1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Breton, Manifeste du surréalisme (juin 1925)
1ncipes de sa « révolution » semblent au contraire tirés de quelque terne manuel de philosophie ou de psychanalyse. Ces princi
2 sténographe de ses rêves. Soit. De ces faits, je tire cette conclusion pratique : inutile de publier des poèmes. Éluard le
2 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Les Appels de l’Orient (septembre 1929)
3i différents, si différentes même les conclusions tirées de points de vue semblables, qu’un esprit analytique et organisateur
4pense, réunira tous les suffrages. Et chacun d’en tirer de nouvelles raisons de maudire l’Orient ou chercher la guérison de n
3 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Hugh Walpole, La Cité secrète (décembre 1929)
5sel ont donné de beaux exemples du parti que peut tirer le nouveau romantisme de ce chaos. Salmon a même tenté d’en écrire l’
4 1926, Articles divers (1924–1930). Les Bestiaires, de Henry de Montherlant (10 juillet 1926)
6 juillet 1926)g Je ferme les Bestiaires, et me tirant hors de ce « long songe de violence et de volupté », je me sens envah
5 1926, Articles divers (1924–1930). Soir de Florence (13 novembre 1926)
7 rive. Il y a un homme debout à l’avant d’un char tiré par des bœufs blancs. Comme une apparition. (Tu parlais de chromos, d
6 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
8mantisme — et c’est plus que probable. Mais il en tirait une raison nouvelle de le condamner, et nous ne pouvons le suivre jus
9r (c’est l’amour), et, déchiré de contradictions, tire du désordre de ses certitudes fragmentaires la matière de quelques pa
10t apparaît inutile et vain ? Je cite ces phrases, tirées d’un récit d’ailleurs admirable4, de Louis Aragon, pour marquer l’abo
7 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Pierre Jean Jouve, Paulina 1880 (avril 1926)
11 (Il serait aisé de montrer quel parti Jouve a su tirer des complexes de famille freudiens, ou d’analyses de démences mystiqu
8 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jean Cocteau, Rappel à l’ordre (mai 1926)
12buge, qu’il aime pour les matériaux qu’on en peut tirer. L[e] malheur de Cocteau est qu’il se veuille poète. Il ne l’est jama
13e même déclic. Cocteau le sait, et pour varier il tire tantôt à gauche tantôt à droite, sur Barrès, sur Wagner, sur quelques
9 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Le Corbusier, Urbanisme (juin 1926)
14e sociale, non plus à un opportunisme anarchique. Tirer des lignes droites, est le propre de l’homme. Toutes les civilisation
10 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Ramon Fernandez, Messages (juillet 1926)
15r droit de cité. Voici enfin un critique qui sait tirer une leçon constructive des expériences entreprises par les génération
11 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
16rps parmi les ruines de ce temps. Il fallait bien tirer quelque vertu d’une anarchie dont on ne veut pas avouer qu’elle est p
17 les moins calculés », écrit Gide. D’où l’on peut tirer par une sorte de passage à la limite que les faits justifient : sincé
18tre sincère aussi que de s’y prêter ? Or, il vous tire aussitôt de l’indétermination violente qu’est la sincérité selon Rivi
19ce véritablement insupportable, c’est celle qu’on tire de soi-même.) Hypocrisie, ce sourire des sphinx ; hypocrisie, masque
12 1927, Articles divers (1924–1930). Jeunes artistes neuchâtelois (avril 1927)
20Léon Perrin a compris tout le parti qu’on pouvait tirer des principes cubistes dans un art dont la genèse même est cubiste en
13 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). René Crevel, La Mort difficile (mai 1927)
21ur n’est pas encore détaché de la matière pour en tirer une œuvre d’art. La sincérité audacieuse mais sans bravade qui donne
14 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Pierre Drieu la Rochelle, La Suite dans les idées (mai 1927)
22Mais cette imperfection, s’il ne peut encore s’en tirer, du moins l’avoue-t-il avec une franchise qui la rend sympathique. Et
15 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Dans le Style (janvier 1927)
23ts rigides contenant des Anglais fragiles. L’aube tire un écran de pluies sur le paysage commercial. Terminus : Morand, s’év
16 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Entr’acte de René Clair, ou L’éloge du Miracle (mars 1927)
24 rapides. Un chasseur, toujours sur son toit ; il tire sur l’œuf d’où naît une colombe. Chasse. Mais un papillon éclatant qu
17 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
25ivain, un bel écrivain, comme on dit. Et qui sait tirer un admirable parti littéraire de son tempérament vif, insolent et omb
