1 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Une exposition d’artistes protestants modernes (avril 1931)
1te ménagée aux œuvres de décorateurs : paravents, vitrines, coffrets, objets ouvragés. Il y a là une tradition qui certainement
2 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
2le, aux journaux, au langage noble, aux objets de vitrine, à la poésie poétique, à nos formes habituées. Il prétend qu’il lui a
3 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. N’habitez pas les villes !
3 J’écris ceci sur une table de café. À travers la vitrine, je vois le vieux port de cette vieille ville, la plus proche de notr
4 1938, Journal d’Allemagne. Journal (1935-1936)
4 magasins sont magnifiques à voir. Perfection des vitrines, des installations matérielles. Tout cela doit entraîner de gros frai
5 1944, Les Personnes du drame. Sincérité et authenticité — Vues sur Ramuz
5le, aux journaux, au langage noble, aux objets de vitrines, à la poésie poétique, à nos formes habituées. Il prétend qu’il lui a
6 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Les enfants américains réclament des bombes atomiques (20 décembre 1945)
6s klaxons d’interminables embarras de trafic. Aux vitrines triomphait le rêve américain, le clinquant, l’irréel, le rose et le d
7 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Noël à New York (décembre 1946)
7s klaxons d’interminables embarras de trafic. Aux vitrines triomphait le rêve américain, le clinquant, l’irréel, le rose et le d
8 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
8are. — Errer dans la foule, regarder ou subir les vitrines et les réclames lumineuses en délire, passer une heure aux Actualités
9 1946, Journal des deux Mondes. Premiers contacts avec le nouveau monde
9are. — Errer dans la foule, regarder ou subir les vitrines et les réclames lumineuses en délire, passer une heure aux Actualités
10 1946, Journal des deux Mondes. Solitudes et amitiés
10ançaise. 21 avril 1942 Comme on regarde les vitrines différemment selon qu’on a de l’argent dans sa poche ou non ! D’abord
11t pas les mêmes objets. Et comme le monde est une vitrine, en bonne partie, il doit être possible de déterminer le degré de for
11 1946, Journal des deux Mondes. Le choc de la paix
12s klaxons d’interminables embarras de trafic. Aux vitrines triomphait le rêve américain, le clinquant, l’irréel, le rose et le d
12 1948, Suite neuchâteloise. VI
13 plus près ? J’ai vu percer quelques poètes à nos vitrines de libraires…   Les Vaudois ont produit ou toléré Constant, Alexandre
13 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
14une table à fruits, d’autres de l’embrasure d’une vitrine de boutique. Leur immobilité parfaite me fascine. (Nous bougeons pres
14 1963, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Deux mille volumes sur l’Europe (février 1963)
15es listes aideront les libraires à composer leurs vitrines, lors de la Semaine européenne du livre qui se prépare, sur notre ini
16ans tous nos pays, seront invitées à composer des vitrines « européennes ». Des prix seront décernés lors d’une cérémonie de clô
15 1963, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Mais qui est donc Denis de Rougemont (7 novembre 1963)
17re Marcel Duchamp, qui réalisa une extraordinaire vitrine surréaliste dans une librairie de la 5e Avenue pour l’exposition de m
16 1966, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). André Breton à New York (8-9 octobre 1966)
18ut dédiée au Nombre 21) ou une exposition, ou une vitrine (Breton, Seligmann et Duchamp signèrent celle qui annonçait ma Part
17 1966, Preuves, articles (1951–1968). André Breton (novembre 1966)
19ut dédiée au Nombre 21) ou une exposition, ou une vitrine (Breton, Seligmann et Duchamp signèrent celle qui annonçait ma Part