1 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Quelques œuvres et une biographie de Kierkegaard (26 mai 1934)
1). Mais il ne s’agit là que du premier volet d’un triptyque dont il nous faut attendre les deux autres parties pour saisir la ple
2 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
2re Gauguin avait choisie pour titre de son fameux triptyque : D’où venons-nous ? Où en sommes-nous ? Où allons-nous ? À la questi
3 1937, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Selma Lagerlöf, conteur de légende (3 juillet 1937)
3le dernier conteur. La même année paraît le grand triptyque des Löwensköld 15. Et, grâce à lui, nous pourrons rire de nouveau de
4ion, le don au double sens du mot, de l’auteur du triptyque des Löwensköld. Il faut avouer que le milieu où Selma Lagerlöf a gran
4 1970, Le Cheminement des esprits. Diagnostics de la culture — À la Table Ronde du Conseil de l’Europe
5des œuvres les plus célèbres de Gauguin, un grand triptyque qu’il peignit au seuil de notre siècle, s’intitule : D’où venons-nous