1 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — En dernier ressort
1ute qu’elle est très rare, et il nous laisse très perplexes, etc. » Si le lecteur se pose ces questions-là, mon introduction a ré
2 1935, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notes en marge de Nietzsche (mars 1935)
2en soi —, elles me laissent presque toujours plus perplexe sur son compte qu’inquiet sur le mien. Mauvais signe pour un penseur
3 1946, Journal de Genève, articles (1926–1982). Journal d’un retour (fin) (18-19 mai 1946)
3r tous », non point avec votre situation d’usager perplexe ou anxieux. La bonhomie des mêmes employés intacte, une fois qu’on le
4 1946, Journal des deux Mondes. Journal d’un retour
4r tous », non point avec votre situation d’usager perplexe ou anxieux. La bonhomie des mêmes employés intacte, une fois qu’on le
5 1946, Lettres sur la bombe atomique. La guerre est morte
5 en deux temps, laissant la foule de Times Square perplexe. Cela n’est pas sans conséquences pour le moral de la population. Rie
6 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
6liatti a saisi l’occasion, mais Thorez est encore perplexe.) Où les choses se gâtent pour de bon, c’est quand on reçoit, en plus