1 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Amour et guerre
1it faite d’approches furtives, d’incursions et de raids. » Cependant « vers l’an 1400 encore, les cimiers et les blasons, les
2 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Le savant et le général (8 novembre 1945)
2 À la question : “Est-il vraisemblable qu’un seul raid atomique contre les centres populeux des États-Unis puisse tuer 40 mi
3 1946, Combat, articles (1946–1950). Ni secret ni défense (19-20 mai 1946)
3ossible de la moindre défense effective contre un raid atomique par surprise. ⁂ Voici cependant l’état de l’opinion américai
4 1946, Journal des deux Mondes. Solitudes et amitiés
4avancent encore. Mais j’ai pu annoncer le premier raid anglais de mille avions, et la promesse du général Marshall : « Nous
5 1946, Journal des deux Mondes. Virginie
5s trop conventionnels, et finalement l’inévitable raid de Commandos sauvait tout le monde comme dans les contes de fées. Mai
6 1946, Lettres sur la bombe atomique. Utopies
6tages. On le mettrait à la cave, pour la durée du raid. Solution aussi chère qu’absurde, car il y a tout à parier que la pre
7 1946, Lettres sur la bombe atomique. Ni secret, ni défense
7ossible de la moindre défense effective contre un raid atomique par surprise. Voici cependant l’état de l’opinion américaine
8 1946, Lettres sur la bombe atomique. Le savant et le général
8 À la question : “Est-il vraisemblable qu’un seul raid atomique contre les centres populeux des États-Unis puisse tuer quara
9 1946, Lettres sur la bombe atomique. Tout est changé, personne ne bouge
9u’il n’existe pas de défense imaginable contre un raid atomique, et que cependant les généraux réclament au nom de la patrie
10 1946, Lettres sur la bombe atomique. La pensée planétaire
10ne voit rien, n’a pas de temps à perdre. C’est un raid. Nous n’apprendrons rien. Cependant qu’un beau jour le paysan normand
11 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
11anie s’allient provisoirement pour faire face aux raids des Hongrois, qui viennent de l’est, et aux pirates arabes qui vienne