18 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927)
26e. Mais, je vous l’avouerai, ce qui me retient de tirer de votre conduite les conclusions morales qu’elle paraît impliquer, c
19 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Conseils à la jeunesse (mai 1927)
27i sont à la base de la société même. »   Ceci est tiré d’un livre récent sur Aloysius Bertrand. Est-ce vraiment aux romantiq
20 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La part du feu. Lettres sur le mépris de la littérature (juillet 1927)
28s ai mis un collier avec le nom du propriétaire ; tirez un peu sur la laisse, que j’éprouve la fermeté de ma main. Je vous ti
29rise afin de retrouver son équilibre — et dont on tire parfois quelque plaisir, plus rarement, de quoi se payer un petit voy
30n. J’ai défini une « maladie » dont je parviens à tirer quelque bien pour ma vie. Le jour où les soins qu’elle exige me coûte
21 1928, Articles divers (1924–1930). Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même » (décembre 1928
31(décembre 1928m « Remonte aux vrais regards ! Tire-toi de tes ombres… » Paul Valéry. Stéphane est maniaque, comme tous
22 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Guy de Pourtalès, Louis II de Bavière ou Hamlet-Roi (décembre 1928)
32ndécise, que son échec même ne relève pas, et qui tire sa grandeur de celle du décor ? Guy de Pourtalès n’hésite pas à bapti
23 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
33t. On ne saurait mieux dire. Mais il faudrait en tirer des conséquences, alors que Ford passe outre et se remet à discuter d
24 1929, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Julien Benda, La Fin de l’Éternel (novembre 1929)
34’il attaque. (M. Benda trahit à son tour quand il tire argument contre une thèse de M. Marcel de ce qu’elle « mène loin… dan
25 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Avant-propos
35appeler la question de droit. Certains, en effet, tirent toute leur force dans les discussions de la tranquillité avec laquell
26 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 4. L’illusion réformiste
36où l’on s’efforce d’enseigner selon des principes tirés de l’observation des enfants, c’est-à-dire : en contradiction sur tou
37 ne disparaisse à tout jamais dans les campagnes, tirant le meilleur parti possible de l’exercice ; car il ne manque à ce syst
27 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
38ccident comprenait cette vérité élémentaire et en tirait des conclusions immédiates, non seulement il serait sauvé du désastre
28 1930, Articles divers (1924–1930). Le prisonnier de la nuit (avril 1930)
39la nuit (avril 1930)o I Depuis le temps qu’on tire du canon à son perdu depuis le temps que sonnent les marées à flots p
29 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Léon Pierre-Quint, Le Comte de Lautréamont et Dieu (septembre 1930)
40 dominé son sujet. Mais pourquoi se refuse-t-il à tirer de ces remarques fort justes les conclusions qu’elles nécessitent ? C
30 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
41ns de la musique, conserve quelque espoir de t’en tirer. Sinon… je t’envierais presque. Celui qui part pour la Hongrie sans t
42de Swift, et je voyais très bien ce qu’en eussent tiré Sterne ou Goethe, mais, semblable à Gérard de Nerval, je sentais qu’i
43armerie et les fakirs débordés. L’hypocrisie s’en tire avec une volte-face.) Quelle heure est-il ? La lune se tient assez bi
44es, en voyage, je me dis que c’est de là que j’ai tiré le sentiment d’absurdité foncière qu’il m’arrive d’éprouver en face d
31 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Malraux, La Voie royale (février 1931)
45mpte y découvrir des bas-reliefs dont il pourrait tirer un prix considérable. Sur le bateau qui l’amène à pied d’œuvre, il s’
32 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
46 font des scènes effroyables, et vont jusqu’à lui tirer dessus, — ce qui ne l’empêche pas de les reprendre ensuite, chez lui,
47ses manches et l’escortent avec amour. ⁂ Avant de tirer les conclusions qu’impose cette œuvre avec l’autorité d’une action, a
48s secrets de sa puissance. ⁂ Mais il est temps de tirer de ce livre une conclusion capitale qui, sans doute, fut l’objet déte
49titude qui est leur résultante. Quelques-uns s’en tirent en réfutant le marxisme — c’est un jeu intellectuel — ou bien en crit
33 1931, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Éléments de la grandeur humaine, par Rudolf Kassner (octobre 1931)
50t guère définis que par leurs rapports mutuels et tirent de cette interdépendance leur valeur originale. Kassner reprend un de
