1 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Heinz Gollwitzer, Europabild und Europagedanke (septembre 1959)
1eure analyse — avec la pensée d’un Rousseau, d’un Burke ou d’un Napoléon, ou encore avec l’orthodoxie russe, l’Inde, l’Italie
2 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
2ses conditions — ici Gentz reprend la critique de Burke et de Bonald — tout ce que l’on est en droit d’espérer et de préparer
3re s’en trouve ébranlée sur ses bases. Car, selon Burke, « les principes et les formes de l’antique constitution commune des
4e que la Sainte-Alliance pourra la réaliser selon Burke, et par son disciple Gentz notamment, n’opposera qu’une barrière déri
3 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
5nt l’idée d’équilibre européen chère à Gentz et à Burke, rappelait cette maison décrite par Swift et qui était bâtie d’une ma
4 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Europe comme invention de la culture (automne 1979)
6 rival de Pie II, par Sully, William Penn, Gentz, Burke, Saint-Simon, Tocqueville, Gioberti, Donoso Cortès, jusqu’aux « pères