1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Breton, Manifeste du surréalisme (juin 1925)
1ves. Soit. De ces faits, je tire cette conclusion pratique : inutile de publier des poèmes. Éluard le comprenait, qui écrivit :
2 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
2rd’hui, c’est de démontrer que les idées mises en pratique chez nous ne concernent pas particulièrement les autos et les tracteu
3 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Pierre Naville, La Révolution et les intellectuels (novembre 1928)
3ans une époque où les valeurs de l’esprit sont en pratique universellement méprisées. Mais les surréalistes ont leur responsabil
4 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 3. Anatomie du monstre
4e détail ni les modalités locales de réalisations pratiques. 3.a. Le programme a) l’horaire : c’est un cadre, ou plutôt un moule
5 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 4. L’illusion réformiste
5 lacer leurs souliers ; et cela s’appelle l’école pratique. Plus tard, on fait apprendre à ces mêmes enfants, et réciter par cœu
6ion de chauffeurs de taxi. Si cette conception du pratique prévaut, il est à craindre que l’école nouvelle n’apporte bientôt sa
7réforme. Qu’il y ait là cependant une possibilité pratique d’en sortir, je ne le nie pas. Mais du point de vue de la vérité, for
6 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
8ient peut-être qu’à une forte équipe d’idéalistes pratiques d’en faire sortir le beau miracle d’une civilisation aux ordres de l’
9s jure que je m’en doute. Mais l’Occidental aussi pratique son Yoga à lui : toutes les fois qu’il veut obtenir une grande intens
7 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Sécularisme (mars 1931)
10. Si vous demandez au philosophe de quel droit il pratique cet étrange sectionnement, il aura beau se recommander de la Raison o
8 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931)
11tique assuré qu’elle applique non sans acuité aux pratiques anglicanes. On serait tenté de soupçonner ici quelque invraisemblance
12x, l’irrépressible argument du bonheur, fondement pratique de la morale courante. Presque tous les événements de son roman le co
9 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
13age de se donner à cet idéal, dont la réalisation pratique lui répugne encore ? Il s’en rend compte lors de sa première visite a
14 passion. Il lui semblait qu’il faisait une étude pratique de désordre mental dans une classe d’école, tant il était calme et lo
10 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
15a ne saurait présenter que des inconvénients tout pratiques, strictement limités à la victime. Car il reste sous-entendu et bien
11 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.2. Une « tasse de thé » au Palais C…
16 croire. Le pire mensonge est dans la vie réputée pratique, parce qu’il n’y est pas avoué. — Ce que je me dis là, c’est un truis
12 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
17 l’Ange gardien, mais c’est toujours en relations pratiques avec le commerce quotidien. J’en traduis cette page Sur la mort. Mes
13 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
18ou des chasses ; des commandements, des décisions pratiques, tout l’apprentissage de la conduite des hommes, des animaux et des é
14 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Goethe, chrétien, païen (avril 1932)
19scendance divine, sans cesse, se mêle à notre vie pratique et vient bouleverser nos sagesses. Goethe, prônant dans Faust le salu
15 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Penser dangereusement (juin 1932)
20ndemain de la guerre, c’est sur la notion — et la pratique — du service nécessaire que se fait l’unanimité de la nouvelle généra
21onséquences nécessaires de la pensée dans l’ordre pratique) « est protestant ». Mais, d’autre part, cette soif d’action directe
22à M. Nizan, qui est marxiste, si la lecture et la pratique de Marx peut apporter une certitude intime, une réalité directe, une
16 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Principe d’une politique du pessimisme actif (novembre 1932)
23réalisation. La politique est un art de synthèses pratiques ; son office est de résoudre dans la mesure de l’utile des difficulté
17 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Solutions pratiques ? (mars 1933)
24 [p. 37] Solutions pratiques ? (mars 1933) c Beaucoup de personnes, après avoir lu notre premier
25cahier, nous ont écrit ceci : « Quelles solutions pratiques apportez-vous ? On voudrait quelque chose de positif… » Nous avons ac
26st-à-dire des prétextes à différer toute action « pratique ». [p. 38] Ceci marqué, nous pourrons répondre plus clairement à ceu
27it bien qu’il n’y a pas à demander de « solutions pratiques », car la foi est précisément une force qui se manifeste par des ordr
28ste par des ordres personnels, et ces ordres sont pratiques, ou ils ne sont rien. On dirait, à entendre parler certains chrétiens
29t qu’on vient enfin de leur donner des directives pratiques et des solutions positives, « discutables, certes, mais positives ».
