1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Miguel de Unamuno, Trois nouvelles exemplaires et un prologue (septembre 1929)
1rétion à louer une grande œuvre qu’on trouvera la mesure de son admiration et le gage de sa légitimité. Nul doute que les Troi
2 1926, Articles divers (1924–1930). L’Atmosphère d’Aubonne : 22-25 mars 1926 (mai 1926)
2se de définitif à la fois et d’intelligent, je le mesure aussi à l’émotion qui accueillit l’étude de Maury sur Jacques Rivière
3 1926, Articles divers (1924–1930). Confession tendancieuse (mai 1926)
3e. Je fais partie d’un ensemble social et dans la mesure où j’en dépends, je me dois de m’employer à sa sauvegarde ou à sa tra
4iens — plisser un peu mes lèvres, et s’affirmer à mesure que je le décris. Mais comme un écho profond, une attirance aussi d’a
4 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
5is on a si souvent l’impression qu’ils battent la mesure devant un orchestre qui, sans eux, jouerait aussi bien, aussi mal. Qu
6ons se fausser le rythme des jours et des nuits à mesure que se développe une civilisation mécanicienne. (Les machines n’ont p
5 1926, Journal de Genève, articles (1926–1982). Le Dépaysement oriental (16 juillet 1926)
7ntal, celui de l’Européen se précise dans la même mesure, — et aussi la figure de l’auteur : car il n’est guère de comparaison
6 1927, Articles divers (1924–1930). Jeunes artistes neuchâtelois (avril 1927)
8jeunes tempéraments leur fait défaut dans la même mesure. Ainsi risquent de s’établir autour d’eux des mœurs un peu bourgeoise
9qui est mort jeune, sans avoir pu donner toute sa mesure. Il a laissé surtout des dessins, d’une sûreté un peu traditionnelle,
10ôtés. Un avenir peut-être proche dira dans quelle mesure de tels groupements correspondent à une réalité artistique. Pour aujo
7 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927)
11 Après, c’est un long adieu et le corps se fige à mesure que l’esprit s’établit sur ses positions. Or donc, j’avais vingt ans.
8 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La part du feu. Lettres sur le mépris de la littérature (juillet 1927)
12e mépris pour ses réalisations actuelles donne la mesure de ce que vous attendez d’elle. Pour dire le fond de ma pensée, je cr
9 1928, Articles divers (1924–1930). Un soir à Vienne avec Gérard (24 mars 1928)
13avec des femmes qui élargissent des sourires à la mesure de votre générosité. Vos boîtes de nuit sont des sortes de distribute
14lus rien. » Des bugles agonisaient, aux dernières mesures d’un tango. Notre encombrante conquête revint s’asseoir auprès de nou
10 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
15eut donner à l’homme d’action. Enfin, le voici en mesure de produire des quantités énormes d’autos. Seulement, pour pouvoir co
11 1929, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). « Belles-Lettres, c’est la clé des champs… » (janvier 1929)
16tres n’est compréhensible et légitime que dans la mesure où la poésie est compréhensible et légitime. 4. Je suis de sang-froid
12 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 1. Mes prisons
17uls à s’accommoder parce qu’ils l’ont établi à la mesure exacte de leurs besoins. Nous ne croyions plus aux démons, mais à la
13 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 3. Anatomie du monstre
18: tous les enfants doivent à tout instant être en mesure 1° d’ingurgiter la même quantité de « matière » ; 2° d’en rendre comp
19dent que Sylvie est supérieure à Victoria dans la mesure où l’invention est supérieure à l’imitation. Mais Victoria montre une
14 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 5. La machine à fabriquer des électeurs
20’est-ce pas, mes agneaux. C’est justement dans la mesure où je participais de l’écoeurant optimisme bourgeois que je m’accommo
15 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 6. La trahison de l’instruction publique
21us éduquer. D’ailleurs elle y est obligée dans la mesure où elle réalise son ambition : soustraire les enfants à l’Église et à
22ion à outrance du monde, je répondrai que dans la mesure où cette exigence est satisfaite naît un nouveau besoin qui est préci
16 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 7. L’instruction publique contre le progrès
23dire, pour lui, calculables, chiffrables. Dans la mesure où il y parvient, il tue les existences particulières, ou bien c’est
17 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
24méthodes de concentration analogues, même dans la mesure sans doute faible où la nature des enfants le supporte, on économiser
25consciencieux, certes, mais sont-ils dans la même mesure conscients des fins qu’on assigne à leur activité ? Un peu de rigueur
18 1930, Articles divers (1924–1930). Au sujet « d’un certain esprit français » (1er mai 1930)
26ui mette en péril le budget mensuel. Ô sens de la mesure ! (Mais où les audaces souveraines d’un Racine, d’un Descartes ?) D’a
27fices, certains mépris qui passent tellement la « mesure » parisienne — physiologique et morne — que le fait même de s’y essay
19 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Hölderlin, La Mort d’Empédocle et Poèmes de la folie (octobre 1930)
28ocle, au contraire est celui qui passe toutes les mesures de l’esprit humain, parle aux dieux avec orgueil, et finit par succom
20 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Charles Du Bos, Approximations, 4ᵉ série (novembre 1930)
29 à chaque problème, l’« hypostasiant » en quelque mesure, elle risque de nous laisser l’image d’un auteur plus conscient de se
