1 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
1e ses concitoyens, leurs assurances, leur hygiène proprette, leur idéal du bon écolier type, ce n’est jamais au nom d’un naturism
2 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. Pauvre province
2n homme maigre, casquette et veste de toile bleue proprette, visage nerveux et intelligent. — Vous avez mon Huma ? — Bou die ! je
3 1944, Les Personnes du drame. Sincérité et authenticité — Vues sur Ramuz
3e ses concitoyens, leurs assurances, leur hygiène proprette, leur idéal du bon-écolier-type, ce n’est jamais au nom d’un naturism
4 1946, Journal des deux Mondes. Premiers contacts avec le nouveau monde
4tes à la vie des taudis ou des petits deux-pièces proprets. Gloire du grand chœur final largement déployé sur de hauts escaliers
5 1953, La Confédération helvétique. Institutions et aspirations économiques
5de sait que la Suisse est un pays propre, et même propret. Elle le doit en partie à son électrification : cuisines astiquées, t
6 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — Les paradoxes de la vie économique
6de sait que la Suisse est un pays propre, et même propret. Mais cette réputation, qui est de fraîche date, elle la doit en part
7 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
7ennent politiquement à la Suisse) sont sans doute proprets, soigneux, consciencieux, mais c’est aussi qu’ils sont mesquins. Ils
8 Uranais, qui donc est « mesquin », « soigneux et propret », en Suisse ? Qui donc est « pauvre par en haut » ou incapable de s’