1 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
1 nationales (on n’a pas bien compris les noms, on échange, à la dérobée, des coups d’œil, dans le léger étourdissement de l’ami
2 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
2 se connaissent depuis si longtemps [p. 38] qu’un échange tacite suffit aux petites décisions de la vie quotidienne. Gérard ten
3 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
3 nationales (on n’a pas bien compris les noms, on échange, à la dérobée, des coups d’œil, dans le léger étourdissement de l’ami
4 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
4la violence infiniment comblée. Oui, je sus que l’échange de deux regards est infini, est indéfiniment grandiose et musical. Ai
5 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Signes parmi nous, par C. F. Ramuz (janvier 1932)
5ancier, commercial, éthique et spirituel. Que les échanges se ralentissent ou cessent : aussitôt perce l’interrogation que la ré
6 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — e. En dernier ressort
6omphé que par l’abdication de l’idéal premier. En échange de leur promesse d’abandonner leurs exigences trop réelles, on leur a
7 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.8. Décadence des lieux communs
7e la sémantique vivante. D’une part, la somme des échanges écrits ou verbaux a crû depuis la Renaissance dans des proportions fo
8our la culture la création de ces grandes zones d’échanges incontrôlés. Ces échanges en effet aboutissent rapidement à démonétis
9 de ces grandes zones d’échanges incontrôlés. Ces échanges en effet aboutissent rapidement à démonétiser les mots. Le vocabulair
8 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
10 mais bien dans mon désir de sympathie humaine, d’échange direct sur pied d’égalité. [p. 29] Le père Renaud est un ancien mari
11 ne savons plus comment parler à nos voisins, nos échanges sont lourds et naïfs, incertains et souvent absurdes, les matériaux i
9 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
12nomique et la plus claire 13 . Or, cette langue d’échanges dialectiques rapides se trouve par là même inefficace sur le « peuple
13éducteur, c’est la loi du genre, et cela rend les échanges bien pauvres…) Quand nous nous sommes levés pour sortir, le facteur r
14é matérielle n’exige pas de nous des actes ou des échanges réels, ou même les refuse. Alors ils ne sont plus pour nous que des «
15 à l’argent, et qui se mêle en particulier à tout échange d’idées sur la richesse, la pauvreté ou le chômage. Mélange extraordi
10 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
16econnues, totalement exprimées comme telles, et d’échanges multipliés, d’apports mutuels, de synthèse vivante. Dès que la consci
17’autre part, en nous refusant aux contacts et aux échanges, nous perdons la meilleure occasion de prendre conscience de nous-mêm
11 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
18 mais bien dans mon désir de sympathie humaine, d’échange direct sur pied d’égalité. Le père Renaud est un ancien marin, barbu,
12 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
19ent à la vie des hommes de cette époque, dont les échanges avaient été réduits jusque-là à un rayon strictement local. L’articul
13 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
20ataire remise sa moto sous l’escalier.   Premier échange. — Trois jours après notre arrivée, j’ai pris contact avec le Séminai
21allemand qu’il avait entreprise dans cette ville. Échange d’étudiants, conférences, cercles d’études, aide bénévole aux étudian
14 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
22teries paysannes 86 . La demande en mariage, avec échange de visites en haut de forme et « déclaration » officielle, est aussi
15 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
23 menace. (Il y a toujours une telle menace dans l’échange de plaisir d’une « liaison ». Mais les modernes savent-ils encore la
16 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
24usie, la poésie arabe est une, par la langue et l’échange continu. L’Andalousie touche aux royaumes espagnols, dont les souvera
25ts.) La coutume du potlatch, don rituel ou plutôt échange de dons ostentatoires, accompagné de surenchère, subsiste également d
