1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Breton, Manifeste du surréalisme (juin 1925)
1 si propre à égarer dans d’ingénieuses métaphores quiconque chercherait une idée là-dessous, — ne réussit pas toujours chez Breto
2 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Edmond Jaloux, Ô toi que j’eusse aimée… (mars 1927)
2oque et l’être secret du héros. Il sait mieux que quiconque aujourd’hui faire éclater dans un cadre très moderne où s’agitent des
3 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927)
3t, pis, d’agréablement paradoxal. Seulement, pour quiconque est aussi profondément persuadé que moi de l’absurdité radicale de no
4 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
4leur efficace que dans un système religieux. Pour quiconque a une foi et la conscience de cette foi, il n’est d’enseignement véri
5 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Une exposition d’artistes protestants modernes (avril 1931)
5a création intéresse, l’artiste a besoin plus que quiconque de principes définis — je ne dis pas de cadres — qui lui servent de t
6 1934, Politique de la Personne (1946). À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
6us y avons notre mot à dire, peut-être même avant quiconque, si l’on veut éviter les pires malentendus. Je ne reprendrai pas ici
7 1935, Esprit, articles (1932–1962). Roger Breuil, Les uns les autres (avril 1935)
7uveau dans cette œuvre, et c’est à nous plus qu’à quiconque qu’il appartient de le reconnaître. Un tel livre n’est pas de ceux do
8 1936, Penser avec les mains (1972). Penser avec les mains — La pensée prolétarisée
8 condition déprimante dont ils méprisent plus que quiconque l’étiquette, sinon la pâtée. Mais ils riraient, je crois, de ma pitié
9 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
9 de notre attitude révolutionnaire personnaliste. Quiconque a compris ce que nous entendons par « personne humaine » doit constat
10 dans la société, séparée du pouvoir matériel. Et quiconque sait interpréter les faits historiques d’un point de vue humain ne pe
10 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Le mythe de Tristan
11n excuse toute prête, et elle le trompe mieux que quiconque : c’est le poison qui le « demeine par force ». Et cependant, qu’il a
11 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Passion et mystique
12Croix et sainte Thérèse étaient mieux avertis que quiconque des dangers de la « luxure spirituelle ». (C’est l’expression de sain
12 1940, Mission ou démission de la Suisse. Le protestantisme créateur de personnes
13us y avons notre mot à dire, peut-être même avant quiconque, si l’on veut éviter les pires malentendus. Je ne reprendrai pas ici
13 1942, La Part du Diable (1982). Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
14rtus » et idéaux. Kierkegaard a compris mieux que quiconque, et avant tous le principe diabolique créateur de la masse : fuir sa
14 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable VI : Le mal du siècle : la dépersonnalisation (19 novembre 1943)
15ns démocratiques. Kierkegaard a compris mieux que quiconque et avant tous, le principe diabolique créateur de la masse : fuir sa
15 1946, Présence, articles (1932–1946). Le Nœud gordien renoué (avril 1946)
16veau ne tarda pas à le consacrer chez les Grecs : quiconque parviendrait à le dénouer régnerait sur toute l’Asie. ⁂ Car un nœud,
16 1947, Doctrine fabuleuse. Le nœud gordien renoué
17veau ne tarda pas à le consacrer chez les Grecs : quiconque parviendrait à le dénouer, régnerait sur toute l’Asie. Car un nœud, c
17 1953, La Confédération helvétique. Le peuple et son histoire
18 au dedans qu’au dehors du pays, envers et contre quiconque tenterait de leur faire violence, de les inquiéter ou molester en leu
18 1955, Journal de Genève, articles (1926–1982). Pour un désarmement moral (19 juillet 1955)
19rimait en effet dans un langage tout naturel pour quiconque est imbu de la croyance marxiste au mouvement fatal de l’Histoire. Le
19 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur deux écrivains politiques (juin 1957)
20lle l’affaire de Budapest pourrait être jugée par quiconque. Et seul Sartre, parlant au nom du Socialisme, a le droit de proteste
20 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le crépuscule d’un régime (octobre 1957)
21fasciste ? R. — C’est ce qu’on lance à la tête de quiconque émet le moindre doute sur la Démocratie. Le terme est devenu tabou. L
21 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — L’expérience de l’espace
22e façon, et Il ne donne pas non plus le martyre à quiconque, pour prêter de la couleur à la force pure : Il s’en tient à la lettr
22 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Annexes — L’amour selon les évangiles
23 les uns les autres ; car l’amour est de Dieu, et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu. Celui qui n’aime pas n’a pas con
24mmettras pas d’adultère. Mais moi je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec el
25n céleste, aussi promise à ceux qui aiment, « car quiconque aime est né de Dieu. » 3. Le passage sur les « eunuques… à cause du R
23 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
26 prendre des précautions pour leur propre sûreté. Quiconque veut écrire l’histoire de quelqu’un des grands États de l’Europe pend
24 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — Synthèses historico-philosophiques (II)
27 frère, c’est le cœur battant de l’ère nouvelle ; quiconque l’a senti battre ne doute plus qu’elle n’arrive et, plein de la douce
25 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914) — De l’harmonie entre les nations libérées à l’anarchie des États souverains
28iation… une nation ouverte, qui appelle chez elle quiconque est frère ou veut l’être. De leur côté, invasion ; du côté de la Fran
26 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914) — Un problème séculaire : la Russie et l’Europe
29nit tous dans un même faisceau, bien visible pour quiconque a approfondi leur histoire générale. Vous savez qu’il n’y a pas bien
27 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
30 au-dedans qu’au-dehors du pays, envers et contre quiconque tenterait de leur faire violence, de les inquiéter ou molester en leu
31 perdra pour jamais ses droits de concitoyen ; et quiconque dans les vallées assistera et protégera ce malfaiteur, devra réparer
28 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
32stie, nous nous excusons. « S’excuser de quoi ? » Quiconque s’est jamais trouvé au chevet d’un malade sait ce que je veux dire. U
29 1967, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). J. Robert Oppenheimer (25 février 1967)
33i-sourire : « Peut-être suis-je plus chrétien que quiconque… Il faudra bien que je vous l’explique quand nous serons seuls. » C’é
30 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte, suite et fin
34 existe une nation ouverte, qui appelle chez elle quiconque est frère ou veut l’être. De leur côté, invasion ; du côté de la Fran
31 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aspects culturels de la coopération dans les régions frontalières (été 1972)
35érialisé par les frontières. Or il est clair pour quiconque, aujourd’hui, que le tracé des frontières étatiques est accidentel, s
32 1977, L’Avenir est notre affaire. Repartir de l’Homme — Les variétés de l’expérience communautaire
36 tous avec tous, personne n’étant la propriété de quiconque139 » fut sans doute la plus « libertaire » (au sens actuel) de toutes
33 1977, L’Avenir est notre affaire. Repartir de l’Homme — Les variétés de l’expérience régionale
37ant à un espace territorial, à savoir la France ; quiconque change dans sa pensée le terme territorial de l’équation, et met à la
34 1978, Cadmos, articles (1978–1986). La chronique européenne de Denis de Rougemont (hiver 1978)
38rançaise, idéalement fermée et sans dépendance de quiconque. Si elle s’ouvre, c’est pour rayonner, manifester et imposer sa place