1 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
1 plus ou moins conscients par lesquels il prétend ramener le bénéfice de la production à celui du consommateur. Prenons cette p
2 1928, Articles divers (1924–1930). Un soir à Vienne avec Gérard (24 mars 1928)
2 filets dans l’eau des nuits, et quelquefois j’en ramène des animaux aux yeux bizarres où je sais lire les signes. » Comme je
3 1928, Articles divers (1924–1930). Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même » (décembre 1928
3 on lui conseille de rentrer en lui-même. « Il se ramène en soi, n’ayant plus où se prendre » comme parle un de nos classiques
4 1930, Articles divers (1924–1930). Au sujet « d’un certain esprit français » (1er mai 1930)
4e. Que ce petit écrit d’un mouvement naturel nous ramène au centre des seuls problèmes qui ne soient pas insignifiants, voilà
5 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931)
5n. Je sais bien que tout changement de confession ramène les mêmes arguments qui retiennent l’esprit à la périphérie des vérit
6 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Gide ou le style exquis (à propos de Divers) (octobre 1931)
6enu », et puis, soudain, l’on s’impatiente d’être ramené sans cesse dans un cercle de paradoxes et de malentendus où il semble
7 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
7 filets dans l’eau des nuits, et quelquefois j’en ramène des animaux aux yeux bizarres où je sais lire les signes. » Comme je
8 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.2. Une « tasse de thé » au Palais C…
8rusque de rumeurs à travers une porte qui s’ouvre ramène le bal dans mes déserts. [p. 59] (Elle est partie. — Des rires en cap
9raie, chaude et triomphante, et des vaisseaux qui ramènent Iseut dans le silence d’un midi d’été nordique, à l’heure de mourir d
10is une main de femme au bord du sommeil saisie me ramène aux regards. Que sont tous ces gestes rythmés ? Anday chante. Ils me
9 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
11 juin 1929 Paracelse et Swedenborg : Goethe m’y ramène, dont je lis qu’il les prisait fort, ainsi que Boehme, dans sa jeunes
12 fort, ainsi que Boehme, dans sa jeunesse. Il m’y ramène par un tour moins imprudent de la réflexion, avec ce même « réalisme 
10 1932, Présence, articles (1932–1946). Penser avec les mains (fragments) (janvier 1932)
13caractéristiques devenues banales, on tente de la ramener à celle des deux interprétations étymologiques du mot penser. Celui-c
11 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Signes parmi nous, par C. F. Ramuz (janvier 1932)
14s et nos philosophies mal embrayées ?… Nous voici ramenés aux questions simples, et réputées grossières. Peut-être voit-on mieu
12 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
15e jeune Goethe, que déjà la faiblesse du corps le ramène à l’aspect concret de notre condition. Et c’est seulement en passant
13 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Éloge de l’imprudence, par Marcel Jouhandeau (septembre 1932)
16ien à la fois. « Mal » ou « péché » — le débat se ramène sur cette page, à une question de vocabulaire. Une simple question de
14 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Spirituel d’abord (juillet 1933)
17 dans la mesure où il est efficace et valable, se ramène à un pouvoir spirituel. C’est lui qui rassemble une armée, qui trouve
15 1933, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Petites notes sur les vérités éternelles (1932-1933)
18urrait dire qu’il fait tout le contraire. Il nous ramène sans cesse à l’état de pauvreté (pauvreté en esprit, absence de toute
16 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — a. L’engagement politique
19r des adversaires plus nobles. Est-ce que tout se ramène à des querelles de gros sous ? Est-ce que Marx a raison, est-ce que l
17 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 6. Note sur un certain humour
20u péché dont la foi nous délivre. ⁂ Tout enfin se ramène à ceci : quel est le sens des échecs humains ? De la réponse qu’un ho
18 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 10. Fascisme
21ccidentel dans le fascisme et l’hitlérisme 42 se ramène à cette exigence d’un État fort, centralisé, dispensateur de tous les
19 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
22n connu : il n’en est pas de plus simpliste. Nous ramenons tout à l’homme et à ses intérêts humains. Quel homme ? Le meilleur ?
