1 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le protestantisme jugé (octobre 1931)
1blions pas que toute l’œuvre de Loti est faite du morcellement et de l’adaptation d’un livre unique, son journal intime — que Loti e
2 1932, Le Paysan du Danube. La lenteur des choses — Châteaux en Prusse
2f « libéré ». C’est de tous le plus misérable. Le morcellement des terres, le stade démocratique, est ici plus visiblement qu’ailleu
3 1940, Mission ou démission de la Suisse. Esquisses d’une politique fédéraliste
3uisse est d’un ordre plus quotidien et intime. Le morcellement d’un pays — ou demain de l’Europe — en régions autonomes et de faible
4 1953, La Confédération helvétique. Institutions et aspirations économiques
4uées que dans les grands pays qui l’entourent. Le morcellement des terres est très poussé, la grande propriété inconnue. La misère n
5 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
5ue aussi bien que sociale. Or, le danger d’un tel morcellement se trouve encore accru du fait de l’étendue des frontières nouvelles
6 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
6 seul qui soit chargé de représenter l’Europe. Un morcellement comparable risque de se créer en Afrique noire, et dans le Monde arab
7 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
7stater dans les autres « nations » des Gaules. Le morcellement romain ne fit qu’accentuer ce premier caractère constant, où plusieur
8 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — Les paradoxes de la vie économique
8ns marquées que dans les pays qui l’entourent. Le morcellement des terres est très poussé, la grande propriété inconnue. La misère n