21 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Sécularisme (mars 1931)
30ui « signifient » plus qu’elles ne « sont ». L’on mesure ici l’écart d’avec la littérature d’avant-guerre, qui était avant tou
22 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Une exposition d’artistes protestants modernes (avril 1931)
31 couleur et de la vie. Nous reprenions toutes les mesures, tout redevenait neuf : les mots « forme », « couleur », « architectu
23 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931)
32ce. Aussi notre bonheur humain n’est-il en aucune mesure le signe de la vérité. Personne, peut-être, n’a répété avec autant de
24 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
33de notations touchant à la monotonie. Au reste, à mesure qu’on avance, l’on comprend mieux les raisons de la popularité d’une
34 sainteté, mais toujours ils s’accompagnent d’une mesure parfaite dans l’appréciation. Il semble qu’il n’ait aucune peine à se
35e pose sur ses semblables, tel est le signe et la mesure certaine. Au cours d’un livre où il se peint, aux prises avec toutes
25 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Gide ou le style exquis (à propos de Divers) (octobre 1931)
36s, mais dont lui-même se révèle dépourvu dans une mesure qui est celle, exactement, de son art, — considérable. Art de ruses,
37ard. L’on est d’abord séduit par la finesse et la mesure de leur argumentation, par leur côté vraiment « non-prévenu », et pui
26 1931, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Éléments de la grandeur humaine, par Rudolf Kassner (octobre 1931)
38e 1931)a Si l’existence — le degré d’être — se mesure au pouvoir d’incarner sa vérité, le mal du siècle c’est l’impuissance
39philosophie » et son extrême conséquence. Dans la mesure même où Kassner se montre disciple de Kierkegaard, sa pensée paraît r
40i qui donne son titre au recueil, les mots-clés : mesure, forme, grandeur, ne sont guère définis que par leurs rapports mutuel
41peut atteindre la grandeur parce qu’il possède la mesure au sein d’un tout fini : famille, dieux, nature. Il ne se recherche p
42vit dans la démesure, et lorsqu’il « veut prendre mesure de lui-même, il se sent aussitôt incomplet et coupable. Il est donc p
43 Il est donc possible de dire que le péché est la mesure du démesuré, et que pour le chrétien il n’est pas d’autre grandeur ».
44nce du chrétien, hors duquel il n’est pour lui ni mesure, ni grandeur, ni forme, mais seulement chimères et incohérence. Que l
45 considère en effet l’homme moderne, l’homme sans mesure naturelle : s’il ne retrouve pas de loi interne et de tension par le
27 1932, Esprit, articles (1932–1962). À l’index (Première liste) : Candide (octobre 1932)
46nous apporte, pour l’anniversaire de la Marne, la mesure de ce qu’on pourrait appeler la politique des « laquais de forges ».
28 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Romanciers protestants (janvier 1932)
47, camisards et prophètes, nous condamnent dans la mesure où elles furent authentiques. Mais d’autre part certaines « célébrité
29 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Goethe, chrétien, païen (avril 1932)
48révèle. Cette attitude s’accuse de plus en plus à mesure que Goethe avance en âge. Nous voici à ces années de la vieillesse, d
30 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Penser dangereusement (juin 1932)
49e des reproches démesurés. Certes40. Mais dans la mesure, si faible soit-elle, où la philosophie actuelle exerce une action, n
31 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Principe d’une politique du pessimisme actif (novembre 1932)
50es pratiques ; son office est de résoudre dans la mesure de l’utile des difficultés naturelles. Mais la foi, bien souvent, ne
51que ; il est bien clair qu’elle condamne, dans la mesure où ces idolâtries sont suspendues à la réussite matérielle ou à des s
32 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Signes parmi nous, par C. F. Ramuz (janvier 1932)
52sa fascinante et grandiose monotonie. Art dont la mesure ne doit pas être cherchée dans le pittoresque, ni dans l’ingéniosité,
33 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
53hoses un écrivain, et se soucia de l’être dans la mesure seulement où il portait en tous les domaines de son activité une appl
54du temps, qui paraît dans ces deux expériences, à mesure qu’on les abstrait de toute la littérature dont elles enveloppèrent l
34 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Ce chien, ton serviteur, par Rudyard Kipling (juillet 1932)
55s de joie. Les enfants comprendront-ils ? Dans la mesure seulement où le plan de dépoétisation de leur monde confié aux Manuel
35 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Éloge de l’imprudence, par Marcel Jouhandeau (septembre 1932)
56e déclarer leurs références, leurs poids et leurs mesures, enfin leur choix ? L’Occident cultive l’anarchie nominaliste la plus
57son œuvre romanesque. Un Kierkegaard critique ses mesures morales, en donne la référence : ce Dieu terrible. Et sa vertu est ch
36 1932, Présence, articles (1932–1946). Penser avec les mains (fragments) (janvier 1932)
58 Elle en figura tout ensemble le « bon goût », la mesure, et la suprême astuce. Toutefois, le danger d’un écart, par ailleurs
37 1932, Présence, articles (1932–1946). Cause commune (avril-juin 1932)
59sa violence éternelle. Privilège à vrai dire sans mesure ; oserai-je écrire : sans espoir ? Tâchons d’être joyeux et humbles.
