1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Ramon Fernandez, Messages (juillet 1926)
1paraît liée à cette confusion. Mais s’il est bien établi que les lois de la vie sont essentiellement différentes des lois de l
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927)
2adieu et le corps se fige à mesure que l’esprit s’établit sur ses positions. Or donc, j’avais vingt ans. Je vivais chez mes par
3 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Avant-propos
3 régime radical à sécrétion socialiste, qui a été établi par coup de force, que les libéraux ont admis, conformément à leurs m
4 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 1. Mes prisons
4 sont les seuls à s’accommoder parce qu’ils l’ont établi à la mesure exacte de leurs besoins. Nous ne croyions plus aux démons
5 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 3. Anatomie du monstre
5arge que simplifiée. Remarquons qu’il suffit pour établir ce programme de disposer d’une ou deux feuilles de papier, d’un crayo
6ipe des « contrôles » comparables à ceux que l’on établit lors des grandes épreuves cyclistes. Les participants du Tour de Scie
7 que la connaissance n’est pas exigée de ceux qui établissent les programmes et les examens. « Les examens faussent complètement l’
8sant de leur aptitudes à la compromission sociale établie) et cueilli au passage un grade universitaire, prennent leur essor de
6 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 6. La trahison de l’instruction publique
9: car elle deviendrait un danger pour le désordre établi. L’idéalisme est forcément révolutionnaire dans un monde organisé pou
7 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 7. L’instruction publique contre le progrès
10it pas moins pour assurer la sécurité d’un régime établi dans des fauteuils ; car un peuple d’électeurs fantaisistes serait pa
8 1929, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Rolland de Renéville, Rimbaud le voyant (août 1929)
11 ba À lire ce petit livre et le parallèle qu’il établit entre la Yoga bb telle que l’enseignaient les Upanishads et la tenta
9 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Hölderlin, La Mort d’Empédocle et Poèmes de la folie (octobre 1930)
12e phrases… Or, si comme je le crois et voudrais l’établir plus longuement, le sens des poèmes de la maturité de Hölderlin est à
10 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Charles Du Bos, Approximations, 4ᵉ série (novembre 1930)
13 nécessaire suffirait à l’indiquer. Mais ce qui l’établit sans conteste dans une classe internationale — comme on dirait en sty
11 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Malraux, La Voie royale (février 1931)
14s Conquérants : « hostilité à l’égard des valeurs établies…, goût des actions des hommes lié à la conscience de leur vanité…, re
12 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931)
15d’âme d’un de ses héros, comme sans le savoir, il établit. En vérité, l’entrée de Blanche dans l’Église catholique n’est pas un
13 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
16s de la mort, il lutterait contre les conventions établies, les traditions et les sophismes. Devant lui était le monde : le mond
14 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
17hie sentimentale, j’avais un temps conçu l’idée d’établir une Carte du Tendre de la nouvelle Europe centrale. Il semblait que l
18ais pour lesquels la distinction que l’on vient d’établir ne vaut rien : il est même probable qu’ils forment la majorité, car p
15 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
19un oubli. Et pourtant, comme elle paraît ici bien établie, triomphante, à beau fixe. Pourquoi troubler le miroir innocent de ce
16 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Goethe, chrétien, païen (avril 1932)
20t beau jeu d’exploiter, on le sait. Mais, comme l’établit fort justement Curtius « le Goethe païen et rien que païen est une lé
17 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Penser dangereusement (juin 1932)
21raient à des conclusions dangereuses pour l’ordre établi. « Nous vivons dans un temps où les philosophes s’abstiennent. Ils vi
18 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Principe d’une politique du pessimisme actif (novembre 1932)
22ut. Elle se souvient que nous devons travailler à établir le Royaume sur la terre, mais elle oublie que cela nous est [p. 25] à
23solutions synthétiques « possibles », imposantes, établies. Qu’aurions-nous à leur opposer ? Tout notre espoir est dans un déses
19 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Signes parmi nous, par C. F. Ramuz (janvier 1932)
24 notions.) Le communisme ramuzien, c’est celui qu’établissent la mort, la peur, la maladie. Et la joie, ce point commun, « ce point
20 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
25icières grâce auxquelles se maintient le désordre établi. Mais nous allons plus loin dans la critique de ce désordre : jusqu’à
21 1932, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La pluie et le beau temps (Dialogue dans une tête) (1932)
26ns. Et quand tu connaîtras où se situe leur lieu, établis en ce lieu la demeure de tes pensées. Ainsi, nous dit la Fable, fit
22 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
27ais usurpée, de l’Église, le désordre se trouve « établi ». Notre jeunesse s’éveille au milieu des statuts de cette confusion.