17 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
26spina. Il semble bien qu’un courant très direct d’échanges « littéraires » — si l’on veut — unisse le Midi de la France à la Lom
18 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
27isanteries paysannes. La demande en mariage, avec échange de visites en haut-de-forme et « déclaration » officielle, est aussi
19 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
28 menace. (Il y a toujours une telle menace dans l’échange de plaisir d’une « liaison »). Mais combien d’hommes savent-ils la di
20 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
29eine. Femme de roi, dit-il, que pensez-vous de l’échange que j’ai fait de vous ? Je sais bien que vous me tenez pour méprisabl
21 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
30e ces mots, définis une fois pour toutes, que les échanges d’idées pouvaient se produire sans erreur ni malentendu. Les lieux-co
31teint même pas. Ainsi se créent d’énormes zones d’échanges verbaux incontrôlés. Et plus on y échange de mots, plus ils perdent l
32ones d’échanges verbaux incontrôlés. Et plus on y échange de mots, plus ils perdent leur force et leur sens, et leur délicatess
22 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
33econnues, totalement exprimées comme telles, et d’échanges multipliés, d’apports mutuels, de synthèse vivante. Dès que la consci
34’autre part, en nous refusant aux contacts et aux échanges, nous perdons la meilleure occasion de prendre conscience de nous-mêm
23 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
35erait à la fois la victime et le bénéficiaire. En échange de sa pureté d’âme, il se verrait doté de pouvoirs extraordinaires, d
24 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 2. Goethe médiateur
36pécifique, par la multiplication inconsidérée des échanges, conduit à l’internationalisme de la médiocrité. Seule, la médiation,
25 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
37ancier, commercial, éthique et spirituel. Que les échanges se ralentissent ou cessent : aussitôt perce l’interrogation que la ré
26 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
38t il s’est emparé, à condition qu’on lui donne en échange quelque autre territoire ou colonie. Aujourd’hui, c’est le voleur lui
27 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
39, verts, rouges, argent et mordorés. Pourquoi ces échanges éperdus ? Est-ce en souvenir du seul cadeau de Paix jamais fait à l’h
28 1946, Lettres sur la bombe atomique. 15. L’État-nation
40térieur des frontières, au lieu de multiplier les échanges internationaux, comme le bon sens et l’économie l’indiqueraient ? C’e
29 1946, Lettres sur la bombe atomique. 18. La paix ou la mort
41istères suivants : Bombe et Répression des États, Échange des matières premières, Sens général des recherches scientifiques, Dé
30 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
42ions du Congrès et du Sénat, se sont bornés à des échanges d’arguments souvent brutaux, au cours d’enquêtes rétrospectives sur l
31 1947, Doctrine fabuleuse. 5. Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même
43nes femmes. Un soir, après quelques alcools et un échange de pensées au même titre avec une amie d’une beauté de plus en plus f
32 1947, Vivre en Amérique. Avertissement
44ue l’amitié des deux nations doit se nouer dans l’échange de leurs vérités, après tant de caricatures. p. 8 1. La plupart
33 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
45r vers deux objectifs principaux : la liberté des échanges commerciaux, et la démocratisation du monde entier, Japon compris, Ru
46les marchés du monde, c’est-à-dire multiplier les échanges commerciaux ; et en même temps, répandre dans tous les pays du monde
47émocratie américaine, c’est-à-dire multiplier les échanges culturels. Or ces deux ambitions sont étroitement liées, car seule un
34 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
48 l’intensité et les complexités sentimentales ; l’échange sexuel, par consentement commun, n’engage à rien, ni à l’amour ni au
35 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
49170] du Congrès et du Sénat, se sont bornés à des échanges d’arguments souvent brutaux, au cours d’enquêtes rétrospectives sur l
36 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
