1 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
1eaux d’alliances ayant pour centre l’un le pays d’Appenzell au nord-est, le second Berne et une partie de l’actuelle Suisse roman
2 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
2es. Trois cantons seulement (Glaris, Unterwald et Appenzell) ont conservé l’antique institution de la Landsgemeinde : là le pouvo
3 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
3espèces de Bâlois ! Qu’il y ait une histoire de l’Appenzell, et une histoire de Genève ! Cette variété dans l’unité — Dieu veuill
4 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le pouvoir des intellectuels (juillet 1957)
4t-ils davantage en se mêlant ? Le pâtre jodleur d’Appenzell n’a jamais vu l’industriel racé de Winterthur, ni le banquier angloma
5 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
5se aux industries chimiques, aux guérisseurs de l’Appenzell, aux prix Nobel. Et cette science ou cet art de la vie communale, du
6 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
6ximilien, amène Bâle et Schaffhouse en 1501, puis Appenzell en 1513, à se lier également aux « Ligues suisses », terme désormais
7 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
7 la résistance contre l’occupation française ; en Appenzell enfin, où les cinq grandes maisons bourgeoises des Zellweger forment
8 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
8 des deux demi-cantons d’Obwald et de Nidwald, et Appenzell, formé des deux demi-cantons des Rhodes intérieures et des Rhodes ext
9p. 122] Suédois des Italiens. Un paysan jodleur d’Appenzell, un ouvrier socialiste de Berne et un banquier anglomane de Genève, s
10espèces de Bâlois ! Qu’il y ait une histoire de l’Appenzell et une histoire de Genève ! Cette variété dans l’unité — Dieu veuille
9 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
11ur une petite place au soleil, il parle du pays d’Appenzell où il a fait son service militaire (galon de bon tireur) et dont les
12une grande animation aux rues de Schaffhouse et d’Appenzell, aux places des bourgs de la Suisse centrale, ces sgraffiti aux large
13izona. La Suisse orientale, notamment le canton d’Appenzell où Paracelse avait séjourné et pratiqué son art, est restée la terre
10 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
14se aux industries chimiques, aux guérisseurs de l’Appenzell, aux Prix Nobel. Et cette science ou cet art de la vie communale, du
11 1966, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Stampa, vieux village… (15-16 janvier 1966)
15immodéré de ses aspects variés et insolites, de l’Appenzell où Alberto avait fait son service et gagné un galon de bon tireur — m
12 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
16 Piémontais et Siciliens, pâtres catholiques de l’Appenzell et banquiers protestants de Genève, n’ont pas empêché l’unification n
13 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
17 du Palatinat, du Val Mesocco (au Tessin) et de l’Appenzell. Tout a commencé en 1972, lorsqu’un groupe de quatre-vingts jeunes ge