28, depuis, assure son succès relatif. Une église « établie » établissant à son tour un ordre injuste du monde et s’appuyant sur
29assure son succès relatif. Une église « établie » établissant à son tour un ordre injuste du monde et s’appuyant sur lui, en réalit
30ant à désolidariser la « chrétienté » du désordre établi. Et pourquoi ? Parce que c’est tout à fait impossible, parce que la «
31 « chrétienne » une « idée » qui sert l’injustice établie. Tu ne crois pas à ces paroles et tu fais bien, même si tu en souffre
32plaider pour le sauver. » Rompre avec le désordre établi, c’est faire en sorte simplement, qu’il cesse d’être « établi ». Qu’i
33t faire en sorte simplement, qu’il cesse d’être « établi ». Qu’il ait pu l’être, la faute n’en est pas à lui, mais à la défect
23 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Dialectique des fins dernières (juillet 1933)
34décisif d’un vrai discours sur Dieu. Mais comment établir le rapport nécessaire de ces deux aspects de la vérité à leur centre
24 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Spirituel d’abord (juillet 1933)
35t imposée à l’homme. Si nous refusons « l’ordre » établi, nous ne refusons pas moins les « révolutions » établies, également s
36i, nous ne refusons pas moins les « révolutions » établies, également soumises au primat de la masse, à l’anonymat et aux puissa
25 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les parlementaires contre le Parlement (octobre 1933)
37éparée par les banques, l’entente franco-anglaise établie dans le silence du cabinet de Delcassé, l’organisation scolaire élabo
38es, ou les lois sociales les plus honorables, non établies par un travail parlementaire sérieux — mais arrachées par démagogie a
26 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — a. L’engagement politique
39 dans son domaine de ce qu’on a nommé le désordre établi. Si « privée » que se veuille en effet la pensée, si petite qu’elle s
27 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — c. Le vrai pouvoir des intellectuels et son usage
40cte en fait que les opportunistes. Ces faits bien établis — et nous y reviendrons d’une manière plus concrète à propos de situa
28 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — d. Pour une politique à hauteur d’homme
41ne. On n’y atteindra jamais que par une politique établie dès le départ à ce niveau. p. 24 5. Jean-Richard Bloch, parlant
29 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — e. En dernier ressort
42tes et les fascistes, mais aussi contre « l’ordre établi » ; il dit pis que pendre la politique, et il voudrait que la Pensée
30 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 2. Personne ou individu ? (d’après une discussion)
43ouvent, on la passe sous silence, et le système s’établit sur une équivoque fondamentale. C’est le cas de la démocratie libéral
31 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 3. Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
44léninisme, ne peut être que conservatrice. Elle s’établit au niveau du fait, c’est-à-dire du tout-fait. Elle concerne une réali
45r un spirituel véritable. Seule une anthropologie établie dès l’origine au niveau de l’acte, et non du fait, me paraît capable
32 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 4. Ni ange ni bête : ni gauche ni droite, (Fondements théologiques d’une action politique)
46r le politique pur, il s’agit toujours d’un ordre établi ou d’un ordre à établir. Pour le croyant, il ne s’agit, d’abord, que
47s’agit toujours d’un ordre établi ou d’un ordre à établir. Pour le croyant, il ne s’agit, d’abord, que d’un ordre reçu. Mais dè
48. Contre le réactionnaire, il affirme que l’ordre établi ne saurait être en aucun cas définitif ni suffisant. [p. 82] Contre
33 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 5. Sur la devise du Taciturne
49ut. Elle se souvient que nous devons travailler à établir le Royaume sur la terre, mais elle oublie que cela nous est à jamais
50solutions synthétiques « possibles », imposantes, établies. Qu’aurions-nous à leur opposer ? Tout notre espoir est dans un déses
34 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 7. Comment rompre ?
51ais usurpée, de l’Église, le désordre se trouve « établi ». Notre jeunesse s’éveille au milieu des statuts de cette confusion.