51ulièrement riche et complexe. (« … les bavards ne tirent pas d’eux-mêmes toutes les paroles qu’ils profèrent ; ils les reçoive
34 1932, Esprit, articles (1932–1962). On oubliera les juges (novembre 1932)
52nt est-ce que c’est fait ? » 7° Certes, l’on peut tirer de ces débats une conclusion précise : la question du service civil e
35 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Principe d’une politique du pessimisme actif (novembre 1932)
53; elle « survient », et jamais nous ne pouvons en tirer argument, comme d’une force à notre disposition ; elle survient, et c
36 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Signes parmi nous, par C. F. Ramuz (janvier 1932)
54ue n’importe qui pourrait poser et qui ne peuvent tirer de nous rien d’exquis ni d’original, mais au contraire nous plongent
55ires.) Et ce n’est pas qu’il ait jamais craint de tirer sur ces racines, fortement : mais il a vu qu’elles tenaient bon, qu’e
37 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
56e, l’accompagne sans trêve, et c’est d’elle qu’il tire ses forces, toujours renouvelées. Mais il y faut une prudence peu com
57ents. Exerce-toi ». Objurgation que l’on croirait tirée de quelque journal intime du Goethe des années ascétiques, à Weimar a
58sme). Plus goethéenne aussi. Mais gardons-nous de tirer de ceci je ne sais quel critère de « jugement » qui permettrait de pl
38 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Querelles de famille, par Georges Duhamel (mai 1932)
59 où ils s’exalteraient en s’opposant franchement, tirent à hue et à dia et engendrent une grande confusion. En ce sens, le der
39 1932, Le Paysan du Danube. Le sentiment de l’Europe centrale
60pilogue pas. L’Allemand ne fait pas l’amour et en tire une métaphysique4. Le plaisir est pour lui rareté, friandise, et devi
40 1932, Le Paysan du Danube. Le Paysan du Danube — Une « tasse de thé » au Palais C…
61lque vaudeville dont une poésie insolente et ivre tirerait les ficelles ! Quelle figuration pour une satire à grand spectacle de
41 1932, Le Paysan du Danube. Le Paysan du Danube — Voyage en Hongrie
62ns de la musique, conserve quelque espoir de t’en tirer. Sinon… je t’envierais presque. Celui qui part pour la Hongrie sans t
63de Swift, et je voyais très bien ce qu’en eussent tiré Sterne ou Goethe, mais, semblable à Gérard de Nerval, je sentais qu’i
64armerie et les fakirs débordés. L’hypocrisie s’en tire avec une volte-face.) Quelle heure est-il ? La lune se tient assez bi
65es, en voyage, je me dis que c’est de là que j’ai tiré le sentiment d’absurdité foncière qu’il m’arrive d’éprouver en face d
42 1932, Le Paysan du Danube. La lenteur des choses — Châteaux en Prusse
66déposé sur nos genoux, par habitude, ce sera pour tirer un chat qui rôde autour de la faisanderie. Les couchers de soleil à c
67ent marin ; et des cigognes filent sur nos têtes, tirant leurs pattes roses. À l’horizon toujours passent des voiles, mais on
68 s’ordonnent tranquillement dans une activité qui tire son unité foncière de la nature même des choses. Le rythme perpétuell
43 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
69ntageuse, à une paix dont ils s’imaginent pouvoir tirer bénéfice pour la foi, — bien plus, que les chrétiens considèrent cett
70ns qui, ayant peut-être été chrétiens, veulent en tirer des intérêts, abusent de ce qu’ils considèrent comme un privilège, le
44 1933, Esprit, articles (1932–1962). Protestants (mars 1933)
71éritablement révolutionnaire est celle qu’on doit tirer de la foi protestante. Il faudrait nommer encore des groupes comme le
45 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Poésie dialectique (juillet 1933)
72, dans son essence, dialectique ? La métaphore ne tire-t-elle pas sa puissance de la nouveauté paradoxale des rapprochements q
46 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Liberté ou chômage ? (mai 1933)
73 contribuer à rendre plus frappant, nous comptons tirer, dans nos prochains numéros, les conclusions pratiques et les signifi
47 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La Légion étrangère soviétique (juin 1933)
74t, de leur divinisation. Le marxisme a simplement tiré toutes les conséquences pratiques de cette idéologie typiquement bour
48 1933, Présence, articles (1932–1946). Paysage de tête : poème (1933)
75s battements d’espace au-dessus des pluies qui se tirent à l’horizon dans un paysage agité de la grande puissance diluvienne o
49 1933, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Petites notes sur les vérités éternelles (1932-1933)
76elles qu’il faut poser si l’on veut réellement se tirer hors d’une confusion sans précédent — d’une confusion dont le profit
