1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Lucien Fabre, Le Tarramagnou (septembre 1929)
1 éléments d’un grand roman : autour d’un sujet de vaste envergure, et brûlant, une intrigue puissante, des personnages d’une
2 1926, Articles divers (1924–1930). Soir de Florence (13 novembre 1926)
2et les lueurs, vers la mer. Sur le Lung’Arno trop vaste et nu, les voitures revenaient au pas des Cascine. Vers sept heures,
3 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
3enaît un mythe rousseauiste, inspire, explique un vaste domaine de la littérature contemporaine. Cette sorte-là de sincérité,
4 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Louis Aragon, Le Paysan de Paris (janvier 1927)
4 Son affaire, c’est l’amour, et certain désespoir vaste et profond comme l’époque. « Voulez-vous des douleurs, la mort ou des
5 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
5lution. Et j’entends ce mot dans son sens le plus vaste. Il y a eu quatre-vingt-treize, la Réforme, Karl Marx, la préface de
6 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927)
6 de pleurer, à cause du soir trop limpide et trop vaste, comme un avenir de bonheur fiévreux — celui justement que j’entrevoy
7 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 6. La trahison de l’instruction publique
7ue moyen de parvenir. Elle participe donc sur une vaste échelle à cette « Trahison des clercs » décrite par M. Julien Benda.
8tirs fédéraux. On a comparé le monde moderne à un vaste établissement de travaux forcés. L’école donne à l’enfant ce qu’il fa
9 l’envie de se libérer — et peut-être les moyens. Vaste distillerie d’ennui, c’est-à-dire de démoralisation — qu’on se le dis
8 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 7. L’instruction publique contre le progrès
10mplacé les hiérarchies de tradition, avec tout le vaste arrière-fond de poésie et de grandeur que ce mot comporte — quelles q
9 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Léon Pierre-Quint, Le Comte de Lautréamont et Dieu (septembre 1930)
11casse et qu’il composa vers sa vingtième année un vaste poème en prose intitulé Les Chants de Maldoror. De 1870 jusqu’à la gu
10 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
12oite on passe ensuite à une seconde terrasse plus vaste, où il y a quelques arbres devant une sorte de tour peu élevée, à dem
13 qui plongent invariablement les mains dans leurs vastes poches insulaires pour m’informer de cette irrécusable vérité : les a
11 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
14plus vite en tourbillonnant, choir enfin dans une vaste culbute sur les divans où l’ivresse les lâche, affalés, tandis que le
15oses, cette atmosphère de nomadisme, et ces vents vastes ; et cette passion de vivre au-dessus de ses moyens — c’est-à-dire au
16même a quelque chose de « moderne », dans un sens vaste et mystique, elle le doit au charme égyptien du peuple errant qui lui
17la métaphysique plus que de la psychologie. — Une vaste licence poétique… (Voici bien la fatigue avec son jeu des définitions
12 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Une exposition d’artistes protestants modernes (avril 1931)
18rochain salon, organisé s’il le faut dans de plus vastes locaux, pourra donner accès à un ensemble aussi complet que possible
13 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
19 la ville de Kobé et peu à peu élargies à tout ce vaste empire moderne si rapidement envahi par la civilisation d’une Europe
14 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Romanciers protestants (janvier 1932)
20ites que de drames vivants. Saint-Saturnin enfin, vaste et pathétique tableau d’un domaine et d’une famille dont la mystique
15 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Penser dangereusement (juin 1932)
21e reste, c’est la politique, et dans un sens plus vaste, la religion, que cela regarde. M. Nizan demande inlassablement ce qu
16 1932, Le Paysan du Danube. Le sentiment de l’Europe centrale
22lence et la lenteur des choses. Derniers refuges, vastes auberges de la Souabe où l’on chantait les chœurs de Schubert après b
17 1932, Le Paysan du Danube. Le Paysan du Danube — Voyage en Hongrie