52, depuis, assure son succès relatif. Une église « établie » établissant à son tour un ordre injuste du monde et s’appuyant sur
53assure son succès relatif. Une église « établie » établissant à son tour un ordre injuste du monde et s’appuyant sur lui, en réalit
54ant à désolidariser la « chrétienté » du désordre établi. Et pourquoi ? Parce que c’est tout à fait impossible, parce que la «
55 « chrétienne » une « idée » qui sert l’injustice établie. Tu ne crois pas à ces paroles et tu fais bien, même si tu en souffre
56laider pour le sauver. » Rompre avec le désordre établi, c’est faire en sorte simplement qu’il cesse d’être « établi ». Qu’il
57st faire en sorte simplement qu’il cesse d’être « établi ». Qu’il ait pu l’être, la faute n’en est pas à lui, mais à la défect
35 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 9. Antimarxiste parce que chrétien
58un instant croire que c’est au profit du désordre établi. (Ceci soit dit une fois pour toutes.) On a coutume d’opposer christi
36 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 10. Fascisme
59e vies d’hommes que ce régime a supprimées pour s’établir. Cherchons plutôt à quel niveau une politique donnée entend réaliser
60à décapiter ses élites pour le plaisir maniaque d’établir l’uniformité aux dépens de la vie multiple du pays. Cet exemple est p
61aré. Célébrer des héros dont l’authenticité n’est établie que par le décret du Parti, c’est à peu près le contraire de l’héroïs
62 Ils ne voient pas à quel niveau ni à quel prix s’établit cet ordre barbare 46 . J’ai montré, d’autre part, comment l’antifasci
37 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 11. D’un Cahier de revendications
63icières grâce auxquelles se maintient le désordre établi. Mais nous allons plus loin dans la critique de ce désordre : jusqu’à
38 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 12. Communauté révolutionnaire
64primer les différences. Ils se flattaient ainsi d’établir une paix définitive. Ce qui leur permettait de croire possible une te
65tion de l’injustice permanente et sournoise qu’il établissait parmi les hommes. Ce ne fut que lorsque les citoyens eurent compris q
66’ailleurs de plus en plus inévitables. On n’a pas établi l’Égalité. Mais on a limité les libertés, et détruit la fraternité. C
67ion : c’est qu’il ne s’agit pas pour le légiste d’établir des équilibres stériles ou forcés, ni des [p. 161] compromis dégradan
68t à la base de la vie sociale quotidienne. Nous n’établissons pas de distinction théorique et inopérante entre la vie privée et la
69 Le type même d’une telle tension est celle qui s’établit entre deux hommes qui se rencontrent pour exécuter une tâche commune,
39 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 14. Tactique personnaliste
70able, c’est la doctrine de l’ordre qu’elle entend établir. Doctrine et tactique sont absolument inséparables dans la Révolution
71, que mille sympathisants prisonniers du désordre établi. (Car cet homme convaincu sera l’impondérable dont dépendra la décisi
72s maintenant inaugurée, à l’intérieur du désordre établi. (Condamnation des théories qui veulent qu’on s’empare d’abord du pou
40 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
73ction entre l’Église et l’État n’avait jamais été établie d’une manière satisfaisante. Le tzar, par exemple, était à la fois ch
41 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iii. Groupements personnalistes
74é : Rupture entre l’ordre chrétien et le désordre établi. Elle n’en reste pas moins le lieu de rencontre de jeunes écrivains «
42 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notice biographique [Kierkegaard] (août 1934)
75 s’offrit sans masques à la lutte contre l’Église établie, lutte qui devait le mener à la mort parce qu’elle accomplissait sa v
43 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
76ous désigne en même temps les méfaits du désordre établi et le principe vivant du nouvel ordre. Ce pouvoir, nous le connaisson
77 bourgeoise ; conservatrice, en fait, des valeurs établies ; liée, en fait et par ses conséquences pratiques, à l’établissement
78eulement le non-bourgeois — qui pâtit du désordre établi. Notre littérature déshumanise l’homme, soit qu’elle refuse de l’ense
44 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
79e ici et maintenant, et qui nous meut. Nous avons établi que la présence est le fait de l’homme sujet à l’instant qu’il rencon
80le renverse de fond en comble l’ordre des valeurs établies par le rationalisme et le collectivisme, elle prend pour mesure de to
45 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Communauté révolutionnaire (février 1934)
81primer les différences. Ils se flattaient ainsi d’établir une paix définitive. Ce qui leur permettait de croire possible une te
82tion de l’injustice permanente et sournoise qu’il établissait parmi les hommes. Ce ne fut que lorsque les citoyens eurent compris q