50émotion de pareils revoirs rend souvent malaisé l’échange de la parole, mais donne aussi parfois, au tout premier regard, une l
51mérique n’en est pas un, elle qui vise aux libres échanges, tolère les pires indiscrétions, multiplie les moyens de communicatio
37 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
52rsonnes qui créent peu à peu des réseaux variés d’échanges européens. Rien de tout cela n’est inutile. Et tout cela, qui paraît
53esure de la réaliser pour son seul compte et sans échanges. Aucune n’est assez riche et assez forte pour réussir sans ses voisin
38 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
54t devenue division arbitraire. Elle appauvrit nos échanges culturels. Elle laisse chacune de nos patries incapable de sauvegarde
39 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
55t devenue division arbitraire. Elle appauvrit nos échanges culturels. Elle laisse chacune de nos patries incapable de sauvegarde
56age les gouvernements intéressés à promouvoir les échanges culturels par des conventions réciproques ou par tous autres moyens ;
57donnés, enfants apatrides). 2) pour favoriser les échanges entre jeunes Européens de toutes conditions sociales, par des facilit
40 1950, Lettres aux députés européens. Première lettre
58eté suisse, point de liberté d’établissement ou d’échange commercial entre Cantons, point d’unité monétaire, point de représent
59e rétorquait, chiffres en mains, que la liberté d’échanges ne manquerait pas de causer quelques dommages locaux. C’était répondr
41 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Présentation du Centre européen de la culture (mars 1952)
60celle d’entretenir en permanence des contacts, un échange vivant avec ceux qui ont à cœur le sort de notre Europe, et qui se de
61és, syndicats et paroisses, groupes d’études ou d’échanges, il en est des milliers de toute espèce. Nous en appelons aussi aux i
42 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Contre la culture organisée (avril 1952)
62au niveau de l’Europe en formation. Libérer les échanges, non les organiser Presque toutes les misères et entraves dont souffr
63 Marchés trop réduits (pour le film et le livre), échanges paralysés, fiscalité excessive, manque d’air et de circulation vivifi
64iculement faibles (pour les sciences) ou reçus en échange de certaines libertés essentielles : tout cela provient du nationalis
65On parle beaucoup, par exemple, d’« organiser les échanges culturels ». Observons qu’il n’en serait pas question si les frontièr
66t », immédiat, sans conditions. Le terme même « d’échanges culturels », avouons-le, est devenu bien déplaisant, à force d’avoir
67en consentant à la culture ce petit va-et-vient d’échanges surveillés que les douaniers et les agents fiscaux sauront réduire à
68à presque rien. [p. 5] Prétendre « organiser les échanges », c’est d’une part reconnaître que l’État reste le maître d’élever o
69me naturellement officielle. Si l’on veut que les échanges redeviennent ce qu’ils ont toujours été dans les périodes de vitalité
70ans les périodes de vitalité de la culture, — des échanges de découvertes à l’état naissant, de produits originaux, de curiosité
71 faut dénoncer la méthode de « l’organisation des échanges » et en même temps exiger la suppression immédiate des obstacles à la
72nourries les unes des autres, elles ont vécu de l’échange de leurs découvertes et de leurs méthodes, de leurs procédés techniqu
73s sont devenus nécessaires pour « organiser » des échanges qui s’opéraient spontanément jusqu’au xixe siècle, mais que les État
43 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Culture et politique européenne (octobre 1952)
74 à se fédérer effectivement pour multiplier leurs échanges : c’est poser la nécessité d’un budget fédéral de la culture, — d’un
44 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). À propos de la crise de l’Unesco (décembre-janvier 1953)
75stribution (comprenant la libération pratique des échanges culturels dans une aire donnée), de subvention (après examen des prop
45 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
76e économie très différente, et qui permettait des échanges fructueux. La route du Gothard était donc vitale pour le commerce des