50 1933, Le Semeur, articles (1933–1949). Humanisme et christianisme (mars 1933)
77ien, à ce fameux baron de Crac qui prétendrait se tirer alors d’un puits en se soulevant par la chevelure. 3. Humanisme contr
51 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
78 D’un présent confus et mauvais, qu’allons-nous tirer, mes amis, sinon la négation d’un mal, et ce n’est pas encore le bien
79e ce rajeunissement. Craignons que le fascisme ne tire bénéfice, avant nous, d’une faim trop facile à tromper. Il est bon, i
52 1934, Esprit, articles (1932–1962). Sur une nouvelle de Jean Giono (novembre 1934)
80 — Giono s’en mêle trop — et qui a cherché à s’en tirer par ses moyens. Je cite : J’essayai de me sauver par l’esprit. Vous
53 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
81non point lui par elles. Et c’est de lui qu’elles tirent leur justification, et non l’inverse. En d’autres termes, lorsque nou
54 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
82peuples entiers s’exaltent pour une dictature qui tire son seul prestige de la misère et de la lâcheté publique. Des provinc
83es ou racistes ont bien vu le danger. Mais ils en tirent une conclusion inattendue. Reprenant le mot de Goethe, sans le savoir
55 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notice biographique [Kierkegaard] (août 1934)
84ant et une belle aisance matérielle. Du secret il tira son œuvre ; sa fortune, il la confia à l’un de ses frères, ne voulant
56 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
85nt, eux et leur vocation. Elle n’est personne, et tire de là son assurance dans le crime. « Il ne s’est pas trouvé un seul s
57 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
86istre d’Allemagne à La Paz, Pillau, réussit à les tirer de là après des semaines d’efforts fiévreux, durant lesquelles il épr
58 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le mouvement des groupes — Kagawa (4 août 1934)
87 sa bonté souriante, fracassent sa vaisselle, lui tirent dessus. Il s’échappe et revient le lendemain. Il prêche dans le quart
88n. Il y écrit en treize jours un roman : L’Archer tirant contre le soleil. Accueilli à sa sortie de prison par une foule en fê
59 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plans de réforme (octobre 1934)
89e citerai ici trois phrases qu’on pourrait croire tirées de nos propres manifestes s’ils n’étaient privés de cet accent de sin
90 être dégagés des deux discours du Président sont tirés en effet du Plan du 9 juillet. Emprunts timides à un plan trop pruden
60 1934, Le Semeur, articles (1933–1949). Sur la méthode de M. Goguel (novembre 1934)
91ogique, et c’est là le second obstacle. M. Goguel tire des arguments, pour lui décisifs, de certaines « vraisemblances » qui
61 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — En dernier ressort
92homme n’a jamais résisté à l’échec, n’a jamais su tirer de ses défaites une espérance plus certaine, une féconde humiliation.
93ameux : l’homme ne peut pas sortir du puits en se tirant par les cheveux. Il faut que du dehors un bras se tende. Le chrétien
62 1934, Politique de la Personne (1946). Primauté du spirituel ? — Destin du siècle ou vocation personnelle ?
94peuples entiers s’exaltent pour une dictature qui tire son seul prestige de la misère et de la lâcheté publique. Des provinc
95es ou racistes ont bien vu le danger. Mais ils en tirent une conclusion inattendue. Reprenant le mot de Goethe, sans le savoir
63 1934, Politique de la Personne (1946). Primauté du spirituel ? — Personne ou individu ? (d’après une discussion)
96ersonne ? Vous voyez les absurdités qu’on peut en tirer ! Il me semble qu’il y a là une très grosse difficulté dans votre sys
64 1934, Politique de la Personne (1946). Primauté du spirituel ? — Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
97affirmation polémique extrêmement efficace et qui tirait sa vérité relative de l’état de mensonge dans lequel vivait la bourge
65 1934, Politique de la Personne (1946). Principes d’une politique du pessimisme actif — Sur la devise du Taciturne
98; elle « survient », et jamais nous ne pouvons en tirer argument, comme d’une force à notre disposition ; elle survient, et c
66 1934, Politique de la Personne (1946). Principes d’une politique du pessimisme actif — Note sur un certain humour
99prouver que rien de ce qui compte n’en dépend. Il tire un peu sur la ficelle du destin pour se prouver que le destin n’est p
100 qu’un homme fait à cette question, l’on pourrait tirer un critère de l’incroyance ou de la foi. Tout compte fait, les cyniqu
67 1934, Politique de la Personne (1946). Idoles — Comment rompre ?