83’ailleurs de plus en plus inévitables. On n’a pas établi l’Égalité. Mais on a limité les libertés, et détruit la fraternité. C
84statation : c’est qu’il ne s’agit pas pour nous d’établir les équilibres stériles ou forcés, ni des compromis dégradants pour l
85t à la base de la vie sociale quotidienne. Nous n’établissons pas de distinction théorique et inopérante entre la vie privée et la
86 Le type même d’une telle tension est celle qui s’établit entre deux hommes qui se rencontrent pour exécuter une tâche commune,
46 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plans de réforme (octobre 1934)
87de sa course, et par là même renforce le désordre établi. C’est très bien de critiquer le marxisme, mais il ne faudrait pas ou
47 1935, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notes en marge de Nietzsche (mars 1935)
88le communisme russe ? On sait que ce régime s’est établi au nom de la Science, qui est son Dieu. On sait aussi qu’il n’a pas h
48 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
89 un sens dans le monde d’aujourd’hui qui tend à s’établir sur de tout autres bases ? c) à quoi servent les clercs ? quel doit ê
90e posent jamais, celles que nous pose le désordre établi. On imagine difficilement nos commissaires inaugurant ces assises sub
49 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Les trois temps de la Parole (mai 1935)
91’est elle, précisément, qui nous pousse à vouloir établir cette contemporanéité illusoire, dans le temps, à travers et par-dess
92nt ce numéro de Hic et Nunc. Qu’il soit donc bien établi : 1° que les efforts de notre imagination, qu’ils s’expriment sous un
50 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
93nt confus sur la distinction délicate que voulait établir le barthien entre la notion d’expérience et le concept d’existentiel,
51 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Un exemple de tactique révolutionnaire chez Lénine (janvier 1935)
94ur vie, qui souffrent à cause de cela du désordre établi autour d’eux, et qui ne peuvent [faire] autrement que de combattre à
52 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
95re. C’est croire que l’absence de guerre suffit à établir une paix vivante. C’est l’éternelle erreur de l’État policier. D’aill
96 celles du Pape. La légende de la paix religieuse établie par l’Édit de Nantes, légende chère aux historiens de la troisième Ré
53 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La situation politique en France (octobre 1935)
97iques qu’efficaces, autour d’un centre solidement établi sur les intrigues et les routines des comités. Il y a un Front popula
54 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.1. Le problème de la culture
98in des problèmes se posent, qui débordent l’ordre établi et qui minent ses fondements. À plusieurs moments de l’histoire, les
55 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.2. D’une culture qui parle dans le vide
99t, c’est-à-dire dès l’instant où la bourgeoisie s’établit, triomphante, dans le domaine conquis. La charnière doit être située
100tourner contre elle-même dès qu’elle parvient à s’établir. Il y a dans ses postulats de départ, à la base de ses conceptions pr
56 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.3. Fatalités du rationalisme bourgeois
101mencent d’être visibles dès que l’ordre nouveau s’établit. Si la fatalité de la raison pratique est cette lourdeur matérialiste
57 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.4. Hegel, Comte, Marx, ou la rationalisation
102 théologie qui légitime devant l’éternité l’ordre établi. Une métaphysique de la sécurité. En somme, il s’agit à la fois d’org
103 se résume dans une grande ambition, l’ambition d’établir et de réaliser un Plan des travaux scientifiques nécessaires pour org
104t, cette nouvelle société est celle des bourgeois établis dans une richesse acquise par leurs ancêtres. Et l’honneur d’une clas
105ise par leurs ancêtres. Et l’honneur d’une classe établie réside toujours dans ses loisirs. L’inactualité de la culture qui éta
58 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.7. Sur le déclin du Moyen Âge
106 l’attentat d’Anagni, leur révolte contre l’ordre établi se traduit tout naturellement — en vertu d’un très sûr instinct — par
59 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
107S l’usage des semelles-crêpe. » C’est très bien d’établir un rapport entre la qualité des semelles et la culture générale. C’es
60 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
108te. Elles sont les sources du nouveau droit qui s’établit. Ses pensées dominent les fondements et la forme de l’ordre social et
61 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.12. Leçon des dictatures
109de continuer. Il est incontestable que nous avons établi cet ordre : on ne se mitraille plus dans nos rues, l’État combat la m
62 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.13 Commune mesure et acte de foi
110 que nous, tels que nous sommes, dans le désordre établi. Par acte de foi, j’entends précisément l’acte qui obéit non pas à un
