1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Dans le Style (janvier 1927)
1ongeant aux titres, aux tire-l’œil. Lors : Lewis, sifflant comme un fusil automatique, fait balle au cerveau du poète qui meurt
2 1929, Journal de Genève, articles (1926–1982). Panorama de Budapest (23 mai 1929)
2e vous emporte dès l’entrée. Un violon vient vous siffler à l’oreille les notes les plus aiguës d’une chanson populaire, et à l
3 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Conférences du Comte Keyserling (avril 1931)
3rplexité par le public de la première conférence, sifflé à la seconde, ovationné à la dernière, Keyserling, il faut le reconna
4 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. Préambule
4lises tant bien que mal à l’abri. Un autre éclair siffle et claque tout près. La tempête est venue brusquement avec l’aube. De
5 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. N’habitez pas les villes !
5, froid, solitude, et ce vent qui ne cesse pas de siffler autour de la maison. Nous avons trouvé des noix et bu un verre de vin
6 1938, Journal d’Allemagne. Journal (1935-1936)
6ation. Il a coutume de descendre les escaliers en sifflant un air martial chaque fois que quelqu’un est sorti, pour vérifier si
7outeille à la main, et remonte quatre à quatre en sifflant le Horst Wessel Lied. Conversation excitée chez les voisins. Je disti
7 1939, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Puisque je suis un militaire… (septembre 1939)
8 d’acier régulièrement ourlée de gouttes. Le vent siffle à travers les trous du casque. L’homme tire la toile de tente qui cou
8 1942, La Part du Diable (1982). Le Bleu du Ciel
9 le Diable, cette lance transperce le serpent qui sifflait : « Vous serez comme des dieux. » Le nom même de Michel formule et dé
9 1944, Les Personnes du drame. Sagesse et folie de la personne — Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
10d’air léger que la bête du Terrier croit entendre siffler par les fissures toujours rouvertes de sa demeure souterraine. Tout o
10 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Beekman Place (octobre 1946)
11deux radios martèlent ce Tchaïkovski qu’on entend siffler dans la rue… Je me souviens de ce que j’ai sous les yeux : je le vois
11 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
12deux radios martèlent ce Tchaïkovski qu’on entend siffler dans la rue… Je me souviens de ce que j’ai sous les yeux : je le vois
12 1946, Journal des deux Mondes. Puisque je suis un militaire…
13 d’acier régulièrement ourlée de gouttes. Le vent siffle à travers les trous du casque. L’homme tire la toile de tente qui cou
13 1946, Journal des deux Mondes. La route de Lisbonne
14, jeté par la police franquiste hors du train qui sifflait déjà pour le départ vers la frontière — à deux cents mètres — du Port
14 1946, Journal des deux Mondes. Solitudes et amitiés
15tin. La mer est grise, le soir vient, les oiseaux sifflent, et l’automne atténue la sauvagerie de la verdure américaine. Que fai
15 1946, Journal des deux Mondes. L’Amérique en guerre
16deux radios martèlent ce Tchaïkovski qu’on entend siffler dans la rue… Je me souviens de ce que j’ai sous les yeux : je le vois
16 1951, Preuves, articles (1951–1968). Mesurons nos forces (avril 1951)
17us inconscients, comme le droit d’applaudir ou de siffler selon ses goûts, de prendre à la radio le poste qu’on préfère, et de
17 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Contre-offensive de la liberté
18us inconscients, comme le droit d’applaudir ou de siffler selon ses goûts, de prendre à la radio le poste qu’on préfère, et de
18 1978, Cadmos, articles (1978–1986). La chronique européenne de Denis de Rougemont (hiver 1978)
19thodoxes) qui pour défendre « la vraie Europe » a sifflé et conspué l’Europe fédérale, pourtant admise par O. Guichard, mais a