30’ils ont reçue et qu’ils reçoivent est purement « pratique », c’est-à-dire immédiate à chacun des cas de l’existence, inconcevab
31nez peut-être, car si vous demandez des solutions pratiques, vous n’avez pas compris la gravité du cas humain. Nous n’avons à gué
18 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Liberté ou chômage ? (mai 1933)
32de dégradation, dans la mesure même où son effort pratique aboutit : au lieu de créer de la liberté, le machinisme crée du chôma
33Il n’y aura jamais de liberté possible, efficace, pratique, que dans un monde où le spirituel détiendra la primauté. Voyons main
34irer, dans nos prochains numéros, les conclusions pratiques et les significations révolutionnaires. Je ne voudrais insister maint
19 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La Légion étrangère soviétique (juin 1933)
35arxisme a simplement tiré toutes les conséquences pratiques de cette idéologie typiquement bourgeoise. C’est là ce qu’on appelle
20 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Pourquoi ils sont socialistes (juillet 1933)
36e au beurre et de la révolution. Seule position « pratique », affirment-ils, non sans une sincérité qui fait peine. Car des deux
37ain quelle est la plus inactuelle : la décision « pratique » appartient aux fascismes. Il est grand temps — s’il en est temps en
21 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Spirituel d’abord (juillet 1933)
38ne se trouvera pas non plus dans ses conséquences pratiques ; d’autre part, en vertu des évidences que nous venons de poser, ce p
22 1933, Le Semeur, articles (1933–1949). Humanisme et christianisme (mars 1933)
39n philosophique, est une attitude devant la « vie pratique », — comme on dit, mais y en a-t-il une autre ? — une attitude qui se
23 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — b. Ridicule et impuissance du clerc qui s’engage
40e ceux qui vivent dans l’ignorance des nécessités pratiques de notre ère. Situation aussi néfaste pour les penseurs que pour les
41s. Il y a un sentiment très juste dans le goût du pratique, des « solutions pratiques » qu’affirme un autre groupe de clercs, fo
42s juste dans le goût du pratique, des « solutions pratiques » qu’affirme un autre groupe de clercs, fort désireux d’aller au peup
43e. On est frappé cependant de voir que ce goût du pratique n’aboutit, pratiquement, qu’à une espèce de négation de la pensée. Le
44ation de la pensée. Le peuple veut des programmes pratiques, mais se contente, en fait, du verbalisme électoral. Les intellectuel
45nos angoisses ; il est certain que cela n’est pas pratique, ne sert à rien et détourne d’agir au moins autant que de penser. Ent
24 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — c. Le vrai pouvoir des intellectuels et son usage
46s’appelle dictature, réside dans notre culte du « pratique », [p. 23] dans la confiance naïve que nous donnons aux techniciens.
25 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — e. En dernier ressort
47ion de l’homme. Il ne connaît, dans ses calculs « pratiques », ni la misère réelle ni la grandeur de l’homme. Il porte rarement l
48cette légèreté devient la condition de son succès pratique. J’estime que seuls ont droit à faire de la politique ceux pour qui n
26 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
49ologie, toutes nos révoltes, toute notre attitude pratique s’expliquent d’une manière suffisante par notre appartenance à une cl
27 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 2. Personne ou individu ? (d’après une discussion)
50 à partir de l’ensemble, ses droits dépendent, en pratique, du bon plaisir de l’État. Tout au contraire, des lois fondées sur la
28 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 5. Sur la devise du Taciturne
51réalisation. La politique est un art de synthèses pratiques ; son office est de résoudre dans la mesure de l’utile des difficulté
29 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 8. Humanisme et christianisme
52n philosophique, est une attitude devant la « vie pratique », — comme on dit, mais y en a-t-il une autre ? — une attitude qui se
30 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 12. Communauté révolutionnaire
53lles nous permettent aussi de donner sa réelle et pratique importance, dans l’ordre des sanctions immédiates, à une opposition d
31 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
54s. La crise a des raisons que votre gros bon sens pratique ne connaît pas, et que le peuple ignore davantage s’il se peut. Le mo
55ifications » aux congrès radicaux : voilà qui est pratique, c’est-à-dire électoral. « Vous critiquez, c’est bien facile et jeune
56e… — Dans la lutte électorale ? — Dans la réalité pratique ! — Dans la réalité électorale ? — Ah ! Vous n’êtes que des intellect
57litique, et nous, nous voulons des discours, du « pratique », c’est-à-dire quelque chose d’électoral. Être « objectif » Dans n
58vre. Nous parlons humainement des choses les plus pratiques… Mais eux, ils veulent de la mystique, des discours et des revendicat
59t qu’ils nous traitent d’utopistes et de gens peu pratiques. Ils répètent au hasard les vocables que l’école primaire leur a mis
60e courante. Il y a des gens qui estiment que la « pratique » étant très infidèle aux théories, on aurait pu tout aussi bien se p
32 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 14. Tactique personnaliste
61(anarchique), n’a pas tardé à poser des problèmes pratiques tout à fait étrangers au but de la révolution. Et ces problèmes « aut
33 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
62xemples dont j’essaierai de tirer des conclusions pratiques. Quelle est la condition faite à l’Église dans les pays totalitaires 
63le vous fera sentir, je crois, toute l’importance pratique de cette distinction entre personne et personnalité. Hitler peut form
34 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — i. Liberté ou chômage ?