38 1932, Le Paysan du Danube. Le sentiment de l’Europe centrale
60, et qui crée sa réponse — en vain. Le sentiment mesure une défaillance de l’être. Mais ici, deux interprétations deviennent
61 que la latine. Elle tourne en sentiments dans la mesure où elle refuse de s’accomplir pleinement. L’Italien fait l’amour et n
39 1932, Le Paysan du Danube. Le Paysan du Danube — Un soir à Vienne avec Gérard
62avec des femmes qui élargissent des sourires à la mesure exacte de leur générosité. Vos boîtes de nuit sont des sortes de dist
63lus rien. » Des bugles agonisaient, aux dernières mesures d’un tango. Notre encombrante conquête revint s’asseoir auprès de nou
40 1932, Le Paysan du Danube. La lenteur des choses — Petit journal de Souabe
64à l’intimité de mon regard avec les choses que je mesure ma jeunesse : dans ces campagnes solitaires, je promène un adolescent
65 d’une femme étrangère, mes yeux possédaient sans mesure tout ce que l’anxiété de la vie nous dérobe : la nudité, la plénitude
66 la grandeur du cœur humain, c’est de donner sans mesure un amour dont notre vie, peut-être, n’a que faire. ⁂ Le reste de la v
41 1933, Esprit, articles (1932–1962). Protestants (mars 1933)
67estantisme se doit d’être révolutionnaire dans la mesure même où il reste fidèle à lui-même, c’est-à-dire dans la mesure où, c
68 il reste fidèle à lui-même, c’est-à-dire dans la mesure où, constamment, il reproduit la démarche de ses fondateurs : le reto
42 1933, Esprit, articles (1932–1962). Loisir ou temps vide ? (juillet 1933)
69homme dit « j’agis », et il trouve dans l’acte sa mesure, son rythme et sa joie. Une totalité. Et s’il divise alors le temps d
70rvit. Je veux dire que nous en pâtissons dans une mesure qui n’est pas celle de la condamnation portée sur notre race. On peut
71 nécessités anonymes naissent et grandissent à la mesure exacte de nos démissions personnelles : genèse des mythiques lois de
72 jeu sa vie, à la risquer jusqu’à la perdre si la mesure de notre acte nous dépasse. « Primauté du spirituel » n’a pas d’autre
73ôt d’inflation mécanique, si l’on convient que la mesure du travail ne peut être prise ailleurs que dans la capacité humaine d
43 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Solutions pratiques ? (mars 1933)
74le est-elle ? Il se trouve que nul homme n’est en mesure de la donner à son frère : c’est la foi. Tout au plus pouvons-nous, p
75 savent que le Christ leur promet la lumière à la mesure de leur obéissance. Ils n’ont donc pas reçu une révélation ésotérique
76ation éthique, un étalon universel fournissant la mesure exacte du bien et du mal en toute chose. La révélation qu’ils ont reç
44 1933, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Parole de Dieu et parole humaine, par Karl Barth (30 décembre 1933)
77mes une vérité qui n’est pas justiciable de leurs mesures puisqu’elle est le jugement de tous nos jugements et la « crise » de
45 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Pétrarque, par Charles-Albert Cingria (avril 1933)
78 faire croire qu’un texte est intéressant dans la mesure même où il est dépourvu de pittoresque, c’est à dire, dans ce cas, de
46 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Saint-Évremond ou L’humaniste impur, par Albert-Marie Schmidt (octobre 1933)
79st-elle en déca ou au-delà du désespoir, dans les mesures humaines ou dans la folie divine ? Il semble bien que Saint-Évremond
47 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Liberté ou chômage ? (mai 1933)
80st condamnée à une espèce de dégradation, dans la mesure même où son effort pratique aboutit : au lieu de créer de la liberté,
81il est neutralisé jusque vers 1929-1930, dans une mesure à vrai dire décroissante, par de multiples facteurs temporaires3 qui
82lace dans les desseins de l’homme au labeur qu’on mesure et tarife. Et l’on s’est mis à calculer avec les hommes, comme s’ils
48 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Spirituel d’abord (juillet 1933)
83t pouvoir politique, militaire, juridique dans la mesure où il est efficace et valable, se ramène à un pouvoir spirituel. C’es
84Une révolution s’accomplit matériellement dans la mesure où son privilège spirituel a rompu d’avance la résistance : elle va d
49 1933, Le Semeur, articles (1933–1949). Humanisme et christianisme (mars 1933)
85positions qui n’existent, en réalité, que dans la mesure où l’on est décidé à refuser tous les conflits concrets et les décisi
86’homme à son créateur, pour rebâtir un monde à la mesure de l’homme considéré comme autonome, et « calculable » humainement. L
50 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
87l ordre. Ce pouvoir, nous le connaissons, dans la mesure où nous sommes humains. Mais cette mesure est peut-être assez faible.
