1 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
1la lune, celle-ci le libère (le laisse aller chez Brahma) ; mais si un homme y est satisfait, la lune le renvoie sur terre en
2 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
2la lune, celle-ci le libère (le laisse aller chez Brahma) ; mais si un homme y est satisfait, la lune le renvoie sur terre en
3 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
3ur l’Inde, l’unité de temps — le Kalpa ou Jour de Brahma — est de quatre milliards trois cent vingt millions d’années solaires
4 vingt millions d’années solaires. Or la vie d’un Brahma est de 108 « années », dont chaque jour et chaque nuit représentent u
5entent un Kalpa. Après 249 milliards d’années, le Brahma meurt, l’univers retourne au grand Chaos pour une durée égale, puis u
6u grand Chaos pour une durée égale, puis un autre Brahma inaugure une ère nouvelle, et ainsi de suite à l’infini. Quant au tem
7Quant au temps de notre humanité : chaque jour de Brahma se divise en mille éons de 4 320 000 ans chacun, et chaque éon se sub
8s d’années, aurait déjà vécu presque un « jour de Brahma » dans le cosmos actuel. Je dis « cosmos actuel », car de nombreux sa
9uré, devient aussi distant de l’homme concret que Brahma d’un paria sans voie. Et l’Histoire dans l’esprit de nos contemporain
4 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
10ur l’Inde, l’unité de temps — le Kalpa ou Jour de Brahma — est de quatre milliards trois cent vingt millions d’années solaires
11 vingt millions d’années solaires. Or la vie d’un Brahma est de cent et huit « années », dont chaque jour et chaque nuit repré
12ès deux cent quarante-neuf milliards d’années, le Brahma meurt, l’univers retourne au grand Chaos pour une durée égale, puis u
13u grand Chaos pour une durée égale, puis un autre Brahma inaugure une ère nouvelle, et ainsi de suite à l’infini. Quant au tem
14Quant au temps de notre humanité : chaque Jour de Brahma se divise en mille éons de quatre millions trois cent vingt [p. 402]
15s d’années, aurait déjà vécu presque un « jour de Brahma » dans le cosmos actuel. Je dis « cosmos actuel », car de nombreux sa
16uré, devient aussi distant de l’homme concret que Brahma d’un paria sans voie. Et l’Histoire, dans l’esprit de nos contemporai
5 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
17exemple, la durée du monde se calcule en jours de Brahma, chacun de ces jours équivalant à 4320 millions d’années. Or, un Brah
18jours équivalant à 4320 millions d’années. Or, un Brahma vit 249 milliards d’années. Puis il meurt. L’univers retourne alors a
19s retourne alors au chaos, jusqu’à ce qu’un autre Brahma inaugure une ère nouvelle, et tout recommence dans le même ordre. Tou
6 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
20acun se confond avec le Soi de l’Immensité, ou du Brahma. Qu’est-ce que l’âme ? Une monade disent les uns. Un reflet du Brahma
21e l’âme ? Une monade disent les uns. Un reflet du Brahma disent les autres. Non, répondent les Advaïtins : il n’y a que brahma
7 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
22acun se confond avec le Soi de l’Immensité, ou du Brahma. Qu’est-ce que l’âme ? Une monade, disent les uns. Un reflet du Brahm
23 l’âme ? Une monade, disent les uns. Un reflet du Brahma, disent les autres. Non, répondent les Advaïtins : c’est Brahma ou ce
24 les autres. Non, répondent les Advaïtins : c’est Brahma ou ce n’est rien. Et tu n’es rien. Et de leur côté les bouddhistes (m
8 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
25ndoue : la durée du monde s’y calcule en jours de Brahma, chacun valant 4 320 millions d’années solaires. Un Brahma vit 249 mi
26hacun valant 4 320 millions d’années solaires. Un Brahma vit 249 milliards d’années, puis meurt, et l’univers retourne au chao
27univers retourne au chaos, jusqu’à ce qu’un autre Brahma inaugure une ère nouvelle. Chaque ère se trouve divisée en mille éons