1 1930, Articles divers (1924–1930). Au sujet « d’un certain esprit français » (1er mai 1930)
1raît affecter d’un commun penchant au libertinage mental trois phénomènes littéraires partout ailleurs divergents : « Barrès d
2 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
2lait qu’il faisait une étude pratique de désordre mental dans une classe d’école, tant il était calme et loin d’être troublé.
3 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le mouvement des groupes — Kagawa (4 août 1934)
3 ne sont-ils pas autant de symptômes d’aliénation mentale ? La société de nos jours manifeste une tendance au crime. Elle est d
4 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
4’origine du mal (d’où l’on déduit que la médecine mentale guérirait tout). Van de Velde ou Hirschfeld voient le remède dans une
5 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Les origines religieuses du mythe
5otalement oubliées, devenues traces ou cicatrices mentales, tout inconscientes et, de ce fait, aisément confondues avec l’instin
6 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Le mythe contre le mariage
6’origine du mal (d’où l’on déduit que la médecine mentale guérirait tout). Van de Velde ou Hirschfeld, Kinsey ou Masters voient
7 1942, La Part du Diable (1982). Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
7tre classe, ou d’une autre génération physique et mentale que celle qui détient le pouvoir — alors nous sommes des « vipères lu
8 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable XI : Le Diable dans nos dieux (24 décembre 1943)
8tre classe, ou d’une autre génération physique et mentale que celle qui détient le pouvoir — alors nous sommes des « vipères lu
9 1946, Réforme, articles (1946–1980). Deux lettres sur la fin du monde (29 juin 1946)
9 voilà pourquoi nos instruments, et nos fonctions mentales et sensorielles en seront toujours incapables. Ce drôle de petit cri
10 1946, Lettres sur la bombe atomique. La paix ou la mort
10 voilà pourquoi nos instruments, et nos fonctions mentales ou sensorielles en seront toujours incapables. Ce drôle de petit cri
11 1946, Lettres sur la bombe atomique. La vérité n’est plus du côté des canons
11ashington. Les Soviets se voient rejetés au stade mental de ces « chercheurs de Dieu » dont il était souvent question au temps
12 1947, Vivre en Amérique. Vie privée
12vorce allégué dans la plupart des cas : « Cruauté mentale » (nous disons : « incompatibilité d’humeur »). Mais on en trouvera d
13 1951, Preuves, articles (1951–1968). Neutralité et neutralisme (mai 1951)
13e libération humaine pour devenir une préparation mentale à l’esclavage. Le danger qui menace aujourd’hui la culture, sans préc
14 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). L’anxiété de l’homme moderne
14berté, bien qu’elle soit par essence une attitude mentale et affective, se trouve favorisée cependant par plusieurs circonstanc
15 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Contre la culture organisée (avril 1952)
15ous libérer) ; il en subsiste aussi des habitudes mentales, des préjugés tenaces, et des pratiques qu’il nous appartient de déno
16 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Habeas Animam (été 1955)
16 de la vérité chez un homme. La mise en esclavage mental d’une grande partie de l’humanité n’est plus une utopie : ses moyens
17. Et leur campagne joue à plein sur les habitudes mentales qu’on vient de rappeler, et sur les slogans qu’elles accréditent : « 
17 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
18rits inatteints par l’orthodoxie certaines formes mentales, certains modes d’expression, certains types d’expérience spirituelle
18 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
19 la suite une « manière de penser », un archétype mental de l’Occident. Je ne dis pas que ce passage de la christologie à la p
19 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
20umains. Ce vertige de l’action naît d’une fatigue mentale ; et cet oubli des buts derniers n’est qu’un immense lapsus révélateu
20 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
21ptique. Notre idée préformée d’évolution — aspect mental de l’inertie — nous incite à combler les lacunes, à déplacer un peu l
21 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la pluralité des satellites (II) (décembre 1957)
22te de l’opinion et d’estimer correctement son âge mental, qui est celui des garçons jouant aux billes, justement. L’Amérique p
22 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Première partie. La Voie et l’Aventure — Où les voies se séparent
23r le moyen d’une ascèse soumettant le corps et le mental à l’âme, donc délivrant celle-ci des liens de Prakriti (le monde mani
23 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — Le Château aventureux
24rits inatteints par l’orthodoxie certaines formes mentales, certains modes d’expression, certains types d’expérience spirituelle
24 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — L’exploration de la matière
25 la suite une « manière de penser », un archétype mental de l’Occident. Je ne dis pas que ce passage de la christologie à la p
25 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — L’aventure technique
26umains. Ce vertige de l’action naît d’une fatigue mentale ; et cet oubli des buts derniers n’est qu’un immense lapsus révélateu
26 1958, Journal de Genève, articles (1926–1982). Hommage à Pasternak (31 octobre 1958)
27rd devant leur Dieu. Nietzsche au seuil du délire mental, Dostoïevski devant la potence, au petit matin sibérien. C’est devant
27 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
28tre l’entraînement (au sens sportif) et l’hygiène mentale. Quand vous exigerez de vos élèves une certaine immobilité pendant le
28 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
29transitoire d’agrégats matériels et de formations mentales en proie au désir égoïste, qui naît de l’ignorance et qui entraîne fa
29 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — Soulèvement des puissances animiques
30on plus le fait technique. Je pense que l’habitus mental qu’il nous impose exagère à tel point la tyrannie de l’horaire, du re
31ois et conventions dans tous les ordres, maladies mentales, racisme, vogue immense des superstitions et de la magie des charlata