101ntageuse, à une paix dont ils s’imaginent pouvoir tirer bénéfice pour la foi, — bien plus, que les chrétiens considèrent cett
102ns qui, ayant peut-être été chrétiens, veulent en tirer des intérêts, abusent de ce qu’ils considèrent comme un privilège, le
68 1934, Politique de la Personne (1946). Idoles — Humanisme et christianisme
103tien, à ce fameux baron de Crac qui prétendait se tirer hors d’un puits en se soulevant par la chevelure. 3. Humanisme contre
69 1934, Politique de la Personne (1946). Idoles — Fascisme
104nt un pays comme une entreprise dont il s’agit de tirer le rendement matériel maximum. Il satisfait enfin à certaines aspirat
70 1934, Politique de la Personne (1946). À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
105 le montrer par deux exemples dont j’essaierai de tirer des conclusions pratiques. Quelle est la condition faite à l’Église d
106lusif d’une telle clairvoyance.   Il est temps de tirer, en deux mots, la conclusion de cette série de mises au point. J’ai t
71 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — Liberté ou chômage ?
107 contribuer à rendre plus frappant, nous comptons tirer, dans nos prochains numéros, les conclusions pratiques et les signifi
72 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
108ommes, qui sont bien méchants, savent à merveille tirer parti contre l’esprit de la liberté qu’il leur laisse. Ils le vénèren
73 1935, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notes en marge de Nietzsche (mars 1935)
109olumineux choix de sentences, aphorismes et notes tirés des papiers posthumes de Nietzsche. On ne saurait surestimer l’import
74 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
110s que je parcourais les chapitres sur Barth ? (Je tirai mon petit carnet) : « Je reste sur le terrain concret de l’humble “bo
75 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Ni gauche ni droite (août 1935)
111! Flatus vocis ! Il n’y a qu’une seule manière de tirer à la mitrailleuse et de se faire casser la figure. On peut regretter
76 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Paracelse, par Frédéric Gundolf (septembre 1935)
112ression, qui lui paraît peu scientifique. Il s’en tire au moyen d’allégories, et transforme sa maladresse en instrument de d
77 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Un exemple de tactique révolutionnaire chez Lénine (janvier 1935)
113its lui ont donné raison. Il ne s’agit pas ici de tirer Lénine de notre côté. Ni de faire nôtre ses déclarations plus ou moin
78 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La situation politique en France (octobre 1935)
114rce la plus réelle du mouvement des Croix-de-Feu. Tirons notre chapeau aux lieux communs dont le livre de M. de la Rocque a le
115ue est importante. La grande leçon que nous avons tirée des confuses excitations de juillet, c’est qu’en dépit de la carence
79 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Conversation avec un SA (décembre 1935)
116ctrice. Tout l’effort de la civilisation est là : tirer des conflits naturels et nécessaires des forces nouvelles, et non pas
80 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
117 chrétien, jusqu’à ce chancelier Dollfuss faisant tirer à coups de canon contre les ouvriers de Vienne avec l’appui du parti
118ncial et encore moins ceux du capitalisme. Chacun tire à hue et à dia, et personne ne sait où il va. Il n’y a plus de commun
81 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
119rd à l’image du Ramuz créateur, avec des éléments tirés du caractère vaudois. On a, non sans comique, loué cet « artiste raff
120’un portrait de Ramuz, dont il est bien facile de tirer une épreuve positive : « Sa poésie commence avec le commencement de s
121t qu’on s’ingénie à allumer dans une cheminée qui tire mal. J’aime les choses qui sont à leur façon, tandis que je suis à la
82 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
122rame. Le communisme est parti d’un principe qu’il tirait logiquement de Marx, et dont il entendait faire la mesure commune de
123 en glorifiant l’URSS. Pour moi, je me bornerai à tirer de tout cela une conclusion concrète, qui peut nous être utile pour u
124out ce qui précède, il serait ridicule et vain de tirer une « condamnation » des conceptions culturelles russes ou allemandes
125anciennes fondées sur des mesures déterminées, et tirant justement de ces mesures ce que nous appelons leur grandeur. L’Inde a
83 1936, Esprit, articles (1932–1962). Note sur nos notes (novembre 1936)
1261936)u Il y a longtemps que Diderot l’a dit : Tirer un peuple de l’état de barbarie, le soutenir dans sa splendeur, l’arr
84 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