88dans la mesure où nous sommes humains. Mais cette mesure est peut-être assez faible. Et c’est pourquoi nous avons tant de pein
893. Que pourrait-elle lui opposer ? Où donc est la mesure de l’homme irréductible, au nom de quoi elle dirait non ? Elle n’a pa
90ce — que si elle ordonne ses œuvres à une commune mesure humaine. Mais notre siècle est justement le siècle de la décadence de
91os « hommes d’action » d’autres normes et d’autre mesure que l’argent, ce symbole unique de la puissance sans visage. Dire que
92venu impensable, c’est avouer qu’il n’y a plus de mesure commune à la pensée et à l’action, — hors la monnaie. Un monde sans m
93e et à l’action, — hors la monnaie. Un monde sans mesure, comme le nôtre, est aussi un monde sans grandeur. Telle est notre mé
94ns grandeur. Telle est notre médiocrité. La seule mesure extérieure qui subsiste est à nos yeux la plus dégradante qui soit. I
95s ce principe, nous aurons trouvé du même coup la mesure du monde nouveau. Cette mesure concrète, cette référence universelle,
96vé du même coup la mesure du monde nouveau. Cette mesure concrète, cette référence universelle, ce principe de grandeur que no
97a vocation créatrice, — c’est la personne. Que la mesure de tout soit désormais dans la personne, et non plus dans les intérêt
98e de la personne. Ceux qui n’ont pas en eux cette mesure de l’homme, que pourraient-ils voir d’autre, dans le monde où nous so
99pel aux dictateurs ? Mais ceux qui connaissent la mesure connaîtront bientôt l’ordre et la culture que nous voulons. Nous rejo
100munauté vivante. L’écrivain sera créateur dans la mesure où il obéira à sa seule vocation personnelle : mais dans cette mesure
101à sa seule vocation personnelle : mais dans cette mesure-là, il assumera son risque ! D’autant plus personnel, d’autant plus r
102oblèmes qu’elle incarne, parce qu’elle tiendra la mesure de l’humain et qu’elle créera dans la perspective commune. Restaurer
51 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
103i se veut purement descriptive est exacte dans la mesure où elle décrit notre dégradation. L’erreur est simplement de nommer h
104’ordre politique. Et l’extension de cette science mesure assez exactement l’ampleur de notre défection au monde et à nous-même
105e pouvons connaître cette humanité, sinon dans la mesure où nous sommes agissants. L’acte seul témoigne de l’acte, et joue en
106emps, mais aussi nous permettent d’en prendre une mesure humaine. Toute présence est un éclair d’éternité qui rompt le temps p
107vocation reçue et obéie. Je suis personne dans la mesure où mon action relève de ma vocation, fût-ce au prix de la vie de mon
108rationalisme et le collectivisme, elle prend pour mesure de tout la présence effective de l’homme. À l’évolutionnisme objectif
109est que l’expression, de plus en plus abstraite à mesure qu’on s’élève à des nombres plus grands, du pouvoir prochain de la pe
52 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
110. Mais aussi chacun de nous a un destin ; dans la mesure où chacun de nous possède une raison d’être, quelle qu’elle soit, une
111miques ou sociales, sont toujours justes, dans la mesure où nous démissionnons de notre rôle d’hommes responsables et créateur
112 d’hommes responsables et créateurs. Leur rigueur mesure exactement notre dégénérescence. Le philosophe Léon Chestov disait un
53 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
113utumes du citoyen moderne ont perdu toute commune mesure. Que se passerait-il si un beau jour le public se mettait à l’école d
54 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notice biographique [Kierkegaard] (août 1934)
114 Sa première œuvre eut un immense succès ; mais à mesure qu’il se fit mieux comprendre, le public s’écarta, effrayé. Lorsqu’en
55 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
115lque chose qui légitime ce scepticisme ou cette « mesure »… Sinon la foi des uns, fatalement, va triompher de la mauvaise hume
116ible en ces parages, le sacrifice y tient lieu de mesure, parce qu’il est un acte, incontestable. Telle est la nouvelle grande
117able. Telle est la nouvelle grandeur, la nouvelle mesure de l’esprit. Nous irons donc à ce grand solitaire, à ce témoin extrêm