64de dégradation, dans la mesure même où son effort pratique aboutit : au lieu [p. 227] de créer de la liberté, le machinisme crée
65Il n’y aura jamais de liberté possible, efficace, pratique, que dans un monde où le spirituel détiendra la primauté. ⁂ Voyons ma
66irer, dans nos prochains numéros, les conclusions pratiques et les significations révolutionnaires. Je ne voudrais insister maint
35 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iv. Qu’est-ce que la politique ?
67 la majorité des citoyens de se désintéresser, en pratique, du bien commun. Et l’on admet alors qu’il existe deux morales, l’une
36 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
68ologie, toutes nos révoltes, toute notre attitude pratique s’expliquent d’une manière suffisante par notre appartenance à une cl
37 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
69la notion de sacrifice, et, par ailleurs, qualité pratique (et non pas vertu) recommandée aux pauvres, et aux pauvres seuls, est
38 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
70d elle ne témoignait d’un ridicule défaut de sens pratique. Et que disent alors les bourgeois ? Les mêmes phrases, à peu près, m
71 « catégorie du solitaire » est le seul fondement pratique d’une collectivité vraiment vivante. Cependant, il vaut mieux se gard
39 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). L’Humanité de Jésus d’après Calvin, par Max Dominicé (24 mars 1934)
72ui se pose en juge du texte, Calvin n’admet et ne pratique qu’une « exégèse d’obéissance » — il se laisse juger par le texte. On
40 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
73 établies ; liée, en fait et par ses conséquences pratiques, à l’établissement des bourgeois. Mais cette critique « de classe » r
41 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Communauté révolutionnaire (février 1934)
74lles nous permettent aussi de donner sa réelle et pratique importance, dans l’ordre des sanctions immédiates, à une opposition d
42 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
75es n’ont pas pour objet immédiat les applications pratiques, la production et le gain, qui, par leurs explorations et leurs décou
76ser la question en apparence inoffensive et toute pratique, de l’emplacement et de la dotation d’un palais consacré à l’esprit,
77ie, je le concède, mais des plus efficace dans la pratique. Piteuse en théorie, car les caricatures que l’on nous offre d’une ré
78ages éclatants de sa force. Très efficace dans la pratique, car l’enseignement officiel de la Troisième République a su répandre
79mme ils disent avec dégoût, « de ses applications pratiques ». Laissant entendre ainsi que la science et les arts sont enfermés d
80e façon vague, que les penseurs sont des gens peu pratiques, par suite, que la pensée n’est guère qu’un luxe — « signe extérieur 
81lonté, consciente ou non, d’esquiver l’engagement pratique. [p. 37] Ce qu’on célèbre sous le nom d’esprit, c’est l’attitude prét
82nce admirable de se guérir de son irréalisme. Une pratique assez longue, et d’ailleurs imposée, de cet état me permet d’affirmer
83e. Cette vie « mal compassée » qu’on nomme la vie pratique, avec ses résistances et ses aspérités, ses rencontres, ses courtes h
84nstrueux, ou le silence. Il n’y a pas de solution pratique dans l’économie actuelle. Ni de solution théorique dans l’univers spi
85it et du corps, de la raison pure et de la morale pratique, décret prononcé par Descartes en 1637 — aggravé par l’idéalisme roma
86ut final. b) qu’est-elle devenue en théorie et en pratique sous les divers régimes actuels ? a-t-elle encore un sens dans le mon
