1 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
1e puis le lire et le relire dans l’architecture d’Amsterdam, de Rotterdam, ou des petites cités du centre. Je vois côte à côte un
2eau. J’avais pu lire sur les longs wagons bruns : Amsterdam — Basel — Milano — Zagreb — Bucuresti. Je me rappelle que j’en fis un
2 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pour les grands festivals de musique l’Europe est faite ! (octobre 1955)
3ndant cinq ans le poste de directeur de l’Opéra d’Amsterdam, qu’il quitte pour se vouer à Genève au développement d’une œuvre « e
3 1960, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC (1959-1960)
4nouveaux, d’une part des fondations (Genève, puis Amsterdam, Bruxelles, Strasbourg) qui se proposent à la fois de regrouper et de
4 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
5Nantes, « dissenters » embarqués pour la Nouvelle Amsterdam qui sera New York, explorateurs, colonisateurs, commerçants, marins e
5 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
6ondres, n’était alors qu’une petite cité barbare. Amsterdam n’était qu’un marais. Madrid un désert, et de la rive droite du Rhin
7s dans ses papiers, et ne le publia qu’en 1761, à Amsterdam, sous le titre : Extrait du Projet de paix perpétuelle de M. l’Abbé d
6 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.1. La Révolution Française et l’Europe
8x Péruviens et aux Malais ; quand des marchands d’Amsterdam et de Londres dominent sur le Bengale et les Moluques, je conçois la
7 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
9 de la culture, à Genève également (aujourd’hui à Amsterdam), et une série d’initiatives groupant des instituts universitaires, d
8 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
10 bruns qui s’engouffraient au tunnel du Gothard : Amsterdam — Köln — Olten — Venezia — Zagreb — Bucuresti. Voilà la Suisse en rac
9 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
11 de la Culture, à Genève également (aujourd’hui à Amsterdam), et une série d’initiatives groupant des instituts universitaires, d
10 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
12ions constitutives à Luxembourg (octobre 1946) et Amsterdam (avril 1947). Mais derrière Hertenstein, il y avait, tous proches, le
11 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.4. Naissance d’une Fondation
13t nommé trésorier. La Fondation se transporta à Amsterdam en 1957. Dès l’automne 1955, S. A. R. le prince Bernhard des Pays-Bas
12 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.5. Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC
14 d’une part des fondations et fonds (Genève, puis Amsterdam, Bruxelles, Strasbourg) qui se proposent à la fois de regrouper et de
13 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
15l’Europe. Mais il excluait Francfort, Copenhague, Amsterdam. Spengler tient que l’Europe débute avec le Saint Empire romain germa
14 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
16Faudra-t-il faire fondre un iceberg pour abreuver Amsterdam et Leyden ? On étudie l’affaire très sérieusement. La luxueuse Califo
15 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Avertissement
17e remercie la Fondation européenne de la culture (Amsterdam) qui a rendu possible les réunions du Groupe Cadmos et la préparation
16 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
18e ; la Fondation européenne de la culture (FEC) à Amsterdam ; l’Association européenne des festivals de musique (AEFM) qui groupe