127 lui, qu’elle dispose de critères qui ne sont pas tirés de lui26 et au nom desquels elle a le droit de l’interpréter, voire d
85 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Dictature de la liberté, par Robert Aron (mars 1936)
128e désordre où nous sommes, ils prétendent nous en tirer en parant, comme ils disent, au plus pressé, c’est-à-dire en organisa
129’ai quelques raisons de m’en réjouir. L’O.N. en a tiré, le premier, des conclusions pratiques dans le domaine du travail. Et
86 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Kierkegaard en France (juin 1936)
130poir un « succès » dont il est peut-être temps de tirer certaines conclusions propres à « repousser l’admiration ». Rien n’es
87 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). L’Art poétique ou Qu’il faut penser avec les mains (décembre 1936)
131 Ceci tuerait cela. Et de cette dialectique, on a tiré quelques rayons d’in-octavos. Mais Claudel : « Vivre, c’est connaître
132, seul discours proprement cohérent, puisqu’il ne tire ses règles et sa nécessité que de la fin totale qu’il glorifie. Ce n’
88 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
133que la richesse rend à la pauvreté dont elle a su tirer des sujets populaires. Donc, jusqu’à ces dernières années, l’écrivain
134Certains périssent dans cette lutte ; beaucoup en tirent de l’énergie ; tous savent et sentent qu’elle est essentiellement hum
89 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que l’autorité ? (mai 1936)
135eh bien, c’est qu’il est temps d’intervenir et de tirer les choses au clair. Ce qui fait croire à beaucoup de personnes que n
90 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du socialisme au fascisme (novembre 1936)
136ux bourgeois, qui à leur tour… Est-il possible de tirer quelques conclusions claires d’un tel chaos d’échecs ? Peut-être, — e
137 du même coup les forces morales du pays. Ils ont tiré la grande leçon de la guerre : pour réussir à concentrer l’économie e
91 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les Jacobins en chemise brune (décembre 1936)
138sé par les nécessités de « son combat »59, il eût tiré aussi les leçons négatives que comporte l’expérience du centralisme.
92 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — D’une culture qui parle dans le vide
139rtie à placer leurs fortunes en biens-fonds, et à tirer leurs ressources de charges politiques, de prébendes, de l’affermage
140igne cette évolution ? Il me semble qu’on peut en tirer une constatation des plus graves : c’est qu’il y a dans l’éthique bou
93 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — Fatalités du rationalisme bourgeois
141 raison. Mais encore, de cette origine, la raison tire un penchant pernicieux dont les effets commencent d’être visibles dès
94 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — Hegel, Comte, Marx, ou la rationalisation
142ction de l’État, et d’une thèse purement critique tire une doctrine constructive qui aboutira nécessairement à l’étatisme le
95 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — Importance de la notion de commune mesure
143el complexe économique et spirituel notre culture tire son origine. Elle nous permet ainsi de mieux comprendre les raisons d
96 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — Décadence des lieux communs
144uit de son vivant. Cependant les journaux du soir tirent à 500 000 exemplaires et la radio atteint des millions d’auditeurs. D
97 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — La mesure soviétique
145rame. Le communisme est parti d’un principe qu’il tirait logiquement de Marx, et dont il entendait faire la mesure commune de
146 en glorifiant l’URSS. Pour moi, je me bornerai à tirer de tout cela une conclusion concrète qui peut nous être utile pour un
98 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — Leçon des dictatures
147out ce qui précède, il serait ridicule et vain de tirer une « condamnation » des conceptions culturelles russes ou allemandes
99 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — Commune mesure et acte de foi
148le-socialiste depuis trois ans, je n’ai pas voulu tirer un pronostic, mais une seule et unique constatation : celle de l’éche
149consciemment d’ailleurs. Il importe avant tout de tirer cela au clair. C’est pourquoi je dirai que juger, c’est en toute chos
150 pas m’écouter. Mais je suis fortement curieux de tirer d’un exemple aussi considérable une leçon qui vaille pour nous, pour
151ns la seconde partie de ce livre. Mais il reste à tirer de notre examen de quelques mesures anciennes ou actuelles, la conclu
100 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
152anciennes fondées sur des mesures déterminées, et tirant justement de ces mesures ce que nous appelons leur grandeur. L’Inde a