1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
1grand public reste le témoin souvent sceptique ou railleur. Au cœur de la crise de notre civilisation, il y a un problème de mor
2 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
2ne foi constructive que bien des jeunes bourgeois railleurs devraient leur envier. C’est juste. Aussi bien la question revient-el
3 1934, Politique de la Personne (1946). Primauté du spirituel ? — Destin du siècle ou vocation personnelle ?
3ne foi constructive que bien des jeunes bourgeois railleurs devraient leur envier. C’est juste. Aussi bien la question revient-el
4 1942, La Part du Diable (1982). Le Diable démocrate
4u’elle est le seul régime qui tolère une critique railleuse. Ensuite, parce que l’humour est nécessaire pour la bonne marche des
5 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
5Venise118. Que dit Zarathoustra ? « Insouciant et railleur, violent — ainsi nous veut la sagesse. Elle est femme… » Que dit Auro
6 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Première partie — Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
6Venise44. Que dit Zarathoustra ? « Insouciant et railleur, violent — ainsi nous veut la sagesse. Elle est femme… » Que dit Auro
7 1978, Cadmos, articles (1978–1986). L’Intellectuel contre l’Europe (été 1978)
7e Sage Égyptien, le Philosophe Chinois, le Persan railleur, le Noble Ottoman — aux ricanements de Voltaire, aux nostalgies de Ro