23oite on passe ensuite à une seconde terrasse plus vaste, où il y a quelques arbres devant une sorte de tour peu élevée, à dem
24 qui plongent invariablement les mains dans leurs vastes poches insulaires pour m’informer de cette irrécusable vérité : les a
25plus vite en tourbillonnant, choir enfin dans une vaste culbute sur les divans où l’ivresse les lâche, affalés, tandis que le
26oses, cette atmosphère de nomadisme, et ces vents vastes ; et cette passion de vivre « au-dessus de ses moyens » — c’est-à-dir
27même a quelque chose de « moderne », dans un sens vaste et mystique, elle le doit au charme égyptien du peuple errant qui lui
28la métaphysique plus que de la psychologie. — Une vaste licence poétique… (Voici bien la fatigue avec son jeu des définitions
18 1932, Le Paysan du Danube. La lenteur des choses — Petit journal de Souabe
29gnés, qui composent notre imagerie quotidienne du vaste monde. J’étais seul et tranquille, à manger et à soupeser des idées q
19 1932, Le Paysan du Danube. La lenteur des choses — Châteaux en Prusse
30 voit paraître de plus hauts arbres et bientôt un vaste portail, aux piles couronnées de grands cerfs de bronze. La piste se
31que vers onze heures, en des jeux infinis sur les vastes ondulations des terres. À l’horizon, des ailes de moulin tournent, ou
20 1933, Présence, articles (1932–1946). Paysage de tête : poème (1933)
32tendons plus, dans cette journée violente et trop vaste, la venue des bien-aimées clairières entre deux pluies, ni d’une femm
21 1933, Le Semeur, articles (1933–1949). Humanisme et christianisme (mars 1933)
33Car l’humanisme n’est, aux yeux de la foi, qu’une vaste entreprise d’assurance-vie. L’humaniste pourra répondre qu’à ses yeux
22 1934, Esprit, articles (1932–1962). Sur une nouvelle de Jean Giono (novembre 1934)
34n violon. Dresse-toi, viens, nous partons dans le vaste monde. À ceux-là, je dois la nourriture de ma maison, comme à des die
23 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
35ue la scène du drame, tout bien compté, est aussi vaste que le monde, et qu’il n’est pas de réduit si secret où l’on se cache
24 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le mouvement des groupes — Kagawa (4 août 1934)
36e Kobé, décide qu’il n’aura pas d’habitation plus vaste que celle du plus pauvre habitant du quartier, et non content d’y viv
25 1934, Politique de la Personne (1946). Idoles — Humanisme et christianisme
37Car l’humanisme n’est, aux yeux de la foi, qu’une vaste entreprise d’assurance-vie. L’humaniste pourra répondre qu’à ses yeux
26 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — Qu’est-ce que la politique ?
38ue. Car la politique ne fait que reproduire à une vaste échelle le mouvement même de la personne en exercice, ce double mouve
27 1935, Esprit, articles (1932–1962). Roger Breuil, Les uns les autres (avril 1935)
39 un tel accord des paysages et des êtres — de ces vastes paysages maritimes des Charentes et de ces âmes et de ces corps tout
28 1935, Esprit, articles (1932–1962). Tristan Tzara, Grains et Issues (juin 1935)
40l’autre, le langage poétique ne serait plus qu’un vaste télescopage, et les livres de M. Tzara se réduiraient peut-être, logi
29 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Un exemple de tactique révolutionnaire chez Lénine (janvier 1935)
41être plus soucieux de rigueur doctrinale que de « vastes rassemblements » ; de soutenir des thèses constructives « trop avancé
30 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
42ion en même temps que son déguisement. Mythe plus vaste et plus vague que celui des économistes, mythe créé par l’angoisse et
31 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que la politique ? (juin 1936)
43ue. Car la politique ne fait que reproduire à une vaste échelle le mouvement même de la personne en exercice, ce double mouve
32 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — Le problème de la culture
44er une guerre nouvelle au nom d’une ambition plus vaste. C’est donner dès maintenant au futur une prépondérance active sur le
33 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — La mesure soviétique