30 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Première partie — Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
32n un corps physique, un corps psychique, un corps mental ou spirituel. Le psychique est, pour Nietzsche, « l’âme mortelle… l’â
31 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Deuxième partie — La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
33transitoire d’agrégats matériels et de formations mentales en proie au désir égoïste, qui naît de l’ignorance et qui entraîne fa
32 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — « Tout s’est senti périr »
34s, les poètes nationaux… Et dans le même désordre mental, à l’appel de la même angoisse, l’Europe cultivée a subi la revivisce
33 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
35enfin, prévenir ces affreux accidents de sa santé mentale et de son existence physique que symbolise, sur la place du village,
34 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
36rer les bénéfices de bonheur individuel, de santé mentale, de beauté du milieu et de paix, des disciplines farouches qu’imposen
35 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
37rer les bénéfices de bonheur individuel, de santé mentale, de beauté du milieu et de paix des disciplines farouches qu’imposent
36 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
38it appeler ça réalisme. Le cancer et les maladies mentales sont aussi des réalités importantes de notre temps, mais je ne pense
37 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
39s praticiens en matière de psychologie, d’hygiène mentale, de démographie, de mécanismes sociaux ou économiques, de prévention
38 1969, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La région n’est pas un mini-État-nation (hiver 1969-1970)
40s difficultés, obscurités, incertitudes, blocages mentaux, qu’éprouve un homme de cette seconde moitié du xxe siècle à concevo
39 1970, Le Cheminement des esprits. Historique — Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
41ous libérer) ; il en subsiste aussi des habitudes mentales, des préjugés tenaces, et des pratiques qu’il nous appartiendra de dé
42, sacrifient encore beaucoup trop à ces habitudes mentales, ou reconnaissent implicitement le bien-fondé de certaines pratiques
40 1970, Le Cheminement des esprits. Historique — Naissance d’une Fondation
43 de la vérité chez un homme. La mise en esclavage mental d’une grande partie de l’humanité n’est plus une utopie : ses moyens
44. Et leur campagne joue à plein sur les habitudes mentales qu’on vient de rappeler, et sur les slogans qu’elles accréditent : « 
41 1970, Le Cheminement des esprits. Diagnostics de la culture — L’Europe contestée par elle-même
45à l’anxiété, à l’insécurité matérielle et morale, mentale et spirituelle. Où trouver le petit groupe qui lui offrira sa protect
46adiction des morales, l’insécurité spirituelle et mentale… C’est dire que le challenge que représentent les solutions totalitai
42 1970, Le Cheminement des esprits. Champs d’activité — Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
47 tirer les bénéfices de bonheur individuel (santé mentale, beauté du milieu et paix) des disciplines farouches qu’imposent à la
43 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
48 appeler cela réalisme. Le cancer et les maladies mentales sont aussi des réalités importantes de notre temps, mais je ne pense
49s difficultés, obscurités, incertitudes, blocages mentaux, qu’éprouve un homme de cette seconde moitié du xxe siècle à concevo
44 1971, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Dépolitiser la politique (printemps 1971)
50nt un ensemble ultra-complexe de réflexes moraux, mentaux et affectifs, et de systèmes de valeurs, donc de références ou de jug
45 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). IV. Berlin : le second Rapport au Club de Rome
51s vraies causes de la crise : celui des attitudes mentales, morales et spirituelles de l’homme moderne, dont l’économie en génér
46 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Quand même il serait seul… (Sur un texte de George Orwell) (automne 1975)
52. Inventons contre lui, sans délai, des attitudes mentales et affectives, des recettes, des conduites communautaires. La société
47 1977, L’Avenir est notre affaire. Système de la crise — La religion de la croissance
53 Ceux qui poursuivent ces études sont des malades mentaux, nécessairement. Mais il n’est pas jusqu’à la biologie, « science de
54re, sur l’environnement, sur la santé physique et mentale, et sur la politique des États, que nous nous retrouvons chargés, par
55elle suppose le rejet systématique des conditions mentales dont relève notre technique dure. Le seul espoir, c’est que la techno
48 1977, L’Avenir est notre affaire. De la prévision — Première histoire de fous : l’Auto
56es combinaisons sur le corps social, sur la santé mentale des citadins, sur les mœurs sexuelles des jeunes gens, ou sur le sort
49 1977, L’Avenir est notre affaire. Repartir de l’Homme — Stratégie
57péens soient élevés dès maintenant dans un climat mental, psychologique et affectif qui prépare cette union, qui l’implique, e
58 et peuples du Tiers Monde, par un certain modèle mental qui a permis la civilisation industrielle, scientifico-technique, et
50 1978, Cadmos, articles (1978–1986). Conditions d’un renouveau (automne 1978)
59ais non moins révélatrice d’une certaine attitude mentale, d’un comportement de l’intelligentsia européenne au sujet des valeur
60ir tirer de ce colloque, en opposant à l’attitude mentale qu’implique la théorie de la « mort de l’homme », le projet d’une Eur
51 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Université par l’Europe et vice-versa (hiver 1979)
61 tirer les bénéfices de bonheur individuel (santé mentale, beauté du milieu et paix) des disciplines farouches qu’imposent à la
52 1980, Cadmos, articles (1978–1986). Utopie, technique. État-nation (printemps 1980)
62 et la technique, et à partir des mêmes attitudes mentales qui conduisent logiquement à ces sciences et conditionnent ces techni
63nique ; le lieu et la formulation d’une structure mentale mécaniste, géométrique, analytique, catalogique, a-systémique, s’étab