77 coopératives forestières, le fait économique des échanges nécessaires entre le Nord et le Sud, enfin le fait politique de la me
78 révélée par la création de foyers et de places d’échanges intellectuels : Bâle [p. 39] avec Érasme devint le centre des imprime
46 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
79t peu de pays qui dépendent aussi étroitement des échanges internationaux. Il a fallu tourner la difficulté par une série de tou
80des succursales dans les pays les plus fermés aux échanges. La Suisse s’est donc mise à exporter ses techniques et ses technicie
81orcer les frontières, et modifier l’équilibre des échanges au profit des pays extra-européens. Dans la réalité économique, la Su
82inions. Mais il se peut qu’une réorganisation des échanges sur notre continent renverse ce mouvement. 26 Le résultat de ces ef
47 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
83es et de convictions, les Suisses se bornent à un échange insistant de bons conseils, d’avis moraux, de recettes d’hygiène, d’a
48 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
84yxie par les entraves que mettent ses voisins aux échanges matériels et intellectuels, elle ne peut espérer garantir à la longue
49 1953, Preuves, articles (1951–1968). À propos de la crise de l’Unesco (mars 1953)
85stribution (comprenant la libération pratique des échanges culturels dans une aire donnée), de subvention (après examen des prop
50 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Perspectives du CEC (juillet octobre 1953)
86ent de coopération intellectuelle ; d’un réseau d’échanges, de personnes, de publications et de projets ; enfin d’un foyer de ré
51 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Trois initiales : trois questions, trois réponses (mai-juillet 1954)
87mplement organisateur de congrès, de comités et d’échanges ? — La culture est produite par les personnes. Le Centre en tant que
88ion supra-nationale. La culture a toujours vécu d’échanges en Europe. Rétablir ces échanges au-dessus des frontières étatiques,
89 toujours vécu d’échanges en Europe. Rétablir ces échanges au-dessus des frontières étatiques, c’est rendre à la culture la prem
52 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en mai 1954 : L’Europe bloquée (mai 1954)
90 base aient jamais été considérés comme monnaie d’échange éventuelle — MM. Bidault et Eden l’ont précisé — mais ce sont ces pro
53 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Orienter les espoirs européens (décembre 1954-janvier 1955)
91solution est ici de rétablir un réseau européen d’échanges à travers nos frontières, peu à peu dévalorisées. Irrigation générale
54 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
92ie même des citoyens. Mais que nous offre-t-il en échange de nos vies ? Une certaine communion vague et puissante, qui permet à
55 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
93ain. Un groupe d’évêques menace de s’en aller. On échange des députations. On a signé des listes de présence qui seront plus ta
56 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Lever de rideau culturel ? (octobre 1955)
94, si elle est vraie, à qui profitera-t-elle ? Aux échanges culturels que l’Est propose — avec une insistance particulière dans l
95 invitant à Moscou le Chancelier Adenauer — à ces échanges plus ou moins contrôlés, qui gagnera ? La réponse paraît simple : dan
96 aujourd’hui ? Ce qui paraît certain, c’est que l’échange est une forme de vie culturelle congénitale à l’Occident, mais dans [
97alités, et non pas seulement en déclarations, les échanges culturels vont reprendre, un dialogue va s’instituer. Quels en seront
98 de motif de redouter quoi que ce soit d’un libre échange conforme à l’essence même de la culture. N’ayant qu’à se montrer tel
99il peut et il doit souhaiter une liberté totale d’échanges réels. Il doit donc dire oui, sans réserves, aux offres répétées des
100que : ce rappel définit nos propres positions. Un échange vrai doit se produire au niveau de la culture vivante, non des slogan
57 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pour les grands festivals de musique l’Europe est faite ! (octobre 1955)
101plus hardies et donc les plus coûteuses. D’autres échanges de cette nature seront organisés par l’intermédiaire du secrétariat.