45ion en même temps que son déguisement. Mythe plus vaste et plus vague que celui des économistes, mythe créé par l’angoisse et
34 1936, Penser avec les mains (1972). Penser avec les mains — La pensée prolétarisée
46lle s’assure une survivance passive à l’abri d’un vaste appareil qui, d’auxiliaire devient tyran, le jour où celui qui l’a fa
47par les penseurs du xixe siècle au cours de leur vaste entreprise de description impartiale de l’homme, et des moyens de déc
35 1936, Penser avec les mains (1972). Penser avec les mains — Éléments d’une morale de la pensée
48 Mais ce n’est là qu’un aspect d’un problème plus vaste. Penser avec les mains suppose que le penseur rende au langage sa pri
36 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
49èrement de marches nobles. La rampe conduit à une vaste terrasse herbue. Une maison de maître d’assez beau style, ornée d’un
37 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
50te, mais sur un plan à la fois plus élevé et plus vaste que celui de « l’unification » à la mode jacobine ou classique. C’est
38 1937, Foi et Vie, articles (1928–1977). Luther et la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937)
51, que le support apparent d’une réflexion de plus vaste envergure, d’un témoignage qui transcende toute dispute. Entraîné par
39 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). L’Âme romantique et le rêve (23 mars 1937)
52ue sur les années de l’après-guerre, fécondant de vastes domaines : poésie, roman, philosophie et sciences de l’homme. Il étai
40 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
53au fond de la cuisine, deux autres chambres assez vastes et presque vides, auxquelles le toit sert de plafond. Très peu de meu
54 principale. Au milieu de cette place, qui est un vaste rectangle de terre jaune, les habitants plantèrent à la Révolution un
41 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Gösta Berling, par Selma Lagerlöf (novembre 1937)
55ière fois en France47. Six cents belles pages aux vastes marges, papier moelleux, caractères magnifiques, tout cela digne du c
42 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
56 exproprié par le noble sénateur, propriétaire de vastes terres. Voici comment. Cincinnatus, qui cultive son lopin avec les se
43 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. N’habitez pas les villes !
57au fond de la cuisine, deux autres chambres assez vastes et presque vides, auxquelles le toit sert de plafond. Très peu de meu
58 principale. Au milieu de cette place, qui est un vaste rectangle de terre jaune, les habitants plantèrent à la Révolution un
59réalisé : écrire sur une table en sapin, dans une vaste pièce vide, aux murs nus et aux fenêtres ouvertes, ou passent le vent
44 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. Pauvre province
60èrement de marches nobles. La rampe conduit à une vaste terrasse herbue. Une maison de maîtres d’assez beau style, ornée d’un
61 cela pose des problèmes techniques beaucoup plus vastes. « N’habitez pas les villes ! », bien sûr. Reste à savoir si la provi
45 1938, Journal d’Allemagne. Avertissement
62politiques, ou religieuses : une affectivité plus vaste, aux manifestations non moins précises, mais encore peu connues des p
46 1938, Journal d’Allemagne. Conclusion 1938
63iberté. Il n’y a de solution pratique que dans un vaste effort moral des grandes et des petites démocraties pour résoudre à l
47 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
64ssante communication avec une autre réalité, plus vaste, antérieure et supérieure à la vie individuelle. » Mais quelle est ce
48 1939, La Vie protestante, articles (1938–1978). Nicolas de Flue et la tradition réformée (1er septembre 1939)
65 d’intentions nettement polémiques. Beaucoup plus vaste est la portée d’un mystère intitulé Le Miroir du Monde, qui fut joué
49 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Le mythe de Tristan
66-dire dans une période où les élites faisaient un vaste effort de mise en ordre sociale et morale. Il s’agissait de « conteni
50 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Les origines religieuses du mythe
