(1977) Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977) «  Pool européen d’éditeurs (février 1958) » pp. 30-31
[p. 30]

Pool européen d’éditeurs (février 1958) ap

Communiqué de presse du 27 mai 1957

Genève. — Sous le patronage du Centre européen de la culture, un groupe de grands éditeurs d’Allemagne (Ullstein), d’Espagne (Aguado), de France (Plon) et de Grande-Bretagne (Weidenfeld & Nicolson), s’est réuni à Genève le 25 mai et a décidé de constituer une Association ayant pour but notamment de lancer en commun une « Collection européenne » comportant des ouvrages variés sur les problèmes d’ensemble de l’Europe. Ces ouvrages seront publiés simultanément en sept langues dès que l’Association aura été complétée par l’adhésion d’éditeurs italiens, hollandais et scandinaves.

Le Centre européen de la culture sera le siège de l’Association et de son Secrétariat.

Afin de faciliter la publication et la traduction immédiate d’ouvrages traitant de problèmes européens, le CEC a conçu dès 1956 le plan d’une Collection européenne, publiée simultanément par sept éditeurs de premier rang, dans autant de pays et de langues. Il s’agissait de convaincre ces éditeurs de former, à cet effet, un pool ayant pour premier but la publication des ouvrages retenus par la Collection. Ce projet qui ne manquait pas d’ambition et auquel on ne connaissait pas de précédent, est aujourd’hui en bonne voie de réalisation.

Une première réunion convoquée conjointement par le CEC et par les directeurs de la Librairie Plon en décembre 1956 à Genève, a élaboré le plan du pool dans ses grandes lignes. Une deuxième réunion en mai 1957 groupait déjà les directeurs de quatre importantes maisons d’édition : Aguado (Madrid), Plon (Paris), Ullstein (Berlin, Francfort et Vienne), Weidenfeld & Nicolson (Londres). Elle discuta les termes d’un contrat d’association, l’élargissement de la participation au pool, et le programme de la Collection pour les premières années. Elle décida en outre que le Secrétariat du pool — lequel prit le nom d’Editeuropa — serait assuré par le CEC, selon les directives d’un comité comprenant trois des éditeurs associés et un représentant du Centre.

[p. 31] Des éditeurs de Suède, de Hollande, d’Italie et du Portugal ont manifesté depuis lors leur désir de se joindre au pool. On peut donc s’attendre que la Collection paraisse simultanément en huit langues, dès la fin de 1958. Certains de ses volumes pourront également être publiés aux USA par les soins d’éditeurs-correspondants.

Au cours des derniers mois, le programme a été mis au point d’une manière plus détaillée. Sont prévues les cinq séries de publications suivantes :

a) Actualités européennes,

b) Œuvres littéraires et mémoires d’un intérêt spécifiquement européen,

c) Travaux de séminaires et tables rondes,

d) Histoire européenne,

e) Arts et mœurs.

Deux ouvrages commandés par le Pool et déjà en cours de rédaction doivent inaugurer la série des Actualités européennes : Les Dix-Neuf Europes par Raymond Cartier, et une enquête sur la Jeunesse européenne conduite par Stephen Spender et Georges Ketman. Parmi les ouvrages déjà retenus en principe pour les séries c) et d) mentionnons le recueil des travaux du séminaire en cours au CEC sur l’automation et les loisirs, ainsi que des travaux sur l’enseignement de l’histoire et sur le vocabulaire de la science politique, qui seront fournis par le Conseil de l’Europe.

La publication du premier volume de la Collection européenne est prévue pour novembre 1958. L’ouverture du Secrétariat du pool au CEC suivra immédiatement la signature des contrats d’association, qui doit avoir lieu au printemps.