1 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
1» désignait autre chose et davantage que le Totus orbis terrarum jadis civilisé par l’hellénisme. Dès le iiie siècle, la côt
2 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
2 … bene ferre magnum Disce fortunam ; tua sectus orbis Nomina ducet. L’ode d’Horace À Galatée Ainsi Europe confia au tau
3 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.3. Le Mythe de Japhet
3nsion de l’Empire romain en Europe et dans tout l’orbis terrarum connu à l’époque, a pré-formé, selon Isidore de Séville, l’e
4mum ilium Japetum non tantum illius, sed universi orbis principem institutum. 15 p. 24 11. Nous suivons ici la dém
4 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.8. « Europa vel regnum Caroli »
5s d’imperator et de pontifex : Rex Carolus caput orbis, amor populique, decusque Europæ venerandus apex, pater optimus, hero