118lifié qu’il n’est plus rien qu’obéissance dans la mesure où il agit, et pénitence dans la mesure où sa vocation le dépasse ? S
119e dans la mesure où il agit, et pénitence dans la mesure où sa vocation le dépasse ? Si Kierkegaard condamne la foule, ce n’es
56 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
120idélité, et de tout sacrifier à cette fidélité. À mesure qu’ils s’éloignent de leur patrie, cette image grandit en eux, prend
57 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Précisions sur la mort du Grand Pan (avril 1934)
121lence. Ordre géométrique, loi des choses muettes, mesure des apparences permanentes : le cours des astres et les arêtes du cri
122 de l’esprit qui connaît son pouvoir et son acte, mesure la grandeur du danger, sait qu’il s’y offre armé, et connaît ses retr
123uisse jamais trouver un mortel ». Mais depuis ! À mesure que le sort se faisait plus clément, qui conduisait un homme aux soli
58 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Éditorial (juillet 1934)
124» affirme son attachement au libre examen dans la mesure où cela le dispense de répondre d’une façon précise et autorisée aux
59 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). D’un humour romand (24 février 1934)
125ontrer une jeune femme qui leur fait perdre toute mesure. Le monde est plein de malins, de gens qui ont l’air d’avoir compris
60 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). L’Humanité de Jésus d’après Calvin, par Max Dominicé (24 mars 1934)
126venait « foncièrement irréel et sans intérêt ». À mesure qu’elle humanisait le Christ sous prétexte de nous rapprocher de lui,
61 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le mouvement des groupes — Kagawa (4 août 1934)
127urd’hui. Je dirais qu’il est le plus grand, si la mesure de la grandeur, dans sa vision, n’était pas exclusivement dans la réa
62 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Une histoire de la Réforme en France (15 décembre 1934)
128facilement établir entre la « Révocation » et les mesures de « mise au pas » prises par Hitler me paraît riche d’enseignements
63 1934, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Taille de l’homme, par C. F. Ramuz (avril 1934)
129elle qu’il est grand, qu’il donne et manifeste sa mesure, qu’il apparaît véritablement qualifié. La mode est au marxisme et au
130onde à la taille de l’homme. Il sait aussi que la mesure de cette taille est dans une foi, dans « quelque chose qui dépasse l’
64 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Communauté révolutionnaire (février 1934)
131t, mais un acte. L’homme devient personne dans la mesure où il se manifeste concrètement, d’une façon qui lui est particulière
65 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Destin du siècle ou destin de l’homme ? (mai 1934)
132sance. La société que veut L’Ordre nouveau a pour mesure fondamentale cette réalité de la personne responsable. Tout notre sys
66 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plans de réforme (octobre 1934)
133signaler en passant que L’Ordre nouveau serait en mesure d’y répondre un peu mieux ?13 Montagnon constate le marasme. Déat fa
134elle, et en attendant d’y parvenir, à ménager les mesures de transition qui paraîtront nécessaires. » Est-ce là le langage des
67 1934, Présence, articles (1932–1946). L’œuvre et la mort d’Arnaud Dandieu (1934)
135t vocation orgueilleuse de l’homme ! Mais dans la mesure où cet orgueil déborde l’humilité du serviteur d’une grande cause, [n
68 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — Le vrai pouvoir des intellectuels et son usage
136 à la crise présente : l’homme moderne a perdu la mesure de l’humain. Le seul devoir des intellectuels, dans la situation qui
137utre puissance. C’est dans cette recherche d’une mesure de l’homme et d’une définition concrète de l’humain qu’il faut voir l
138op haut, agit trop bas : c’est qu’elle a perdu la mesure. Elle a perdu le sens du niveau proprement humain. Cela éclate dans s
69 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — En dernier ressort
139us parle de la personne : il veut qu’elle soit la mesure de tout, mais il ajoute qu’elle est très rare, et il nous laisse très
70 1934, Politique de la Personne (1946). Primauté du spirituel ? — Destin du siècle ou vocation personnelle ?