67nois, note Hubert, font certainement partie de ce vaste système de concurrence et de surenchère. » (II, p. 234.) Enfin, l’on
51 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Amour et guerre
68ver en mesure d’opérer sur des étendues bien plus vastes, comme Londres et Berlin ; non plus seulement sur de la chair à canon
69e est bien une forme recréée, mais une forme trop vaste, trop rigide et trop géométrique pour modeler et organiser dans ses l
52 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Le mythe contre le mariage
70 — tout cela fait pressentir la possibilité d’une vaste évolution de la psyché moderne, dont le principe et le sens nous deme
53 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
71hronique d’escarmouches isolées s’étendant sur un vaste domaine ; la diplomatie, un instrument compliqué et défectueux, domin
54 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
72, qu’un épisode tragique d’une bataille bien plus vaste, la millénaire bataille de la culture. L’adversaire est en nous
73re et de l’Économie, manie des organisations trop vastes et uniformes, optimisme trop confortable, enfin, manque d’imagination
74 sa mesure qu’au sein d’un groupe humain, ni trop vaste ni trop étroit. Il n’est pas bon que l’homme soit seul ; il n’est pas
75taine d’années. L’homme isolé, dans un monde trop vaste, ne se sent plus porté au sein d’un groupe. Déraciné, il flotte, il e
55 1940, Mission ou démission de la Suisse. La bataille de la culture
76, qu’un épisode tragique d’une bataille bien plus vaste, la millénaire bataille de la culture. L’adversaire est en nous
77re et de l’Économie, manie des organisations trop vastes et uniformes, optimisme trop confortable, enfin, manque d’imagination
78 sa mesure qu’au sein d’un groupe humain, ni trop vaste ni trop étroit. Il n’est pas bon que l’homme soit seul ; il n’est pas
79taine d’années. L’homme isolé, dans un monde trop vaste, ne se sent plus porté au sein d’un groupe. Déraciné, il flotte, il e
56 1940, Mission ou démission de la Suisse. Neutralité oblige, (1937)
80te, mais sur un plan à la fois plus élevé et plus vaste que celui de « l’unification » à la mode jacobine ou classique. C’est
57 1940, Mission ou démission de la Suisse. Esquisses d’une politique fédéraliste
81t à une Église dont les frontières sont bien plus vastes que celles de l’État ; intellectuellement à l’une des grandes culture
58 1941, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). New York alpestre (14 février 1941)
82urent l’île, s’étendent sur des espaces bien plus vastes, îles et plaines reliées par un immense réseau de ponts, de tunnels e
59 1941, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). La route américaine (18 février 1941)
83charme, attirant les villes à soi et déplaçant de vastes paysages au gré d’une curiosité rêveuse. Mais soudain le regard est p
60 1942, La Vie protestante, articles (1938–1978). Perspectives d’avenir du protestantisme (2 janvier 1942)
84ent œcuménique. Vous savez que l’initiateur de ce vaste effort, qui tend à réunir toutes les Églises chrétiennes, fut un luth
85sparaîtraient pour se fondre dans une Église plus vaste. S’il fallait que je dise en une phrase ce qui m’attache à l’Église p
61 1942, La Part du Diable (1982). Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
86uvoir de choix porte sur des enjeux toujours plus vastes. Mais s’il triche pour gagner dans l’instant ce qui le tente, il perd
87’y perdre ! À l’origine de toutes ces choses trop vastes et trop complexes qui nous entourent sans nous encadrer et nous oppri
88er gratte-ciel, c’est que l’entreprise était trop vaste, simplement. En effet, pour mener à chef l’édification de la Tour, il
89s de l’œuvre humaine. L’individu s’égare dans ces vastes rouages, il s’y sent partout en exil. À moins qu’il ne s’y prenne par
62 1942, La Part du Diable (1982). Le Bleu du Ciel
90e nous, tout s’amplifie aux dimensions de la plus vaste poésie ! Tout ce qui m’est arrivé ces jours-ci est à l’image de l’his
63 1944, Les Personnes du drame. Sagesse et folie de la personne — Goethe médiateur
91 et comme le thème dynamique d’une médiation plus vaste : la médiation entre la valeur unique et irrationnelle d’une nation d