20 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
23urageuse, un souffle, une grandeur enfin qui nous ramènent puissamment au sens de la réalité humaine, au sens de la dégradation
21 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Grammaire de la personne (janvier 1934)
24certaine que ce renversement de l’individualisme. Ramener la question sociale aux limites de la personne, c’est constater que l
22 1935, Esprit, articles (1932–1962). Tristan Tzara, Grains et Issues (juin 1935)
25 mieux. Quoique toute douleur morale puisse être ramenée à un système de coordonnées sociales, on a trop oublié dans les remou
23 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Les trois temps de la Parole (mai 1935)
26-homme », un « ami suprême », présent parmi nous, ramené à nos proportions idéalisées. Ce double mouvement pourrait être confo
27sportant dans la nôtre, tend tout naturellement à ramener ce Jésus sur notre plan, à nous « faciliter » la foi, c’est-à-dire à
28impasse. Au contraire, toutes nos théories nous y ramènent. Notre ambition doit donc se limiter à poser clairement le problème,
24 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
29ucune gêne. Nicodème. — Nous voici donc d’emblée ramenés à notre vieux débat. Je n’ignore pas que l’éternel problème de la mor
25 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Ni gauche ni droite (août 1935)
30en vertu d’un conseil bolcheviste. La question se ramène à ceci : si tout le monde était mis d’accord par une agression hitlér
26 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
31e journalistes ! L’observation objective du monde ramène le clerc dans sa chambrette, et le chrétien dans sa paroisse. Elle co
27 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.4. Hegel, Comte, Marx, ou la rationalisation
32 la précédence des facteurs matériels, c’est pour ramener la bourgeoisie, qui est en train de s’égarer dans les voies de l’idéa
28 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.7. Sur le déclin du Moyen Âge
33tre, affirmer une mesure nouvelle, une mesure qui ramène d’un même mouvement l’Église, la politique et la culture à la source
34resser une lettre pastorale aux Genevois pour les ramener dans le giron de l’Église, toutes les ressources de sa « grâce mervei
29 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.13 Commune mesure et acte de foi
35’action. Tout le problème de la commune mesure se ramène alors à ceci : quelle est cette vérité dernière assez certaine, et en
30 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
36se totale. Ainsi l’opposition des deux Europes se ramène à l’opposition de deux réponses différentes à l’appel jailli de la cr
31 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
37le ressentiment anti-poétique, la volonté de tout ramener à quelque chose d’homogène, de scientifique. « La mentalité du poète
38 scientifique. « La mentalité du poète lyrique se ramène à celle du primitif… » « La foi n’est pas autre chose que… » etc. [p
32 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
39voir. Il s’agit de le recréer, c’est-à-dire de le ramener d’une part à ses origines vivantes, et d’autre part, de le soumettre
40s simplement le but de la révolution européenne : ramener le centre de toutes choses politiques au centre de l’homme même, à la
41aindre que sous sa forme négative : le collectif. Ramener la question sociale aux limites de la personne, c’est constater que l
42 lesquels nous ne serons jamais assez documentés, ramenons cet examen à une grammaire de la personne : nous gagnerons en précisi
43blème ressortit aux règles de l’art. Nous l’avons ramené à des conflits éthiques. Au cœur de tout conflit fécond, de tout conf
44aînent dans une dissolution atomique : elles nous ramènent à la poussière. Mais au fond de l’abîme de la Séparation, la pensée a
33 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
45hrase. Je ne crois pas qu’il soit possible de les ramener à une loi, ni même à un usage régulier ; ou plutôt ils n’ont pas d’au
46n apparition. Aussi bien la suite du passage nous ramène au niveau proprement ramuzien : « J’ai la haine du confort. J’aime qu
34 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
47s-guerre.) Ainsi l’opposition des deux Europes se ramène à l’opposition de deux réponses différentes à l’appel jailli de la cr
35 1936, Esprit, articles (1932–1962). Note sur nos notes (novembre 1936)
48lité » fondamentale dans la critique. Nous serons ramenés à tout propos, bon gré mal gré, aux mêmes questions : pourquoi écrive
36 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
49es contre tous les « dangers », possibles, qui se ramènent au seul danger que la Parole ne parle pas, que l’Esprit soit mal ente