63 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — Préambule
111 — elles n’existent plus, — mais de rétablir ou d’établir une hiérarchie, et d’insister d’abord sur l’essentiel. (Je pèse chaqu
64 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
112ves en tant que signes, nous prouvent que l’élite établie a perdu le sens des hiérarchies ; qu’elle l’a perdu volontairement, p
65 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
113mbolique du relâchement que nous avons décrit. On établit d’abord un conformisme 91 , une sécurité de l’esprit, c’est-à-dire un
66 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
114l’usage des semelles-crêpe. C’est très bien que d’établir un rapport entre la qualité des semelles et la culture générale. C’es
115de continuer. Il est incontestable que nous avons établi cet ordre : on ne se mitraille plus dans nos rues, l’État combat la m
67 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Kierkegaard en France (juin 1936)
116 de ses dernières « attaques contre la chrétienté établie ». Toute une carrière de poète et de philosophe « à orientation relig
117que Kierkegaard s’est déchaîné contre les églises établies, les évêques de la cour, et la religion bourgeoise qui veut prendre l
68 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que l’autorité ? (mai 1936)
118, c’est l’abondance de pouvoirs tyranniques qui s’établissent autour de nous. Or la tyrannie d’un pouvoir grandit exactement dans l
119 l’autorité réelle n’est plus derrière le pouvoir établi, mais en face de lui. Tout le reste est affaire de technique — ou de
69 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que la politique ? (juin 1936)
120i ne demande rien de moins à ses ingénieurs que d’établir les plans du paradis terrestre ; il y a le puissant mouvement panafri
70 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
121ent l’allure de revendications contre le désordre établi. De ce simple changement de signe dont l’importance nous est encore i
122équilibre indifférent et cordial qui a fini par s’établir entre nous ; et il ne reste que l’ennui de nos conversations toujours
71 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
123 réalité la suite de quelque chose ; le contact s’établit normalement, sans surprises et sans illusion. Ce n’est plus une pensé
72 1937, Foi et Vie, articles (1928–1977). Luther et la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937)
124uelques détails exégétiques discutables, suffit à établir pour le chrétien la vérité d’un paradoxe que Luther n’a pas inventé,
73 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
125 réalité la suite de quelque chose ; le contact s’établit normalement, sans surprises et sans illusion. Ce n’est plus une pensé
74 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
126équilibre indifférent et cordial qui a fini par s’établir entre nous : et il ne reste que l’ennui de nos conversations toujours
75 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
127r le moyen du fermage ou métayage. La ferme ainsi établie sur la réserve s’accroît ou détriment des manses, mais aussi à celui
76 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
128e d’hommes en lesquels la conscience d’un ordre à établir devient assez aiguë pour s’irradier ensuite dans la société qui incar
77 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
129 moins de colère chez eux qu’ici contre le régime établi ; et quand il y en aurait autant, ce serait peu au regard de l’amour
78 1938, La Vie protestante, articles (1938–1961). Le temps des fanatiques (25 novembre 1938)
130nom de l’Évangile ? Et je me demande si cet ordre établi que l’on nous invite à défendre, et qui comporte entre autres élément
79 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
131nce de l’hérésie cathare ou albigeoise. Or il est établi, de nos jours, que les Cathares étaient manichéens. Selon leur foi, l
132le niait tout d’abord le sacrement, comme n’étant établi par aucun texte univoque de l’Évangile 83 . Elle condamnait la procré
133de de la comparaison, où nul bonheur ne saurait s’établir, tant que l’homme ne sera pas Dieu. Le bonheur est une Eurydice : on
134ce — de la primauté de l’amour sur l’ordre social établi. Que la passion profane soit une absurdité, une forme d’intoxication,
80 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
135rection que nos recherches sur la passion peuvent établir. ⁂ Les Orientaux caractérisent l’Europe par l’importance qu’elle donn
81 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
136s résonances les plus profondes, c’est un fait qu’établit à première vue le succès prodigieux du roman. Il est d’autres raisons
137ait à enlever la reine à son roi. Et que le droit établi n’est soudain respecté, à ce moment, que parce qu’il fournit un préte
82 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
138’hui des croyances et des rites cathares suffit à établir sans plus de contestations possibles les origines manichéennes de l’h