87rd’hui. Ce projet positif présente un gros défaut pratique : il conduit à poser de vraies questions sérieuses. Il est donc irréa
43 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Un exemple de tactique révolutionnaire chez Lénine (janvier 1935)
88 intellectuels stalinisants qui se croient plus « pratiques » que nous quand ils renvoient aux calendes grecques les tâches « spi
44 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
89rituelles, se révélera bientôt inefficace dans la pratique. Méconnaissance de réalités spirituelles. Que voulaient en effet les
45 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La situation politique en France (octobre 1935)
90ogie libertaire des intellectuels vigilants et la pratique stalino-humanitaire des communistes, [p. 5] Léon Blum tremble et dése
46 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Conversation avec un SA (décembre 1935)
91âne de notions inutiles, ni même de notions dites pratiques. Mais c’est encore moins les dresser à la brutalité. Éduquer les homm
47 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
92ansformation. Ici se posent deux grands problèmes pratiques : est-il possible et nécessaire, partant de cette vocation, d’aboutir
93st peut-être [p. 402] le même, les revendications pratiques seront peut-être aussi les mêmes, dans bien des cas. Mais les motifs
94compatible avec l’idée de vocation. Et la réalité pratique et quotidienne [p. 404] montre que cette opposition est effective. L’
95cation ne suffisait pas, que c’était vague et peu pratique ! Toute l’histoire du monde chrétien est faite par des vocations préc
969] l’homme qui n’ont aucun rapport avec la morale pratique du monde économique et financier. Tout le monde sait que la morale de
97int pas les racines du mal. Oui, la tâche la plus pratique, la plus sociale qui s’offre à nous, c’est bien une tâche spirituelle
98r que certains… compromis, par exemple, sont plus pratiques, lorsqu’il s’agit de politique, — et qu’on n’arrive à rien quand on v
99u la crise actuelle viendront dire : ça n’est pas pratique. Mais ce n’est pas d’eux, n’est-ce pas, qu’il faut attendre beaucoup
100. Nous savons ce que vaut l’aune de ce [p. 414] « pratique » qu’on nous propose. L’heure est venue d’essayer autre chose, d’essa
101être nos motifs de choix, et le lieu d’une action pratique. Il se peut que je me trompe. Il se peut que certains reçoivent l’ord
48 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.3. Fatalités du rationalisme bourgeois
102orte de caporalisme dans les décrets de la raison pratique. Hostile aux choses, de par sa fonction même, elle ne croit pourtant
103re nouveau s’établit. Si la fatalité de la raison pratique est cette lourdeur matérialiste qui finit par soumettre l’homme lui-m
49 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.4. Hegel, Comte, Marx, ou la rationalisation
104oici que la fin commune des efforts théoriques et pratiques cesse aussitôt d’être perçue. Elle cesse d’être connue de tous, prése
50 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.5. Importance de la notion de commune mesure
105st résolue dès le lendemain de son succès, en une pratique qui est une tyrannie, tandis que la doctrine, évadée du réel, se flat
106t d’une absurde liberté. Or nous voyons que cette pratique et cette doctrine n’ont plus entre elles de rapport appréciable de hi
51 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.7. Sur le déclin du Moyen Âge
107 d’être un outil. Elle se distingue de son action pratique. Elle devient une fin en soi, c’est-à-dire qu’elle devient une idole.