37 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Dictature de la liberté, par Robert Aron (mars 1936)
50dividu. Cette dernière « tension », à laquelle se ramènent toutes les autres, est en train de devenir une sorte de pont aux ânes
38 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plébiscite et démocratie (avril 1936)
51at-nation, tout referendum doit nécessairement se ramener, d’une façon ouverte ou voilée, à un plébiscite. Sinon ce serait la r
39 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. Préambule
52ivilisation de l’Occident, pays dénué et purifié, ramené à la nudité des quatre éléments primordiaux : la terre, la mer, le ci
40 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
53négative. Elle nous met à l’abri du monde et nous ramène tout physiquement à nos limites. Mais l’homme est ainsi fait qu’il dé
54e mêler aux « autres », à l’étranger… Tout ici me ramène à moi seul. J’ai beau faire, je ne parviens pas à partager avec les h
55 Une sorte d’impatience me tarabustait encore, me ramenait sans cesse aux mêmes préoccupations. Ce n’était pas cette vacance où
56 maisons mettent les seules verticales. Existence ramenée à ses deux dimensions premières. Pour la vie, l’homme debout et actif
57ations toujours très contestables. Le problème se ramènerait à trouver des signes extérieurs aisément vérifiables qui permettraien
58uis retirer vivement la treille et l’égoutter. On ramène un paquet de varech, un ou deux crabes tout terreux, et parfois en se
59 : pattes, œufs, poulets, en quelques mouvements, ramène deux œufs sous son [p. 120] aile, fait sortir une coque vide, et repr
41 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
60que les phantasmes de notre peur de vivre. On les ramènerait aisément à ce « complexe de castration » qui se noue au moment précis
42 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
61 maisons mettent les seules verticales. Existence ramenée à ces deux dimensions premières. Pour la vie, l’homme debout et actif
43 1937, Foi et Vie, articles (1928–1977). Luther et la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937)
62hérien et du paradoxe nietzschéen ne saurait être ramenée à quelque influence inconsciente, encore bien moins à une coïncidence
44 1937, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Selma Lagerlöf, conteur de légende (3 juillet 1937)
63u’un auteur sincère se doit de démasquer. Tout se ramènerait à la physiologie, ou à l’argent. Il ne fallait pas moins que le génie
45 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
64que les phantasmes de notre peur de vivre. On les ramènerait aisément à ce « complexe de castration » qui se noue au moment précis
46 1937, Esprit, articles (1932–1962). Martin Lamm, Swedenborg (septembre 1937)
65image « moderne » du monde, ont coutume de tout « ramener » à des catégories scientifiques contemporaines. Or ces catégories se
47 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
66négative. Elle nous met à l’abri du monde et nous ramène tous physiquement à nos limites. Mais l’homme est ainsi fait qu’il dé
67e mêler aux « autres », à l’étranger… Tout ici me ramène à moi seul. J’ai beau faire, je ne parviens pas à partager avec les h
68 Une sorte d’impatience me tarabustait encore, me ramenait sans cesse aux mêmes préoccupations. Ce n’était pas cette vacance où
69uis retirer vivement la treille et l’égoutter. On ramène un paquet de varech, un ou deux crabes tout terreux, et parfois en se
70 : pattes, œufs, poulets, en quelques mouvements, ramène deux œufs sous son aile, fait sortir une coque vide, et reprend, l’œi
48 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
71s’accumule petit à petit, jusqu’à l’explosion qui ramène au premier terme du dilemme. Et ainsi de suite : ce petit jeu dure en
49 1938, Journal d’Allemagne. 2. Conclusion 1938
72 penser que l’aventure puisse bien finir. Tout se ramène donc, pour nous, à un problème de force. Mais non pas de force pour «
50 1938, Journal d’Allemagne. ii. Plébiscite et démocratie. (À propos des « élections » au Reichstag, 29 mars 1936)
73at-nation, tout referendum doit nécessairement se ramener, d’une façon ouverte ou voilée, à un plébiscite. Sinon ce serait la r
51 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
74lante et attirante. ⁂ Je n’entends pas un instant ramener la crise actuelle du mariage au conflit de l’orthodoxie et d’une héré
75ications qui servent d’intrigues à nos auteurs se ramènent au schéma monotone des ruses de la passion pour s’« entretenir », — d
52 1938, Esprit, articles (1932–1962). Revue des revues (septembre 1938)