140n. Mais aussi chacun de nous a un destin, dans la mesure où chacun de nous possède une raison d’être, quelle qu’elle soit, une
141miques ou sociales, sont toujours justes, dans la mesure où nous démissionnons de notre rôle d’hommes responsables et créateur
142 d’hommes responsables et créateurs. Leur rigueur mesure exactement notre dégénérescence. Le philosophe Léon Chestov disait un
71 1934, Politique de la Personne (1946). Primauté du spirituel ? — Personne ou individu ? (d’après une discussion)
143u paradoxale, que ces lois perdent en puissance à mesure qu’elles gagnent en généralité. À mesure qu’elles s’éloignent du foye
144ssance à mesure qu’elles gagnent en généralité. À mesure qu’elles s’éloignent du foyer vivant. Mais, de la sorte, le centre de
145consciemment, diraient les psychologues — dans la mesure où ils agissent sous l’impulsion d’un absolu12. Je connais plusieurs
72 1934, Politique de la Personne (1946). Primauté du spirituel ? — Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
146ité relative subsiste encore de nos jours dans la mesure où cet état de mensonge subsiste lui-même. Que nous soyons marxistes
147du et la suppression de l’État, sont sans commune mesure avec les moyens qu’il met en œuvre. Ou mieux encore : les moyens du m
73 1934, Politique de la Personne (1946). Principes d’une politique du pessimisme actif — Ni ange ni bête : ni gauche ni droite, (Fondements théologiques d’une action politique)
148e la contrainte armée, de l’ordre immuable, de la mesure (ou hiérarchie) sociale imposée. C’est une doctrine pessimiste, une p
149ion fatale. C’est une doctrine optimiste, dont la mesure n’est pas dans le présent injuste, mais dans le futur libérateur. Pol
74 1934, Politique de la Personne (1946). Principes d’une politique du pessimisme actif — Sur la devise du Taciturne
150es pratiques ; son office est de résoudre dans la mesure de l’utile des difficultés naturelles. Mais la foi, bien souvent, ne
75 1934, Politique de la Personne (1946). Principes d’une politique du pessimisme actif — Note sur un certain humour
151érêts terrestres. Il les prend au sérieux dans la mesure où il croit : c’est une des conséquences de sa foi que de s’occuper s
76 1934, Politique de la Personne (1946). Idoles — Humanisme et christianisme
152positions qui n’existent, en réalité, que dans la mesure où l’on est décidé à refuser tous les conflits concrets et les décisi
153’homme à son créateur, pour rebâtir un monde à la mesure de l’individu considéré comme autonome, et « calculable » humainement
77 1934, Politique de la Personne (1946). Idoles — Antimarxiste parce que chrétien
154hristianisme. J’ajoute aussitôt que c’est dans la mesure même où je le repousse, que je suis amené à me méfier du communisme.
155 vertu absolue, qui a sa fin en elle-même, et qui mesure la dignité de l’homme. On me dira que j’exagère, que le travail du br
156ion de moraliste. Nos actes ne valent que dans la mesure où ils sont faits pour Dieu, c’est-à-dire par Dieu. Sinon il suffirai
78 1934, Politique de la Personne (1946). Problèmes de la révolution personnaliste — Communauté révolutionnaire
157t, mais un acte. L’homme devient personne dans la mesure où il se manifeste concrètement, d’une façon qui lui est particulière
79 1934, Politique de la Personne (1946). Problèmes de la révolution personnaliste — Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
158: cette jeunesse reste sobre devant la mort, à la mesure de sa violence devant la vie. Sobre et prodigue. Grattez un peu le co
159e est un total indécomposable, et que l’effort le mesure d’avance et à chaque moment, comme tel, c’est-à-dire comme un tout. C
160era « à mort », portant en lui à chaque moment la mesure d’un effort infini. 56. Cela signifie : une vocation concrète, non
80 1934, Politique de la Personne (1946). Problèmes de la révolution personnaliste — Tactique personnaliste
161nnées ; 4° « Une révolution est sanglante dans la mesure où elle est mal préparée. »60 C’est dire que le sang versé par les ém
162 »60 C’est dire que le sang versé par les émeutes mesure toujours l’imperfection du travail doctrinal de la révolution. À cet
163e pauvreté. Pauvre, mais d’une pauvreté qui ne se mesure pas à l’aune des bourgeois, qui se révèle par les témoignages de la l
81 1934, Politique de la Personne (1946). À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
164ervice, et engagés au service du prochain dans la mesure précisément où ils se sentent libérés par leur foi dans le Christ, le
82 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — Liberté ou chômage ?
165st condamnée à une espèce de dégradation, dans la mesure même où son effort pratique aboutit : au lieu de créer de la liberté,
166il est neutralisé jusque vers 1929-1930, dans une mesure à vrai dire décroissante, par de multiples facteurs temporaires74 qui
167lace dans les desseins de l’homme au labeur qu’on mesure et tarife. Et l’on s’est mis à calculer avec les hommes, comme s’ils
83 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — Loisir ou temps vide ?