58 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pourquoi nous persévérons (décembre 1955)
102« 17 niets de Molotov » à Genève. La question des échanges culturels serait donc tranchée négativement, les dix-sept offres ou d
103ue les 17 propositions occidentales relatives aux échanges culturels aient été rejetées uniformément. (Nous donnons plus loin un
104le (et ne puisse) accepter aucune espèce de libre échange d’idées, d’œuvres et de personnes sur une base de réciprocité, n’excl
105ase de réciprocité, n’exclut pas la possibilité d’échanges surveillés, limités, filtrés par les autorités soviétiques, mais écha
106ités, filtrés par les autorités soviétiques, mais échanges tout de même. Échangeons, échangeons, il en restera toujours quelque
107ue chose ! ⁂ [p. 2] Ceci marqué, la notion même d’échanges culturels doit être clarifiée. Pour les dirigeants soviétiques, les é
108e clarifiée. Pour les dirigeants soviétiques, les échanges ont un but principal : obtenir des informations scientifiques et tech
109 propagandistes officiels du type Ehrenbourg, les échanges ne sont qu’une occasion de présenter la dictature soviétique sous des
110iques du type Cholokhov, on peut imaginer que les échanges répondraient à un désir longtemps frustré de savoir ce qui se fait et
111r d’air pendant quelques instants. Pour nous, les échanges ne sont qu’une forme naturelle et vitale d’exercice de l’intelligence
112e dans la liberté et la cordialité. Notre désir d’échanges relève de la vocation occidentale de curiosité universelle, d’explora
113, de dialogue vrai. Les deux premières formes « d’échanges » sont trompeuses, parce qu’elles sont à sens unique : volonté d’acqu
114nterlocuteur. Seules, les deux dernières formes d’échanges seront envisagées dans ce Bulletin, et donneront lieu aux proposition
11517, servira d’introduction au problème actuel des échanges avec l’URSS. Il sera suivi d’un examen documenté de la situation prés
59 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
116terum censeo… Une seule chose est certaine : les échanges de personnes, d’idées, d’informations et de produits se multiplient d
117et ne s’arrêteront plus. Qu’adviendra-t-il de ces échanges d’idées, si les Russes, qui se forment aux sciences, croient de moins
118hommes politiques, se rencontrent au club pour un échange d’idées. Au terme de la discussion, A se trouve avoir convaincu B, ta
119atal que l’Occident libre y succombe. À de libres échanges, qu’avons-nous à gagner ? Peu de choses sur le plan des idées, vraime
120e résulte pas du contact de deux apathies et de l’échange de deux démissions. Le dialogue désormais engagé ne sera fécond et pr
60 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur Suez et ses environs historiques (octobre 1956)
121 du mouvement libérateur, de la découverte et des échanges. L’une tend à la formation de blocs fermés, l’autre à l’établissement
122 tendait à s’ouvrir au commerce, à la liberté des échanges, au progrès dont le Canal reste le grand symbole. Mais ses intérêts p
61 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur l’Europe à faire (novembre 1956)
123] Sur l’Europe à faire (novembre 1956) v Trois échanges A. Votre Europe, au fond, qu’est-ce que c’est ? Êtes-vous sûr qu’elle
62 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
124e d’Hérodote traite d’un grand du royaume qui, en échange de tout ce qu’il avait fait pour Xerxès et son armée, pour l’équipeme
63 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
125ain. Un groupe d’évêques menace de s’en aller. On échange des députations. On a signé des listes de présence qui seront plus ta
64 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
126ie même des citoyens. Mais que nous offre-t-il en échange de nos vies ? Une certaine communion vague et puissante, qui permet à
65 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 10. Le drame occidental
127éré, fauteur de guerres, pour un monde ouvert aux échanges créateurs de risques féconds. Ils se sentent les vrais héritiers de l
128 mais vers la paix quand l’accord s’établit par l’échange des vertus et des vices dans la lutte. Les rythmes de l’histoire sont
66 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 11. Où l’Aventure et la Voie se rejoignent
129e malentendus durables qu’elles ne favorisaient d’échanges désordonnés. Alexandre n’a pas rejoint Chandragupta, le grand empereu
130et des moines franciscains, n’ont abouti qu’à des échanges simplistes de grandioses prétentions dans le vide. Avant le christian
131al de l’Occident. Ainsi, durant des millénaires d’échanges commerciaux et guerriers, d’aveugle exploitation de l’un par l’autre,
132 civilisations et des cultures. Dès lors, que les échanges se multiplient en fait, que l’Asie s’industrialise, et que le temps d