64 1944, Les Personnes du drame. Sagesse et folie de la personne — Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
92tes à résumer les principales péripéties de cette vaste action judiciaire ? Je dis bien : résumer, car mille détails concrets
93 aveugle ? Sans exclure les interprétations moins vastes, qui peuvent être parfaitement exactes mais qui sont encloses dans ce
65 1944, Les Personnes du drame. Une maladie de la personne — Le Romantisme allemand
94ssante communication avec une autre réalité, plus vaste, antérieure et supérieure à la vie individuelle ». Mais quelle est ce
66 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). La guerre est morte (5 septembre 1945)
95uer dans le monde entier un sentiment de vague et vaste frustration. (L’Europe sera plus touchée que l’Amérique.) On ne se gu
67 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Les résultats de la guerre (21 décembre 1945)
96s théoriques. L’Histoire n’en a pas connu de plus vastes, ni de plus pacifiantes. Mais l’Histoire nous apprend aussi que l’hom
68 1945, Le Semeur, articles (1933–1949). La responsabilité culturelle de l’Église (mars 1945)
97rent avec succès la Renaissance et inspirèrent un vaste mouvement culturel. Plus tard, lorsque les théologies romaines et réf
69 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Souvenir d’un orage en Virginie (novembre 1946)
98ce sur ses traces en aboyant. Au fond d’une pièce vaste et noire une petite lampe fait une flaque rose. « Je ne trouve pas le
70 1946, Carrefour, articles (1945–1947). Deux presses, deux méthodes : l’Américain expose, le Français explique (4 avril 1946)
99onnes en présence ? Et s’il s’agit d’une grève de vastes dimensions, comme celle qui vient d’interrompre pendant plusieurs moi
71 1946, Carrefour, articles (1945–1947). Une bureaucratie sans ronds-de-cuir (23 mai 1946)
100 écrit de son côté : « Notre gouvernement est une vaste pétaudière. » Ce fonctionnaire sait à peu près de quoi il parle, — et
72 1946, Le Figaro, articles (1939–1953). Les nouveaux aspects du problème allemand (30 mai 1946)
101nce n’est plus en face d’une Puissance, mais d’un vaste glacis désolé sur lequel s’allonge et se cherchent les deux grandes o
73 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
102ve isolé dans une grande ville moderne ou dans un vaste État centralisé. D’autre part, on n’est pas non plus tyrannisé par un
74 1946, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Monsieur Denis de Rougemont, de passage en Europe, nous dit… [Entretien] (4 mai 1946)
103s « sérieux ». L’Amérique est du reste un pays si vaste, si mélangé et si divers, que tout y est toujours vrai quelque part.
75 1946, Journal de Genève, articles (1926–1982). Journal d’un retour (fin) (18-19 mai 1946)
104isonnable : celui de voir les Suisses s’ouvrir au vaste monde, et le vaste monde, en retour, à l’idéal tenace des petits Suis
105e voir les Suisses s’ouvrir au vaste monde, et le vaste monde, en retour, à l’idéal tenace des petits Suisses.
76 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
106urent l’île, s’étendent sur des espaces bien plus vastes, îles et plaines reliées par un immense réseau de ponts, de tunnels e
107ce sur ses traces en aboyant. Au fond d’une pièce vaste et noire, une petite lampe fait une flaque rose. « Je ne trouve pas l
108charme, attirant les villes à soi et déplaçant de vastes paysages au gré d’une curiosité rêveuse. Mais, soudain, le regard est
77 1946, Journal des deux Mondes. Puisque je suis un militaire…
109s spirituel, inaccessible à tout « savoir » aussi vaste qu’on l’imagine. ⁂ Le 21 mars 1530, Manuel parut pour la dernière foi
78 1946, Journal des deux Mondes. Anecdotes et aphorismes
110 carte des pays libres, hier encore presque aussi vaste que la terre, se rétrécit de jour en jour et d’heure en heure, à chaq
79 1946, Journal des deux Mondes. Intermède
111 atteint. Elle s’orientait vers un programme plus vaste d’entr’aide sociale et de rénovation économique et politique. Elle av
80 1946, Journal des deux Mondes. La route de Lisbonne
112is voici qu’on l’entend, c’est elle, combien plus vaste, chaleureuse et vibrante !