52 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.8. Décadence des lieux communs
108ent néanmoins assez simples à débrouiller dans la pratique, et pourraient définir utilement les partis, si seulement chacun de c
53 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.9. Tentatives de restauration d’une commune mesure
109poser [p. 88] à leur peuple une conception et une pratique de la vie qui obéissent à un but commun, au service duquel s’harmonis
54 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
110re métaphysique, qui leur paraissent sans gravité pratique. (J’ai dit sur quelle notion de l’esprit se fonde une pareille indulg
111 imposée par le Plan et qui régit encore l’action pratique des communistes, est d’ores et déjà combattue par une mesure spiritue
55 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
112ti régnant, l’obligation de proclamer la primauté pratique de l’économie et de la politique sur tout autre facteur. On s’ingénia
113 (Aufbau) socialiste ou nationale. Les conditions pratiques de cette édification étant définies de la manière la plus simple par
56 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.12. Leçon des dictatures
114ont la faiblesse philosophique égale l’hypocrisie pratique. Enfin il serait sage de se garder de tout pronostic global quant à l
57 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.13 Commune mesure et acte de foi
115isin ? Nous nous payons sans cesse de prétextes « pratiques » ou d’arguments appris à droite et à gauche ; nous prétendons juger
58 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
116ution spirituelle dont elle redoute l’impuissance pratique à l’heure où il faudra donner du pain, si l’on veut prendre ou garder
59 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
117u xixe au xxe siècle, en tant qu’elle révère et pratique la pensée distinguée de l’action. Voilà sa modestie, — et le siècle p
118te à récuser les problèmes fondamentaux de la vie pratique et de la vie religieuse. « Les grandes questions sont dans la rue »,
119ien d’autre que d’édifier, en marge des sanctions pratiques, une doctrine de l’homme idéal et du progrès. Mais nous avons été men
120fuge dans l’idéal quand il faudrait agir, dans la pratique quand il faudrait penser ; tous ceux qui cherchent leur sécurité aill
60 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
121a culture, ses déviations et leurs aboutissements pratiques. Notre critique n’avait pas d’autre but que de préciser, par une voie
122. 208] distinction absolue de la théorie et de la pratique, croyance qu’il vaut la peine d’examiner ici, en tant que la culture
123t, l’opposition courante du « théorique » et du « pratique » est en même temps l’origine et l’effet d’une pensée prolétarisée, n
124Résumons-nous : pour la pensée active, rien n’est pratique ou théorique, tout est concret au sens précis où j’entends ce mot, qu
125trifuge : nous remettons à demain les conclusions pratiques… D’où la nécessité d’un parti pris compensateur, d’un certain fanatis
126pace, ni de principe ni de fait, entre théorie et pratique. C’est là son réalisme et sa violence nécessaires. Mais aussi cette i
61 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
127ret de l’existence, les détournant de ce fameux « pratique » dont ils s’occupent si mal, [p. 159] et de plus en plus mal à mesur
128[p. 159] et de plus en plus mal à mesure que le « pratique » s’éloigne davantage du concret pour se confondre avec l’artificiel
62 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
129re métaphysique, qui leur paraissent sans gravité pratique. (Nous avons dit souvent sur quelle notion bourgeoise et libérale de
130iraient les nazis — des activités spirituelles et pratiques. Mais la conception qui assimile l’élévation du niveau de la culture
131 imposée par le Plan et qui régit encore l’action pratique des communistes, est d’ores et déjà combattue par une mesure spiritue
132ont la faiblesse philosophique égale l’hypocrisie pratique. Enfin il serait sage de se garder de tout pronostic global quant à l
133ution spirituelle dont elle redoute l’impuissance pratique à l’heure où il faudra donner du pain si l’on veut prendre ou garder
63 1936, Esprit, articles (1932–1962). André Gide, Retour de l’URSS (décembre 1936)
134 à pousser plus loin ! » Je demande alors si Gide pratique cette espèce-là d’autocritique, — ou s’il entend pousser plus loin ?