133e contacts anarchiques dans tous les ordres. Tout échange est ambivalent. Il peut détruire autant que féconder. L’adoption de n
67 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (mars 1957)
134cts aux deux parties (Croix-Rouge internationale, échange de prisonniers, négociations secrètes menées en Suisse en 1916-1917 e
135opinions, elles restent libres (en principe). Les échanges économiques se poursuivent dans la mesure du possible avec les deux c
68 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le pouvoir des intellectuels (juillet 1957)
136 de plus, qu’il soit bon de se connaître, que les échanges entre les peuples aident les hommes à se mieux comprendre, que la com
69 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le crépuscule d’un régime (octobre 1957)
137ive que proprement politique et qui finit par des échanges de courtoisie, c’est le seul cas, peut-être, où la démocratie semble
70 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La Suisse et l’Europe après 1945 (avril 1957)
138ères élevées entre les pays européens rendent les échanges commerciaux coûteux et difficiles. L’agriculture, fortement développé
139s directs sur la mer. Une large proportion de ses échanges commerciaux se fait avec ses voisins européens. La [p. 46] Suisse dép
71 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle des festivals dans la vie culturelle de l’Europe [Commentaires] (mai 1957)
140uci de spécifier les programmes sans renoncer aux échanges, de donner un visage propre à chaque festival sans renoncer à son car
72 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le vocabulaire politique des Français (novembre 1958)
141ntil Seigneur » auquel on offre « amour et foi en échange de son aide et protection ». Et si Sartre est contre de Gaulle, c’est
73 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le Centre européen de la culture : ce qu’il fait — d’où il vient — où il va (février 1958)
142ialogues interculturels. — Numéro spécial sur les Échanges culturels Europe-URSS. — Charte et Brevet européen du sportif. — Prem
74 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation européenne (février 1958)
143e Europe plus ouverte aux contacts humains et aux échanges. Exécution. Le CEC a fourni le matériel éducatif nécessaire pour l’œ
75 1959, Preuves, articles (1951–1968). Sur un chassé-croisé d’idéaux et de faits (novembre 1959)
144sée de l’action, réduire la lutte idéologique à l’échange de slogans d’ailleurs peu différents de part et d’autre, renoncer à t
76 1960, Preuves, articles (1951–1968). Sur la détente et les intellectuels (mars 1960)
145e cesse d’être une lutte. Ehrenbourg est pour les échanges, comme il se doit. Mais au lieu de traduire Pasternak, nous dit-il (h
146 jeunesse russe fera valoir sa nostalgie de libre échange. C’est fatal, c’est inscrit non dans le « sens de l’histoire », pieux
77 1960, Preuves, articles (1951–1968). Les incidences du progrès sur les libertés (août 1960)
147ibertés (août 1960) aw Au terme d’une semaine d’échanges intellectuels d’une exceptionnelle densité, mais que la grande majori
78 1960, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC (1959-1960)
148diversités créatrices, en [p. 4] favorisant leurs échanges et leurs opérations communes ; d’autre part, de donner à l’ensemble s
79 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
149 nouvelle, les relations entre les trois termes — échanges sexuels, échanges affectifs, échanges avec la société — aient trouvé
150ations entre les trois termes — échanges sexuels, échanges affectifs, échanges avec la société — aient trouvé leur régime d’équi
151is termes — échanges sexuels, échanges affectifs, échanges avec la société — aient trouvé leur régime d’équilibre en mouvement,
152n mouvement, et que la résultante de ce système d’échanges soit positive, pour l’une et l’autre des personnes composant le coupl
153aut au refus de la vraie possession, qui implique échange et don, entre humains tout au moins ; et l’on n’en finit pas si vite 
154l’œuvre, la cellule fonctionne bien, son régime d’échanges et de synthèses est créateur : on pourrait dire qu’elle est « heureus
155 l’entrée du Trio. Quelques accords puissants, un échange de saluts comme on croise l’épée, toutes forces en alerte, et Don Jua
156, sitôt qu’il se ramène en soi, cessant d’être un échange vivant. Enfin tous les deux ont raison contre nos morales de série, h
80 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 8. L’amour même
157ente agissante d’une réponse, et, par suite, de l’échange qui est l’action de l’amour. Quand ce désir et ce besoin d’agir sur l
158 donc agent d’uniformisation, tout d’abord dans l’échange de personne à personne, comme l’amitié, l’éducation et le mariage, ma
159’on aime et qui le cache. Philia devine, attend l’échange, le vrai dialogue ; Éros élit, s’émeut, et « le reste est silence ».