76cle, la poésie de la France », mais qu’il nous la ramène (sans calembour), aussi fraîche que lorsqu’il lui donna la main pour
53 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
77choix de cet ordre, on donne à croire que tout se ramène à une sagesse, à un savoir ; et non pas à une décision. Or ce savoir
78 génie technique, ne saurait être un seul instant ramené à la passion. L’attitude humaine qu’il révèle est l’antithèse exacte
79s résistances, c’est-à-dire des formes nouvelles, ramenant alors un âge classique… Mais après tout, n’est-ce pas encore une tent
54 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
80aire. En vérité, elle ne répond à rien. Elle nous ramène simplement à poser la question fondamentale : pourquoi faut-il qu’il
81 pas un hasard brutal. Il s’agit donc toujours de ramener la fatalité extérieure à une fatalité interne, librement assumée par
55 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
82ai. C’est la superstition du temps, la manie de « ramener » le sublime à l’infime, l’étrange erreur qui prend pour cause suffis
83s. Curieuse manière de libérer l’esprit, qui se « ramène » à le nier. Mais j’ai beau dire et protester d’avance : si je consta
84’au [p. 61] désir de la mort que l’on ne puisse « ramener » à l’instinct de mort décrit par Freud et par les plus récents biolo
85es partisans d’écoles au moins diverses, me voici ramené par une sorte de spirale au-dessus de mes premières constatations : l
56 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
86a souvent tenté d’expliquer le mysticisme en le « ramenant » à quelque déviation de l’amour humain, c’est-à-dire en fin de compt
87pport. C’est ici la passion mortelle qu’il faut « ramener » à une mystique, plus ou moins consciente et précise. Il est certain
88te de la passion ou de la mystique pour tenter de ramener l’une à l’autre, ce que l’on admet implicitement, c’est l’existence d
89oujours à l’instinct sexuel que l’on a tenté de « ramener » la mystique, et cela bien avant Freud et son école. Voici donc le d
90a suite a voulu les confondre. L’on pourrait tout ramener à une grossière confusion du Créateur et de la créature, dans le Roma
91son afin d’être en moi raisonnables. Moi seul, je ramène toutes les créatures à Dieu. » C’est ce mouvement qui fait défaut, th
92e Rudolf Otto distingue l’Orient de l’Occident en ramenant leurs mystiques respectives à l’Éros et à l’Agapè, d’une manière asse
93t selon la superstition matérialiste 119 . On a « ramené » tout ce qu’on pouvait — et un peu plus — à l’instinct sexuel « dévo
94e, n’est jamais plus heureux que lorsqu’il peut « ramener » le supérieur à l’inférieur, le spirituel au matériel, le significat
95e hérésie ; mais cette hérésie, à son tour, ne se ramène-t-elle pas à des dispositions physiologiques sublimées ? Rien ne permet
96e » et le sens dit « figuré » ne sauraient être « ramenés » l’un à l’autre, car tous les deux traduisent « proprement » dans de
97formes sublimées. Le cycle de l’ascèse chrétienne ramène l’âme à l’obéissance heureuse, c’est-à-dire à l’acceptation des limit
57 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
98oquetterie, et le combat du Jour et de la Nuit se ramène à des jeux de pénombre. Entre le corps des deux amants plus d’épée nu
99 qui transcende le monde de la Loi. Enfin tout se ramène à cette opposition : Don Juan est le démon de l’immanence pure, le pr
100éalisation de [p. 258] désirs anodins, d’ailleurs ramenés vers la jouissance des choses, c’est-à-dire totalement invertis par r
58 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
101nture troublante et attirante. ⁂ Je n’entends pas ramener directement la crise actuelle du mariage au conflit de l’orthodoxie e
102ut fût l’Impossible, car tout amour possible nous ramène à ces liens, nous réduit aux limites dans l’espace et le temps sans l
103ications qui servent d’intrigues à nos auteurs se ramènent au schéma monotone des ruses de la passion pour s’« entretenir », — d
59 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
104choix de cet ordre, on donne à croire que tout se ramène à une sagesse, à un savoir ; et non pas à une décision. Or ce [p. 329
105 génie technique, ne saurait être un seul instant ramené à la passion. L’attitude humaine qu’il révèle est l’antithèse exacte
106s résistances, c’est-à-dire des formes nouvelles, ramenant alors un âge classique… Mais après tout, n’est-ce pas encore une tent
60 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
107e prend son sens et sa vertu que lorsqu’elle nous ramène au jour de l’activité quotidienne — de même nos incursions dans la ps
61 1939, Le Figaro, articles (1939–1953). L’ère des religions (22 février 1939)