135par la réussite ou bien l’échec de ses prévisions pratiques. Gide le sent-il ? « D’autres plus compétents que moi diront si ce ch
64 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
136le a pris la liberté d’interdire sévèrement cette pratique… Quand donc on veut s’imaginer qu’en ne recevant qu’une espèce, on ne
137tres suivi, et même de condamner sévèrement cette pratique. » — Si nous comprenons bien, l’Église prouve qu’elle sait le secret
65 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Sur l’esprit incarné (février 1936)
138ù ils l’auraient fait, ce que j’ignore car je les pratique peu : s’il y a lieu de reprendre à son compte cette erreur de vocabul
66 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Dictature de la liberté, par Robert Aron (mars 1936)
139 la révolution — se posent toutes les questions « pratiques » ; celles qui passionnent les hommes d’action et qu’ils estiment pur
140i la personne n’est pas déjà au début d’un calcul pratique, on ne la retrouvera jamais au terme ; et la rigueur même du calcul s
141ir. L’O.N. en a tiré, le premier, des conclusions pratiques dans le domaine du travail. Et sa première expérience de service civi
67 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
142— si toutefois l’on n’en considère que les agents pratiques et institutionnels. À supposer que l’on parvienne même à éviter certa
68 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plébiscite et démocratie (avril 1936)
143rts, etc., privant les opposants de toute faculté pratique de dire non). Le but étant l’unanimité, et non la majorité, et cette
144délégation du pouvoir » s’impose pour des raisons pratiques — dans les États centralisés — et il ne reste plus qu’un seul moyen d
69 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que la politique ? (juin 1936)
145 la majorité des citoyens de se désintéresser, en pratique, du bien commun. Et l’on admet alors qu’il existe deux morales, l’une
146ecommandent les clercs purs ? Le but et l’utilité pratique d’une doctrine n’est-ce pas justement d’offrir un « modèle » d’action
147ls » enfin, parce que nous croyons que les gens « pratiques » et les opportunistes, ceux qui prétendent connaître les hommes et s
70 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du danger de confondre la bonne foi et le stalinisme (juillet 1936)
148que notre expérience de l’été 1935 amorça dans la pratique, n’a pas d’autre but que cette « libération » effective. Elle suppose
149art dès qu’il essaye de préciser les perspectives pratiques que nous réserve un renouveau de l’idée de Progrès selon son cœur, no
71 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du socialisme au fascisme (novembre 1936)
150oudrait nous voir prendre parti ? L’aboutissement pratique du socialisme 56 — dans un ordre non fédéraliste — ne peut être, n’a
72 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
151 qu’il s’agit de mon travail et de ses conditions pratiques. Petits ennuis sans gravité, bien sûr. Mais quel drame dans la vie d’
152cère », mais on n’aura jamais l’idée de mettre en pratique [p. 52] ce qu’il dit. Il reste dans son rôle en s’agitant sur l’estra
153e petite journée de voyage de notre île. La leçon pratique de cette première expérience de deux mois, c’est que la liberté ne s’
154les principes égalitaires, mais selon le bon sens pratique. Comment espérer un développement « culturel » de cette population ab
155en se feraient tuer aujourd’hui pour sauver leurs pratiques ? On en vient à penser que le régime qui convient le mieux à cette vi
156aire. Je pense que la vraie solution, la solution pratique de la psychose de crise qui énerve la bourgeoisie n’est pas ailleurs
157 pauvreté ». Et j’ajoute aussitôt que la solution pratique de la misère réelle, celle qui est vécue depuis longtemps ou depuis t
158devraient les exercer ! Il faudrait donc, dans la pratique, se contenter d’approximations toujours très contestables. Le problèm
159 : ils ont la bonne humeur, le dynamisme, le sens pratique et la rapidité d’esprit que les bourgeois, qui en sont dépourvus, att
160eule image qui vous revient, l’image d’une action pratique que l’on a déjà su accomplir au cours d’un précédent voyage, et qui r
73 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
161esque, on peut le dire… 8 octobre 1934 Du rôle pratique de la raison. — Je vois lamisère qui règne dans tous ces foyers, et q
162 actuelles, c’est défier le bon sens et la raison pratique. C’est s’en remettre à quelque espoir vague et profond. Or, tout ce q
163e genre d’espoirs. Qui voudrait condamner l’usage pratique de la raison ? Simplement je constate qu’en fait, et dans ce pays tel
164auvres, moins malades, etc., s’ils étaient plus « pratiques » comme on dit dans la bourgeoisie — où l’on s’imagine bien à tort qu
165et la Presse répandent sinon le goût, du moins la pratique quotidienne de la lecture. Le public s’étend au hasard. Il ne constit
166 sont eux et eux seuls qui proposent des réformes pratiques, qui demandent qu’on installe l’eau et l’électricité [p. 172] dans le
167 [p. 217] Après quoi viennent les revendications pratiques : aide aux chômeurs, pose de deux nouvelles boîtes aux lettres ; ouve
168onde en gros et en petits, si c’est le seul moyen pratique de faire valoir les droits élémentaires d’une partie de la population
169 locales. Parfois ils proposeront quelque réforme pratique : faire de la place aux jeunes en abaissant la limite d’âge dans les
74 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
170cère », mais on n’aura jamais l’idée de mettre en pratique ce qu’il dit. Il reste dans son rôle en s’agitant sur l’estrade et en
171les principes égalitaires, mais selon le bon sens pratique. Comment espérer un développement « culturel » de cette population ab
172ien se feraient tuer aujourd’hui pour sauver leur pratique ? On en vient à penser que le régime qui convient le mieux à cette vi
173 : ils ont la bonne humeur, le dynamisme, le sens pratique et la rapidité d’esprit que les bourgeois, qui en sont dépourvus, att
75 1937, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Selma Lagerlöf, conteur de légende (3 juillet 1937)
174L’invention romanesque n’est ici que la « mise en pratique » d’une attitude spirituelle extrême. La phrase de Karl-Artur lâchée,
175 pour que cette même phrase soit aussitôt mise en pratique par le héros, sans nulle invraisemblance, il faut que ce héros soit u
76 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
176cistes ! » Après quoi viennent les revendications pratiques : aide aux chômeurs, pose de deux nouvelles boîtes aux lettres ; [p. 