160) Conception de l’amour : l’équilibre exigeant l’échange, le maintien de chacun dans ses justes limites. Preuve : comprendre
81 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.1. Proto-histoire d’un continent sans nom
161 du iie millénaire avant notre ère, un système d’échanges maritimes associant à la Méditerranée cette Méditerranée du Nord que
82 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
162vie de piraterie et de commerce, de conflits et d’échanges, une vie dont il se colore à tel point que l’on a longtemps cru facil
83 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.6. Le concept géographique
163res, il s’établit entre les unes et les autres un échange de mutuels services, les secondes prêtant le secours de leurs armes a
84 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
164e Londres, William Penn obtint de la Couronne, en échange d’une créance laissée par son père sur le Roi Charles II, le vaste te
165oint… Les Souverains ne pourront entr’eux faire d’échange d’aucun Territoire, ni signer aucun Traité entr’eux que du consenteme
85 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.6. En marge des grands plans, l’utopie prolifère
166 et à se bien entendre, pour se procurer, par des échanges faciles, tout ce qui peut leur être de nécessité, d’utilité ou de lux
86 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
167n dépit de l’absence de relations régulières et d’échanges entre nos divers peuples. Dans un fragment sur les Croisades de son U
168isses : fermer les États, interdire entre eux les échanges, diversifier leurs monnaies, etc. C’est la théorie de l’autarcie abso
169 et autonome. 152 Ce ne sont pas seulement les échanges commerciaux qu’il faut supprimer, mais aussi les échanges culturels e
170 commerciaux qu’il faut supprimer, mais aussi les échanges culturels et le tourisme. Seule exception prévue : les voyages des sa
87 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.6. Goethe
171des manières de sentir accroît, tout autant que l’échange des produits et denrées, la richesse et le bien-être général de l’hum
172s les poids et les mesures, dans le commerce et l’échange, etc. [p. 211] Par quoi est-elle grande, sinon par cette culture du
88 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
173massacres, plus de carnages ; libre pensée, libre échange ; fraternité. Est-ce donc si difficile, la paix ? La République d’Eur
89 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
174valer ce qui est nôtre, essentiellement nôtre, en échange de ce qui est sien, quand nous aurons essayé d’espagnoliser l’Europe.
90 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
175uctures nationales et économiques qui entravent l’échange des hommes et des biens. Ceci vaut surtout pour l’Europe, riche d’un
176lus « typiquement national » et le plus fermé aux échanges 318  : L’unité de la culture européenne est un sujet très vaste, en
177sur celui d’un autre. Nul n’a mieux illustré ces échanges d’influences au sein de l’unité foncière de la littérature européenne
178que culturelle ; bien sûr, on peut multiplier les échanges, les traductions, les contacts, on peut faire une politique du livre,
91 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
179à la suppression progressive des restrictions aux échanges internationaux… En fait, le Traité instituant le Marché commun est m
92 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
180 nouvelle, les relations entre les trois termes — échanges sexuels, échanges affectifs, échanges avec la société — aient trouvé
181ations entre les trois termes — échanges sexuels, échanges affectifs, échanges avec la société — aient trouvé leur régime d’équi
182is termes — échanges sexuels, échanges affectifs, échanges avec la société — aient trouvé leur régime d’équilibre en mouvement,
183n mouvement, et que la résultante de ce système d’échanges soit positive pour l’une et l’autre des personnes composant le couple
184aut au refus de la vraie possession, qui implique échange et don, entre humains tout au moins, et l’on n’en finit pas si vite !