168homme dit « j’agis », et il trouve dans l’acte sa mesure, son rythme et sa joie. Une totalité. Et s’il divise alors le temps d
169rvit. Je veux dire que nous en pâtissons dans une mesure qui n’est pas celle de la condamnation portée sur notre race. On peut
170 nécessités anonymes naissent et grandissent à la mesure exacte de nos démissions personnelles : genèse des mythiques lois de
171 jeu sa vie, à la risquer jusqu’à la perdre si la mesure de notre acte nous dépasse. « Primauté du spirituel » n’a pas d’autre
172ôt d’inflation mécanique, si l’on convient que la mesure du travail ne peut être prise ailleurs que dans la capacité humaine d
84 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — Groupements personnalistes
173ts se manifesteront de plus en plus visiblement à mesure que le développement de la crise confirmera leurs prévisions. Mais il
85 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — Qu’est-ce que la politique ?
174mps contradictoires, ou en tous cas, sans commune mesure. 5. Pour nous, personnalistes, c’est tout le contraire : la vraie po
175éfinition de la politique que tout homme, dans la mesure où il agit personnellement, se trouve engagé par là-même dans la vrai
86 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
176e triomphe des puissances d’audace ordonnée et de mesure, celles de l’intelligence… C’est dire que l’esprit créateur y doit êt
177e triomphe des puissances d’audace ordonnée et de mesure » que le Palais-Bourbon, pour les raisons qu’on sait, honore d’une fa
178 les prophètes — et non les techniciens — sont en mesure de conduire l’action, si conduire c’est savoir où l’on va. Seuls les
87 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Les trois temps de la Parole (mai 1935)
179a Bible, nous n’avons pas à nous préoccuper outre mesure d’exactitude historique, archéologique, etc. La plus grande fantaisie
88 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
180Cène. Certes, ces paroles nous condamnent dans la mesure où nous les prononçons sans foi, hors de toute « crainte et trembleme
181moins, comme le Baptême et comme la Cène, dans la mesure où la foi les anime, l’événement central de notre vie chrétienne. Ell
89 1935, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Trois traités de Jean Calvin (20 juillet 1935)
182in, nous ne nous priverons pas de l’estimer à nos mesures humaines et littéraires ; mais ce qui importe plus que tout, c’est d’
90 1935, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Les mystiques allemands du xiiie au xixe siècle, par Jean Chuzeville (2 novembre 1935)
183ds nous apparaissent surtout intéressants dans la mesure où ils annoncent le lyrisme et la philosophie d’une des plus hautes p
91 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Paracelse, par Frédéric Gundolf (septembre 1935)
184et à chercher ce qu’est l’homme, et quelle est sa mesure dans l’univers qu’il a cru concevoir ! 30. « La monumentale grossiè
92 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). « Le plus beau pays du monde » (octobre 1935)
185 un idéal abstrait, un orgueil. Il existe dans la mesure où on l’exalte. Le patriotisme, c’est le contraire : il existe dans l
186sme, c’est le contraire : il existe dans la seule mesure où il va de soi ; il faut qu’il reste un lien obscur, informulé, un f
187 amour à un autre, car où est l’étalon, où est la mesure commune, et qui connaît le modèle idéal ? Le malfaisant nationalisme
93 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Un exemple de tactique révolutionnaire chez Lénine (janvier 1935)
188et principalement notre régime politique, dans la mesure où il heurte les intérêts des catégories les plus diverses de la popu
189e classe, mais à l’établissement d’un régime à la mesure de la vocation humaine, c’est L’Ordre nouveau. Nos fondements spiritu
94 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Quatre indications pour une culture personnaliste (février 1935)
190te culture, c’est de monter la garde autour de la mesure vivante d’une civilisation. Par « mesure », nous voulons désigner le
191r de la mesure vivante d’une civilisation. Par « mesure », nous voulons désigner le principe normatif d’une civilisation ; no
192noré de sacrifices quotidiens. C’est ainsi que la mesure des civilisations antiques était l’homme dans la cité ; que la mesure
193ions antiques était l’homme dans la cité ; que la mesure du monde capitaliste est l’argent, qui est une fausse mesure ; que la
194onde capitaliste est l’argent, qui est une fausse mesure ; que la mesure du monde socialiste serait la production quantitative
195 est l’argent, qui est une fausse mesure ; que la mesure du monde socialiste serait la production quantitative ou statistique,
196serait la production quantitative ou statistique, mesure non moins fausse que l’argent ; que la mesure enfin d’une civilisatio
197ue, mesure non moins fausse que l’argent ; que la mesure enfin d’une civilisation nouvelle ne peut être que la personne. Une m