77 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). Condition de l’écrivain (II) : La grande misère de l’édition (22 février 1937)
177rojet de loi Jean Zay entend mettre une fin à ces pratiques, en limitant à 10 années l’effet des contrats d’édition. Tous les écr
78 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
178iècle à la Révolution se forment la théorie et la pratique du mercantilisme, qui donne pour buts principaux à l’économie de fair
79 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Ballet de la non-intervention (avril 1937)
179r de la non-intervention, qui sauvegarde la paix, pratique lui aussi la non-abstention qui permet la guerre, mais avec un sens d
180 L’extrême-gauche soutient la non-intervention et pratique la non-abstention. La droite soutient la non-intervention mais ne pra
181n. La droite soutient la non-intervention mais ne pratique pas la non-abstention 73 . M. Blum s’y retrouve, il est intelligent :
80 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
182âne de notions inutiles, ni même de notions dites pratiques. Mais c’est encore moins les dresser à la brutalité. Éduquer les homm
81 1938, Journal d’Allemagne. 2. Conclusion 1938
183 « mystique » de la liberté. Il n’y a de solution pratique que dans un vaste effort moral des grandes et des petites démocraties
184 anxieuse de croire à la Nation… Le seul problème pratique, sérieux, urgent et réellement fondamental, c’est celui que nous pose
82 1938, Journal d’Allemagne. ii. Plébiscite et démocratie. (À propos des « élections » au Reichstag, 29 mars 1936)
185rts, etc., privant les opposants de toute faculté pratique de dire non). Le but étant l’unanimité, et non la majorité, et cette
186délégation de pouvoir » s’impose pour des raisons pratiques et il ne reste plus qu’un seul moyen de la contrôler « démocratiqueme
83 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
187e fort qu’il en résulte aucune espèce de solution pratique : car seul le mythe, c’est-à-dire l’inconscience pourrait fournir à l
188probable. Enfin, l’on peut encore imaginer que la pratique forcée de l’eugénisme réussira, là où toutes nos morales échouent, en
84 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
189 : le problème qui nous est posé par la nécessité pratique du mariage apparaît d’autant plus insoluble que l’on tient davantage
85 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
190ions antithétiques, ces contraintes théoriques et pratiques, ces libertés très obscurément pressenties dans leur fascinante nouve
191îtrise des sens, i. e. l’arrêt séminal » 72 . Des pratiques similaires sont prescrites par le taoïsme, mais en vue de prolonger l
86 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
192mps volontaire et active comme le kantien « amour pratique ». C’est par ce trait, tout particulièrement, que Eckhart se distingu
87 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
193al de nos poètes du primitivisme solaire, mais la pratique de cette croyance n’est pas de nature à nous tromper un seul instant 
88 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
194atique dans les hautes sphères, et vénale dans la pratique, il en allait de même de l’amour. Semblables aux hétaïres de la Grèce
89 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
195e fort qu’il en résulte aucune espèce de solution pratique : car seul le mythe, c’est-à-dire l’inconscience, pourrait fournir à
196une « science » ou d’une hygiène sociologique. La pratique forcée de l’eugénisme peut [p. 316] réussir, là où toutes nos morales
90 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
197 : le problème qui nous est posé par la nécessité pratique du mariage apparaît d’autant plus insoluble que l’on tient davantage
91 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
198aces qui subsistent, dans leur texte, d’anciennes pratiques de magie montrent bien que l’usage de ces dernières est oublié, à l’é
92 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
199les révélations qui la portaient à quelque action pratique dans la vie quotidienne. Ainsi l’« ascèse personnaliste » se distingu
93 1939, Le Figaro, articles (1939–1953). Directeurs d’inconscience (11 avril 1939)
