1963, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Universités américaines (12-13 janvier 1963)
59les forêts basses et denses aux couleurs de l’été indien, pendant des heures. Le « station-vagon » roule à 100, comme font tou
60 route américaine, de nouveau, une ancienne piste indienne devenue autoroute, à travers un pays montagneux, presque désert penda
33 1965, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). L’Europe et le monde [Introduction] (février 1965)
61ûter d’essayer de nous « rattraper », de dire aux Indiens par exemple qu’ils ne peuvent pas copier notre industrie et garder le
34 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
62 vie d’une tribu de l’Afrique noire, ou celle des Indiens de l’Arizona. La Suisse orientale, notamment le canton d’Appenzell où
35 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vingt langues, une littérature (mai 1967)
63re sans racines ou « antiquités » communes. Trois Indiens dont l’un parle urdu, l’autre canada, un troisième tamil, ne peuvent
36 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
64 : sans racines ou « antiquités » communes. Trois Indiens dont l’un parle l’urdu, l’autre le kanada, un troisième le tamil, ne
65la danse dans la culture hindoue. Danser, pour un Indien, c’est « s’inscrire dans le jeu circulaire de la terre et des astres 
37 1973, Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui (1973). Aux origines : le Mythe et l’Épopée
66que, des Rig Védas hindous aux sand paintings des Indiens navajos, exprime dans la forme ramassée d’une histoire ou d’une anecd
38 1977, L’Avenir est notre affaire. Repartir de l’Homme — Stratégie
67ique et l’urbanisme tout comme les Africains, les Indiens et les Tonkinois par l’industrie, les idéologies et la pharmacopée oc
39 1978, Cadmos, articles (1978–1986). L’Intellectuel contre l’Europe (été 1978)
68 Las Casas sur l’innocence et les souffrances des Indiens, et par l’aimable mythologie du dix-huitième — le Sage Égyptien, le P
40 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
69éveloppés. Cela a déjà commencé avec l’afflux des Indiens et des Pakistanais en Angleterre, et avec l’immigration illégale des