1 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
1ouvoir dans leur propre patrie depuis la chute de Bismarck, coupées de tous liens politiques avec une Europe bourgeoise, résigné
2 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
2ime hitlérien. Nous ne sommes plus en présence de Bismarck, mais d’un peuple envoûté par son rêve. Un peuple qui renonce à la ra
3 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
3gime hitlérien. Nous n’étions plus en présence de Bismarck, mais d’un peuple envoûté par son rêve ; d’un peuple qui renonçait à
4 1954, Preuves, articles (1951–1968). Politique de la peur proclamée (novembre 1954)
4avait raison. Hitler ne fut pas non plus un autre Bismarck. Généralement, les gens ne sont pas un autre, sauf s’ils sont Alleman
5 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
5ordre par le même « fer et feu » que le prince de Bismarck ? C’est alors, certes, si nous accomplissons cet exploit, que nous po
6 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
6 plus rien voulu avoir de commun avec le Reich de Bismarck, modelé en si grande partie sur le prototype français du xviie siècl
7 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.2. Crépuscule ou nouvelle aurore ?
7vège. Elle s’incarne d’une façon saisissante dans Bismarck qui, contre-pied exact de Napoléon, entend, par ses conquêtes, faire
8 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
8ntre l’animal et l’Égyptien. (Dans le même style, Bismarck définit le Bavarois comme « cet être intermédiaire entre l’Autrichien
9 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Les prophètes de la décadence (24 septembre 1970)
9ntre l’animal et l’Égyptien. (Dans le même style, Bismarck définit le Bavarois comme « cet être intermédiaire entre l’Autrichien
10 1971, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Dépolitiser la politique (printemps 1971)
10t Dandieu, [p. 4] celui que Bakounine comparait à Bismarck, et qui pensait que l’État doit être fort pour servir fortement le Pr
11ne compris 82 . L’État-nation — formule Napoléon, Bismarck, Lénine, Mussolini, Staline, Hitler, Brejnev, Mao — égale Police plus
12nateur commun : la bureaucratie du Parti régnant. Bismarck reste le maître « objectif » de Lénine. Après quoi, les fascistes von
11 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
13x recettes et doctrines du siècle de Napoléon, de Bismarck et de Marx, sinon pour le jargon technique, du moins pour les princip
12 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
14vie dans le petit Danemark. Imaginez qu’en 1864, Bismarck ait annexé le Danemark entier et pas seulement une petite tranche du
13 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
15ndieu — celui que Bakounine, en 1872, comparait à Bismarck, et qui pensait que l’État doit être fort pour servir fortement le Pr
16e compris 196 . L’État-nation — formule Napoléon, Bismarck, Lénine, Staline, Mussolini, Hitler, Mao — égale Police plus Idéologi
14 1981, Cadmos, articles (1978–1986). Un falsificateur vu de près (été 1981)
17e d’Hitler. Il était par sa mère le petit-fils de Bismarck. Post-scriptum III [p. 85] B.-H. Lévy et ses suiveurs opposent aux