108 fanatisé les défie mieux que le sceptique et les ramène mieux à leur vraie force. Car il ne suffit plus d’entretenir un vague
62 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
109es doctrines. Cependant, il serait très abusif de ramener à une forme larvée de protestantisme cette piété d’un type tout à fai
63 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Propos sur la religion, par Alain (avril 1939)
110e l’auteur n’a pas varié durant ce temps. Elle se ramène, me semble-t-il, à ceci : la religion, c’est la pratique moyenne du c
64 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La Poésie scientifique en France au xviᵉ siècle, par Albert-Marie Schmidt (septembre 1939)
111x étranges, bariolés et quasi monstrueux que nous ramène du fond du xviᵉ siècle le coup de filet très savamment prémédité de M
65 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
112ectiviste. Toute l’histoire de l’Europe peut être ramenée à ces grands balancements d’un pôle à l’autre. À l’anarchie individua
113 envisager de nouveau d’influencer le monde réel, ramené en droit — sinon déjà en fait — [p. 94] aux proportions de l’esprit h
66 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
114ue c’est bien plus simple, et plus facile de tout ramener à des mesures médiocres et uniformes. C’est bien plus simple et plus
67 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
115 Zurichois et les Bernois. Dès lors la Suisse est ramenée à sa mission exceptionnelle. Les deux partis renoncent aux appuis étr
68 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
116ectiviste. Toute l’histoire de l’Europe peut être ramenée à ces grands balancements d’un pôle à l’autre. À l’anarchie individua
117 envisager de nouveau d’influencer le monde réel, ramené en droit, — sinon déjà en fait — aux proportions de l’esprit humain e
69 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Veille d’élection présidentielle (14 novembre 1940)
118e grand débat démocratique. Toute la polémique se ramène à deux séries d’arguments : arguments de techniciens et arguments per
70 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
119mme n’étant Personne en particulier. Et ceci nous ramène au premier de ses tours, qui était de nous faire douter de son existe
120ciente — peut être définie comme une tentative de ramener le péché et le Mal à des mécanismes subjectifs, dont le médecin pourr
71 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
121tion qui vient après la ruine, quand le même ciel ramène un printemps pur sur les décombres de la vie. Je suppose une cité par
72 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
122e jeune Goethe, que déjà la faiblesse du corps le ramène à l’aspect concret de notre condition. Et c’est seulement en passant
73 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 2. Goethe médiateur
123sitôt. Mais il préfère élaguer quelques branches, ramener à sa loi [p. 44] toutes ses puissances, c’est-à-dire les éduquer. Il
74 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
124n’a rien de vraiment simple qu’une décision n’ait ramené à la simplicité, jamais native, jamais naïve. Car nous naissons dans
75 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
125ême époque, de délirer méthodiquement, Kafka nous ramène sans cesse, avec une sorte d’humour inflexible, à la conscience la pl
76 1944, Les Personnes du drame. II. Liberté et fatum — 5. Luther et la liberté de la personne
126hérien et du paradoxe nietzschéen ne saurait être ramenée à quelque influence inconsciente, encore bien moins à une coïncidence
77 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
127hrase. Je ne crois pas qu’il soit possible de les ramener à une loi, ni même à un usage régulier ; ou plutôt, ils n’ont pas d’a
128s et nos philosophies mal embrayées ?… Nous voici ramenés aux questions simples, et réputées grossières. Nous verrons tout à l’
129n apparition. Aussi bien la suite du passage nous ramène au niveau proprement ramuzien : « J’ai la haine du confort. J’aime qu
78 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Le rêve américain (9 novembre 1945)
130us large. Le soldat qu’un ancien paquebot de luxe ramène vers son pays du fond du Pacifique ou de l’Europe, dont il n’a guère
79 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
131 voici mieux muselés que ces ours du duc de Milan ramenés en laisse, après Novare, par-dessus les Alpes, jusqu’à Berne. Quant à
80 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
132rdé pour la première fois. Dans le train qui nous ramenait ce matin à Berne, je lui ai dit : « Si la France est battue, le moral
81 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
133écrit une seule de mes douze conférences. L’hiver ramène ses soucis. Mais il est des plus modérés. 4 août 1941, Estuaire de