198sation nouvelle ne peut être que la personne. Une mesure vivante, ce n’est pas un étalon fixe. C’est un principe dynamique, c’
199manente et féconde. Nous voyons aussitôt que la « mesure » du monde de l’argent est une fausse mesure culturelle. Car c’est ic
200la « mesure » du monde de l’argent est une fausse mesure culturelle. Car c’est ici d’un chiffre que dépendent la puissance, et
201le socialisme. La fausseté, la stérilité de notre mesure culturelle devait provoquer l’invention d’une série de pseudo-mesures
202s riche aussi de possibilités exceptionnelles. La mesure antique est vivante, mais elle porte en elle-même le germe de sa mort
203plus jalouse de ses droits que de ses charges, la mesure meurt, se mécanise, et toute tension disparaît. Il faut que la révolt
204laves vienne recréer une tension par en bas22. La mesure d’une société personnaliste est au contraire infiniment vivante : car
205ximum créateur. La personne est par excellence la mesure d’une société ouverte. La société personnaliste a pour fin l’extensio
206r fin. Si cette fin se confond réellement avec la mesure universelle, — la personne, — la méthode ne saurait être que l’exerci
207ent articulé, c’est-à-dire dominé par une commune mesure.   3. — La culture ayant une mesure commune avec l’économique, le soc
208r une commune mesure.   3. — La culture ayant une mesure commune avec l’économique, le social et le politique, la création int
209uelque plan étatique, mais à partir d’une commune mesure et pour des fins dernières identiques.   4. — L’autorité culturelle n
210ui saura s’imposer et gouverner conformément à la mesure au nom de laquelle elle s’est constituée. Non seulement la Révolution
211le nie et ruine le fondement même de la personne, mesure par excellence d’une société ouverte. L’erreur de Nietzsche est manif
95 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
212 régime actuel pour camoufler l’Édit de Nantes en mesure pacificatrice et pour dissimuler le fait patent de la similitude des
96 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La situation politique en France (octobre 1935)
213ndieu : « Les révolutions sont sanglantes dans la mesure où elles sont mal préparées ». Service public est un livre dangereux,
97 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Conversation avec un SA (décembre 1935)
214s pas combattre votre conception du monde dans la mesure où elle se veut héroïque, comme celle des fascistes d’ailleurs, ou mê
98 1935, Présence, articles (1932–1946). Autour de Nietzsche : petite note sur l’injustice (novembre 1935)
215’est-à-dire une personne qui comble absolument la mesure de l’homme : qui pourra se dire juste devant elle ? La loyauté pronon
216ont nous pensions, non sans ingénuité, détenir la mesure ? L’intelligence alors ? L’intelligence est justement ce qui ordonne
99 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
217s villes du Quattrocento, où tout était bâti à la mesure de l’homme, où tout, — sauf les églises, — semblait avoir été conçu p
218illes modernes, privés de toute espèce de commune mesure. L’un devenait tout petit, l’autre énorme. En effet, la cité d’aujour
219e temps qu’elle cessait d’être proportionnée à la mesure de l’homme, l’homme cessait d’obéir à la mesure de la foi. Je n’étonn
220a mesure de l’homme, l’homme cessait d’obéir à la mesure de la foi. Je n’étonnerai personne si je constate que dans l’humanité
221aine ? Et s’il ne le fait pas, qui d’autre est en mesure d’assumer cette charge inquiétante ? Si le chrétien ne pose pas ces q
222ont, dès longtemps, résolu ces questions, dans la mesure où cela se peut. Mais il fallait qu’elles fussent posées, toutes ces
223rsonne ne sait où il va. Il n’y a plus de commune mesure entre la pensée et l’action. La cité n’est plus dominée par une norme
224pas reconstruit ces bases, et retrouvé la commune mesure. Donner de la soupe aux chômeurs, c’est très bien, mais cela n’attein
225n une tâche spirituelle : retrouver cette commune mesure de la pensée et de l’action, de la culture et de l’économie ; or, ell
226s grandes civilisations, c’est l’histoire de leur mesure commune, de leur règle centrale de pensée et d’action, ou si l’on veu
227aussi enthousiasmante, cette tâche de recréer une mesure et une morale communautaire que se sont assignée les groupes personna
228re et fidèle des vocations, refaire un monde à la mesure de l’homme concret, de la personne, voilà le mot d’ordre du personnal
100 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
229n des faits qu’elle veut appréhender ; dans cette mesure, il est exact de dire qu’elle s’ordonne par avance à sa fin. On n’ima
230t ils s’occupent si mal, et de plus en plus mal à mesure que le « pratique » s’éloigne davantage du concret pour se confondre
231es vérifications d’une algèbre conventionnelle. À mesure que cette psychologie s’assure davantage de ses lois, elle tend à les
232lle, dans sa fascinante monotonie. Un art dont la mesure ne doit pas être cherchée dans le pittoresque, ni dans l’ingéniosité,