200part, la multiplicité, c’est-à-dire l’impuissance pratique des organes de « direction » qui se disputent nos consciences. Sous p
94 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
201 malgré l’apaisement que devraient lui donner les pratiques d’une extrême dévotion, ses proches ont bien senti le drame intime, l
202erge et aux saints, l’ascétisme, les visions, les pratiques de piété. Beaucoup de documents indiscutables nous obligent à prendre
203considère d’une part la sainteté des œuvres qu’il pratique et d’autre part les troubles de conscience qui [p. 270] ne cessent de
204le moine augustin qui multipliait, lui aussi, les pratiques les plus scrupuleuses : comme Nicolas, il espérait, de toute son âme,
205 Luther d’avoir « manqué de discrétion » dans ses pratiques. Mais ce reproche n’atteindrait-il pas davantage un Nicolas de Flue,
206religieuse intime et personnelle, par-dessous les pratiques ou malgré elles, une intériorisation de la foi, mais aussi une volont
95 1939, La Vie protestante, articles (1938–1978). Nicolas de Flue et la tradition réformée (1er septembre 1939)
207 visites, donne des conseils d’une grande sagesse pratique et participe si bien à la vie de son peuple que le simple message qu’
208iographique. 1° Malgré l’extrême rigueur de ses « pratiques », Nicolas n’a pas pu trouver la paix de son âme dans le monde. Il a
209du monde n’a pas anéanti, mais décuplé son action pratique sur le monde. Ce dernier point est capital. Car, après tout, si Nicol
210 étrangers » et les doctrines qu’on ne met pas en pratique. Les cantons protestants, pour leur part, se repentent de leur orguei
96 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Propos sur la religion, par Alain (avril 1939)
211e, me semble-t-il, à ceci : la religion, c’est la pratique moyenne du catholicisme français. II s’agit moins de la dénigrer que
97 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
212xemples dont j’essaierai de tirer des conclusions pratiques. Quelle est la condition faite à l’Église dans les pays totalitaires 
213nt incroyants, cela mène tout simplement, dans la pratique, à l’utilisation de l’Église pour des fins politiques, c’est-à-dire a
214le vous fera sentir, je crois, toute l’importance pratique de cette distinction entre personne et personnalité. Hitler peut form
98 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
215 n’est pas théorique ; qu’elle a des conséquences pratiques ; qu’elle est l’une des origines de la présente guerre ; et que cette
216éral du confort. Or chacun sait que les résultats pratiques du machinisme ne sont pas d’augmenter les loisirs, mais bien d’augmen
217he : ils ont essayé de justifier leur impuissance pratique par des systèmes philosophiques. Tous les grands systèmes en isme du
99 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
218n peu chrétienne de comparer toujours les défauts pratiques du protestantisme avec les qualités théoriques du catholicisme. Mais
219maginent que les réalités matérielles [p. 157] et pratiques sont plus sérieuses que les réalités spirituelles, qu’ils traitent vo
100 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
220 peut que durant des siècles, il soit demeuré une pratique terre à terre, et n’en ait que mieux fonctionné. Ce qui est certain,
221acun de ces feuillets, conforme aussi à mon usage pratique ; tenant compte des uns et de l’autre, dans une mesure que je ne song
222 la faiblesse des hommes — fait aujourd’hui de la pratique traditionnelle du fédéralisme helvétique une sorte de programme, et m
223un anti-nationalisme. Par la force des choses, la pratique séculaire et instructive d’une méthode d’arrangements empiriques, c’e
224ence ; la coutume attaquée devient programme ; la pratique remise en question par une propagande agressive se voit contrainte de
225tion et autonomie. Reste à résoudre la difficulté pratique de leur dosage dans les institutions. À cet égard, le mouvement perso
226tous les plans — et jusque dans le détail de la « pratique » — par un dépassement des vieux conflits. Au lieu de la lutte stéril
227s princes les cols du centre de l’Europe. Mission pratique, devenue symbolique. Désormais, il nous appartient d’en proclamer la