185l’œuvre, la cellule fonctionne bien, son régime d’échanges et de synthèses est créateur : on pourrait dire qu’elle est « heureus
186 l’entrée du Trio. Quelques accords puissants, un échange de saluts comme on croise l’épée, toutes forces en alerte, et Don Jua
187, sitôt qu’il se ramène en soi, cessant d’être un échange vivant. Enfin tous les deux ont raison contre nos morales de série, h
93 1961, Preuves, articles (1951–1968). Pour Berlin (septembre 1961)
188e Berlin recevrait le titre de « ville libre » en échange de sa liberté. « Pourquoi tuer deux cents millions d’hommes pour deux
94 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
189on unité, en créant tout d’abord le réseau de ses échanges et de ses foyers de production, puis les premières institutions mondi
190 tacite des institutions, l’éducation publique, l’échange des opinions individuelles (de préférence contradictoires et subversi
191e préférence contradictoires et subversives) et l’échange des produits du travail — toute une vitalité librement ordonnée, fait
95 1962, Les Chances de l’Europe. III. L’Europe s’unit
192égislation sociale, tarifs douaniers, liberté des échanges. Deux ans plus tard, Robert Schuman et Jean Monnet proposent et font
96 1962, Les Chances de l’Europe. IV. Les nouvelles chances de l’Europe
193up la substance de mes quatre leçons. Animer les échanges mondiaux, tout d’abord. Pour les échanges de biens matériels cela va
194mer les échanges mondiaux, tout d’abord. Pour les échanges de biens matériels cela va de soi, puisque l’Europe les a créés, inst
195retenir. L’Europe reste le cœur de tout système d’échanges mondiaux et cela, non seulement à cause de la place qu’elle occupe au
196oins encore pour la Russie actuelle. Et quant aux échanges culturels, voire spirituels, il m’est permis de vous en parler en pra
97 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
197es, la compréhension des apports différents, et l’échange créateur des valeurs. [p. 6] Conditions d’un dialogue fécond : — des
198blèmes d’éducation qui nécessitent évidemment les échanges, mais d’abord à un problème de prise de conscience d’elle-même que le
199 y faire. III. État présent des contacts et des échanges Dans quelle mesure les besoins ainsi définis peuvent-ils être satisfa
200d’évaluer les efforts actuels dans le domaine des échanges et des études comparatistes. Répartis dans le monde entier, ils dépen
201inistères des Affaires étrangères contribuent aux échanges dans la mesure où ils peuvent répondre à des demandes venant d’autres
202les, religieuses, politiques, etc. permettent des échanges d’idées entre régions. IV. Trois grandes lacunes à combler Des que
203tion plutôt qu’à une disette, dans le domaine des échanges culturels. Les spécialistes d’une culture différente n’ont pas à se p
204ins organiques, « clearing » et planification des échanges de région à région.   2. Entre les travaux indispensables des spécial
205aines lacunes foncières dans le régime actuel des échanges, et donnerait une efficacité toute nouvelle au dialogue sincère et fé
206nt ainsi les points d’appui d’un réseau mondial d’échanges d’hommes, d’idées et d’informations. ⁂ La création de centres régiona
98 1963, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Enquête sur l’enseignement civique dans les pays européens [Avant-propos] (mai 1963)
207ormation des maîtres, documentation, leçons-type, échange d’expériences. Bref, elles confirment l’ampleur des tâches à accompli
99 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
208tions européennes. Elle tient à garder libres ses échanges avec le monde au-delà de l’Europe. En s’associant au Marché commun, p
209euls une bonne ordonnance de la production et des échanges, ou corrigeraient les excès et les crises du libéralisme là où il exi
100 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
210ent. Ce module permet en effet la conversation, l’échange spontané de questions et de réponses, le dialogue en un mot, et il ex