139es soient-elles, dont on ne cherche constamment à établir le rapport avec la foi. Mais dans cette atmosphère de saturation, la
140 érotico-religieux des poètes mystiques tendait à établir cette confusion du Créateur et de la créature. Et l’on accusa ces poè
141valier de Marie ». En 1140, à Lyon, les chanoines établissent une fête de l’immaculée Conception de Notre-Dame. Saint Bernard de Cl
142ue la « science sérieuse » tient aujourd’hui pour établis. Simplement, je les crois de nature à nourrir l’imagination. Voici de
143e de Gottfried, la seule comparaison des textes l’établirait : les petits vers pressés, antithétiques, haletants, du deuxième acte
83 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
144ais en l’absence de preuves presque impossibles à établir, je m’en tiendrai à un jugement certainement vrai pour la plupart des
145rgeoises font partie intégrante de l’ordre social établi. L’instinct de conservation rend en effet cet ordre tolérant à l’égar
84 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
146le niait tout d’abord le sacrement, comme n’étant établi par aucun texte univoque de l’Évangile 187 . Elle condamnait la procr
147de de la comparaison, où nul bonheur ne saurait s’établir, tant que l’homme ne sera pas Dieu. Le bonheur est une Eurydice : on
148ce — de la primauté de l’amour sur l’ordre social établi. Que la passion profane soit en réalité une forme d’intoxication, une
85 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
149rection que nos recherches sur la passion peuvent établir. ⁂ Les Orientaux caractérisent l’Europe par l’importance qu’elle donn
86 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
150xactitude de bien des vues d’Aroux. (Gaston Paris établissant vers 1880 la filiation troubadours-trouvères-roman breton ; Asin Pala
87 1939, La Vie protestante, articles (1938–1961). Nicolas de Flue et la tradition réformée (1er septembre 1939)
151aux affligés ; « de plus, ajoute-t-il, il n’a pas établi sa demeure tout à fait à l’écart du monde, mais au contraire près des
88 1939, Esprit, articles (1932–1962). D’une critique stérile (mai 1939)
152sme n’est pas de s’emparer des « centrales » pour établir ensuite un régime personnaliste ; mais de créer sur place des foyers
89 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
153ction entre l’Église et l’État n’avait jamais été établie d’une manière satisfaisante. Le tzar par exemple, était à la fois che
90 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
154 physique de tous ceux qui critiquent le désordre établi, tantôt le fait qu’on n’assassine plus dans la rue mais seulement dan
91 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
155ous ces faits. Que cela soit donc bien clairement établi : l’individu ou le pays qui se reconnaît une vocation chrétienne doit
92 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
156t, que la majorité. C’est ainsi que l’équilibre s’établit entre les grands et les petits, entre le nombre et les groupements re
93 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
157plus incertain quant à l’identité que je venais d’établir. De l’un à l’autre de ces questionnaires, un personnage conventionnel
94 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
158 le pire. Le pire en lui, il s’y était accoutumé, établissant une sorte d’équilibre du microbe et de la maladie. Mais s’il le commu
95 1944, Les Personnes du drame. Introduction
159 On cite ordinairement la phrase des Pensées pour établir entre l’homme et l’auteur une distinction au détriment du second. On
96 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
160l s’offrit sans masque à la lutte contre l’Église établie, lutte qui devait le mener à la mort parce qu’elle accomplissait sa v
161, tout cet effort des sciences et des sociologies établit à grands frais l’évidence du désespoir : l’homme moderne a perdu le «
97 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
162 de telle sorte que nulle communication ne peut s’établir de l’homme à Dieu, si l’on ne croit pas qu’elle a été établie, en sen
163’homme à Dieu, si l’on ne croit pas qu’elle a été établie, en sens inverse, de Dieu à l’homme, par la venue du Christ dans l’hi
164 paraît correspondre à la lutte entre les Églises établies et les petits groupes de dissidents illuminés. L’auberge inspire le r
98 1944, Les Personnes du drame. II. Liberté et fatum — 5. Luther et la liberté de la personne
165uelques détails exégétiques discutables, suffit à établir pour le chrétien la vérité d’un paradoxe que Luther n’a pas inventé,
99 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
166 marxiste. Le communisme ramuzien, c’est celui qu’établissent la mort, la panique naturelle, la joie, — la joie, ce point vraiment
100 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
167 paix : cette ignorance satisfaite des injustices établies. La menace de guerre qui pèse sur nous pourrait et devrait être le re