1 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
1tc. etc. Au moins autant que de celle de Kant, de Guillaume Apollinaire, de Marx, ou de l’inimitable Lawrence Sterne. Le principe de toute cu
2 1952, Preuves, articles (1951–1968). « L’Œuvre du xxᵉ siècle » : une réponse, ou une question ? (mai 1952)
2lieu géométrique de l’aventure moderne : cubisme, Apollinaire, ballets de Diaghilev, École de Paris, Groupe des Six, surréalisme, P
3 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
3 d’Aspermunt avaient pourtant motif de trouver en Guillaume Apollinaire des ressemblances de famille. Quant aux critiques littéraires, ils se
4ils se sont longtemps disputés pour savoir qui, d’Apollinaire ou de Cendrars, avait pastiché l’autre ou l’avait inspiré. Zone et le
5rvice étranger. Cendrars y perdit son bras droit. Apollinaire eut son casque troué par un éclat d’obus. « Une étoile de sang me cou
4 1966, Preuves, articles (1951–1968). André Breton (novembre 1966)
6. Ce pape-là ne le gênait pas : c’était un vers d’Apollinaire. (Mais tout de même, la litanie du Christ aviateur, dans le même poèm
5 1966, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). André Breton à New York (8-9 octobre 1966)
7. Ce pape-là ne le gênait pas : c’était un vers d’Apollinaire. (Mais tout de même, la litanie du Christ aviateur, dans le même poèm
6 1968, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Hölderlin dans le souvenir des noms splendides (1968)
8’aurore… nous entrerons aux splendides villes »), Apollinaire hante la marge d’émotion entre le souvenir de naguère et sa restituti
7 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.2. Préface à « L’Œuvre du xxe siècle »
9lieu géométrique de l’aventure moderne : cubisme, Apollinaire, ballets de Diaghilev, École de Paris, Groupe des Six, surréalisme, P
8 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.10. Le Dialogue des cultures
10ègre sur la musique et la peinture européennes, d’Apollinaire à Picasso, en passant par l’école musicale dite Groupe des Six. Ces e