1 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931)
1[p. 344] Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931) g M. Maurice Baring est entré dans l’
2la « conversion » au catholicisme de la princesse Blanche. Arrêtons-nous un peu à l’examen de ce passage auquel on sent que Bar
3arfaitement certain de n’avoir jamais regretté. » Blanche, anglicane « de naissance », a donc épousé un Italien et vit dans un
4montrés très bons à son égard… » L’on conçoit que Blanche malheureuse, isolée, cherchant une sécurité intérieure, ne trouve pas
5athiques, mais ils ne disent rien, eux !) Comment Blanche ne se sentirait-elle pas attirée par la Rome papale, qui la console d
6ans le savoir, il établit. En vérité, l’entrée de Blanche dans l’Église catholique n’est pas une conversion 18 , c’est une adhé
7d’attendre. Dans Daphné Adeane, dans la Princesse Blanche, ce sont deux prêtres 19 qui, au moment décisif, viennent apporter c
8 la littérature religieuse. Celui de la Princesse Blanche 20 donne sans aucun doute l’accord le plus profond de l’œuvre de Ba
9l’œuvre de Baring. En voici la conclusion. (C’est Blanche qui parle au Père Michaël.) Vous comprenez tout à présent. Je vous d
10cepter. Songez à l’agonie du Jardin des Oliviers. Blanche se souvint que Lady Mount-Stratton lui avait dit presque la même chos
2 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
11 de la mer… [p. 91] Lisbonne, 10 septembre 1940 Blanche et bleue dans l’immense lumière de la liberté atlantique, avec tous s
3 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
12erait selon des directives envoyées par la Maison Blanche. Autrement dit, l’URSS est présente dans toute l’Europe aux élections
4 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un centre qui doit être partout (mai 1958)
13, traversée par le col de la Faucille et la Route Blanche qui va vers l’Italie. Le tunnel du Mont-Blanc, sous le sommet de l’Eu
5 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
14dernes, manipulés par le Kremlin ou par la Maison Blanche et le Pentagone, n’arriveraient pas à imposer cette unification tout