1 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
1au tirage moyen d’un ouvrage « difficile ». Seul, Bergson, avec ses Deux Sources pourrait s’aligner, dans cet ordre, avec un ho
2 1936, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le Problème du bien (12 septembre 1936)
2me Renouvier, et à laquelle les récents livres de Bergson viennent apporter un ultime renouveau. À cet égard, le Problème du Bi
3 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du danger de confondre la bonne foi et le stalinisme (juillet 1936)
3oqué des réactions sentimentales qui, de Ruskin à Bergson, relèvent de mysticismes adultérés et égoïstes plutôt que d’une consi
4 1937, Esprit, articles (1932–1962). Albert Thibaudet, Histoire de la littérature française de 1789 à nos jours (mars 1937)
4quand il parle d’élan vital. (Heidegger succède à Bergson.) Nous n’aimons plus cette autarchie des Lettres, où les problèmes ré
5 1937, Esprit, articles (1932–1962). M. Benda nous « cherche », mais ne nous trouve pas (juillet 1937)
5s, de Sorel, de Péguy, de Claudel, de Rolland, de Bergson, qui tous, bien qu’« heureux » (selon Benda) ont défendu les thèses q
6 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
6 siècle, un Paul Valéry, un Eliot, un Toynbee, un Bergson l’ont fait ; et la majorité de nos élites les a suivis. Certes, nous
7 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
7a métaphore indéfendable (mais facile à citer) de Bergson. On dénonce la dépersonnalisation de l’homme qui serait liée à la pro
8 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
8a métaphore indéfendable (mais facile à citer) de Bergson. On dénonce la « dépersonnalisation » de l’homme qui serait liée à la
9 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
9e cette longue plainte qui fut mise à la mode par Bergson il y a cinquante ans de cela, et de ce pessimisme général, que l’inve
10 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur la prétendue décadence de l’Occident (avril 1958)
10t modulée sur nos perspectives prochaines. Sorel, Bergson, Spengler, Valéry et Toynbee et plusieurs centaines d’autres à leur s
11 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
11egaard (qui suivit ses cours à Berlin), plus tard Bergson, et la plupart des penseurs russes, surtout Slavophiles, de son temps
12 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
12ure en général et de la recherche en particulier. Bergson l’avait déjà remarqué : l’homme semble fait pour de petites sociétés.
13 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
13ure en général et de la recherche en particulier. Bergson l’avait déjà remarqué : l’homme semble fait pour de petites sociétés.
14 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
14 Rimbaud, Dostoïevski. Quant à la philosophie, de Bergson aux divers existentialismes chrétiens ou athées, il suffira de remarq
15 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
15s. Que penser de cette plainte mise à la mode par Bergson, il y a cinquante ans, et de ce pessimisme général que l’invention de
16sité intellectuelle, résultant de loisirs accrus. Bergson, qui réclamait si anxieusement un « supplément d’âme » pour notre soc
16 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
17 siècle, un Paul Valéry, un Eliot, un Toynbee, un Bergson l’ont fait ; et la majorité de nos élites les a suivis. Certes, nous