81 1946, Journal des deux Mondes. Premiers contacts avec le nouveau monde
113urent l’île, s’étendent sur des espaces bien plus vastes, îles et plaines reliées par un immense réseau de ponts, de tunnels,
114t les éditeurs d’ici. Atteindre le public d’un si vaste pays suppose trop de compromissions visant au succès commercial. Les
115 des moines anglicans, et plus loin, à travers un vaste terrain vague, des roseaux, des marais, des débris et les fumées des
82 1946, Journal des deux Mondes. Voyage en Argentine
116tits-fils de Suisses. On m’y reçoit dans une très vaste halle décorée d’écussons de nos vingt-deux cantons, et le banquet com
83 1946, Journal des deux Mondes. Solitudes et amitiés
117treet Emménagé dans une belle chambre blanche, vaste et carrée. Je me sens rendu au monde et à la vie courante. Mais penda
118ar exemple qui devrait durer trois jours dans une vaste demeure aux portes condamnées, où chaque invité amènerait une personn
84 1946, Journal des deux Mondes. Virginie
1193 Coup d’œil sur le Département culturel de ce vaste royaume (que Mary administre seule, pendant que son mari fait la guer
120tout son cœur. On lui a planté sur une prairie un vaste cercle de cyprès où Pégase un jour descendra, si ce n’est plutôt une
121ce sur ses traces en aboyant. Au fond d’une pièce vaste et noire une petite lampe fait une flaque rose. « Je ne trouve pas le
85 1946, Journal des deux Mondes. Journal d’un retour
122nos s’est écrié : Mais partez donc ! la Terre est vaste ! Que d’autres ont protesté que ce débat était antipatriotique, ou an
86 1946, Lettres sur la bombe atomique. La guerre est morte
123uer dans le monde entier un sentiment de vague et vaste frustration. (L’Europe sera plus touchée que l’Amérique.) On ne se gu
87 1946, Lettres sur la bombe atomique. La tâche politique du siècle
124s théoriques. L’histoire n’en a pas connu de plus vastes, ni de plus pacifiantes. Mais l’histoire nous apprend aussi que l’hom
88 1947, Doctrine fabuleuse. L’ombre perdue
125vrai, solitaire, presque mécanique : il dresse un vaste catalogue de toutes les plantes de la terre. C’est à cela qu’il s’occ
126ortée de ce passage était en vérité beaucoup plus vaste que tout ce que permettait d’imaginer l’obtus physiologisme de ce siè
89 1947, Doctrine fabuleuse. La fin du monde
127mme à tout acte créateur, le moins de chances. Un vaste système d’assurances s’étend sur toutes nos activités : plans et pact
128ipétie La scène du monde vient de passer à une vaste conversation de la mort, sur les places et dans les grands cafés, aux
129. Par degré le Grand Jour éclatait, toujours plus vaste et blanc dans l’univers entier. Ils se sont tout d’abord sentis gêné
90 1947, Vivre en Amérique. Vie politique
130 écrit de son côté : « Notre gouvernement est une vaste pétaudière. » Ce fonctionnaire sait à peu près de quoi il parie — et
91 1947, Vivre en Amérique. Vie culturelle et religieuse
131onnes en présence ? Et s’il s’agit d’une grève de vastes dimensions, comme celle que l’on vit interrompre pendant plusieurs mo
132même ». C’est un gentleman réaliste, entouré d’un vaste état-major de lecteurs, d’agents publicitaires, et de jeunes femmes n
133la ligne de feu du contact quotidien avec le plus vaste public. Les écrivains font bien de se mettre à cette école, s’ils veu
92 1947, Vivre en Amérique. Vie privée
134ance. Nul n’est irremplaçable dans un monde aussi vaste, et où les déplacements sont si faciles… Au vrai, l’amour-passion ne
93 1947, Vivre en Amérique. Épilogue. La route américaine
135charme, attirant les villes à soi et déplaçant de vastes paysages au gré d’une curiosité rêveuse. Mais soudain le regard est p
94 1948, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Lacs (août 1948)
136ux grands étés américains, dans les demeures trop vastes du Lake George, nommé jadis lac du Saint Sacrement « pour la pureté l
95 1948, Combat, articles (1946–1950). Message aux Européens (14 mai 1948)
137es, la plus grande formation politique et le plus vaste ensemble économique de notre temps. Jamais l’histoire du monde n’aura
96 1948, Réforme, articles (1946–1980). L’Europe, aventure du xxe siècle (1er mai 1948)
138 des États en une grande unité politique et en un vaste espace économique ; la fédérer dans sa diversité, en vue de maintenir
97 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
139groupes, il est prêt à s’ouvrir à des unions plus vastes. Il les appelle, il les espère, il fait tout pour les amorcer, par la
98 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
140 des États en une grande unité politique et en un vaste espace économique ; — la fédérer dans sa diversité, en vue de mainten
99 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
141tuts de culture mondiaux couvrent un terrain trop vaste, tandis que les instituts nationaux se limitent à un domaine trop étr
142mondiales, comme l’UNESCO, couvrent un champ trop vaste, tandis que les instituts nationaux se limitent à un domaine trop étr
143es, la plus grande formation politique et le plus vaste ensemble économique de notre temps. Jamais l’histoire du monde n’aura
100 1948, Suite neuchâteloise. I
144andais parfois ce qu’on sait de Neuchâtel dans le vaste monde. Je trouvais à peu près ceci : la Bible d’Ostervald, le chocola