134 maison de campagne de V. O. Je m’évanouis, on me ramène ici, on m’opère, et voici des visites. L’une des premières est celle
82 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
135out un. Après un certain temps d’interruption, on ramène les sujets « conditionnés » dans la même chambre. La sirène hurle, le
83 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
136u Pacifique. Un très long voyage aujourd’hui nous ramènerait nécessairement au point de départ, après un petit tour de planète. No
137urs semaines de démarches et contrôles épuisants, ramenant ainsi la longueur du voyage, pratiquement, à ce qu’elle était au bon
84 1946, Lettres sur la bombe atomique. 1. La nouvelle
138e temps-là, l’autre jour, à Hiroshima. Hier, j’ai ramené le journal du village, et je l’ai lu presque en entier tout en marcha
85 1946, Lettres sur la bombe atomique. 17. La fin du monde
139racassés qui retombent sur les villes. Nous voici ramenés aux calculs du savant dont je vous parlais tout à l’heure : la fin du
86 1946, Lettres sur la bombe atomique. i. Les cochons en uniforme ou. Le nouveau déluge
140de machines et sur les ponts. Et ceci encore nous ramène, irrésistiblement, à la légende de l’arche de Noé. Souvenez-vous d’au
141supplémentaire, donnée à propos des cochons, nous ramène d’autre part à ma lettre deuxième, où j’annonçais la mort de la guerr
87 1946, Le Figaro, articles (1939–1953). Pour la suppression des visas (23 avril 1946)
142u Pacifique. Un très long voyage aujourd’hui nous ramènerait nécessairement au point de départ, après un petit tour de planète. No
88 1946, Le Figaro, articles (1939–1953). Les nouveaux aspects du problème allemand (30 mai 1946)
143es plans politique et militaire exclusivement, se ramène au problème des relations entre l’URSS et les États-Unis. Mais il y a
89 1946, Journal de Genève, articles (1926–1982). Journal d’un retour (11-12 mai 1946)
144urs semaines de démarches et contrôles épuisants, ramenant ainsi la longueur du voyage, pratiquement, à ce qu’elle était au bon
90 1946, Combat, articles (1946–1950). Les cochons en uniforme ou le nouveau Déluge (23 mai 1946)
145de machines et sur les ponts. Et ceci encore nous ramène, irrésistiblement, à la légende de l’arche de Noé. Une précision supp
91 1946, Réforme, articles (1946–1980). Deux lettres sur la fin du monde (29 juin 1946)
146racassés qui retombent sur les villes. Nous voici ramenés aux calculs du savant dont je vous parlais tout à l’heure : la fin du
92 1946, Le Semeur, articles (1933–1949). Chances d’action du christianisme (juin-juillet 1946)
147t temps que nous sortions à sa recherche, pour la ramener ! 3. Que l’Église cesse de défendre la triste et inefficace moralité
93 1947, Doctrine fabuleuse. Orientation
148ement valables. Mais il se peut que la seconde se ramène un beau jour à la première, dont elle serait un cas particulier. Les
149 par cette algèbre populaire. Et les prédicateurs ramènent l’actualité à tel verset de l’Évangile du jour, dont l’usage est alor
94 1947, Doctrine fabuleuse. 4. Quatrième dialogue sur la carte postale. Ars prophetica, ou. D’un langage qui ne veut pas être clair
150ons de la clarté ? Je crois deviner que cela nous ramènera dans les environs du sujet de mes deux précédents dialogues. Le crit
151 vois [p. 41] maintenant deux espèces de langage. Ramenons-les pour simplifier à deux modes d’expression également rigoureux et
95 1947, Doctrine fabuleuse. 5. Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même
152te plus qu’à [p. 46] rentrer en lui-même. « Il se ramène en soi, n’ayant plus où se prendre ». Ainsi parle un de nos classique
96 1947, Doctrine fabuleuse. 6. L’ombre perdue
153vrai problème 5 . La créativité : c’est à quoi se ramène tout ce qui est vraiment grave dans notre vie ; et la fameuse questio
97 1947, Doctrine fabuleuse. 7. Angérone
154re enfin comblé ne sait plus où se prendre. Il se ramène en soi, se divise en ses ombres. Ainsi passent les heures d’avant l’a
98 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
155ictoires. Le soldat qu’un ancien paquebot de luxe ramène vers son pays du fond du Pacifique, ou de l’Europe, dont il n’a guère
99 1947, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Consolation à Me Duperrier sur un procès perdu (décembre 1947)
156ont occupé la Suisse. Voilà ce que c’est ! On m’y ramène sous bonne escorte. Le Gauleiter, un nommé Oltramare, me fait empriso
100 1947, Carrefour, articles (1945–1947). Fédération ou dictature mondiale ? (9 avril 1947)
157 de le rejeter, le projet qu’on propose. Elles se ramènent à deux types d’argument : le gouvernement mondial serait impuissant,