1 1927, Articles divers (1924–1930). Jeunes artistes neuchâtelois (avril 1927)
1taphysiques ces bonnes montres de précision de La Chaux-de-Fonds… Avant de quitter les peintres, rappelons le souvenir de Charles Hard
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). L’autre œil (février 1927)
2dans des jupons autrement que par métaphore. À la Chaux-de-Fonds, il y eut trente membres et cent doigts dans deux lits. Combien cela
3 1946, Journal des deux Mondes. 3. Intermède
3t 1939, je finissais de dîner dans un hôtel de La Chaux-de-Fonds, et comme je me préparais à gagner le Conservatoire pour y assister à
4 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
4s — cité de Genève, pays de Vaud, Neuchâtel ou La Chaux-de-Fonds, Jura bernois, Fribourg, moitié francophone du Valais —, qui n’ont ja
5âtelois occupée par les deux longs villages de la Chaux-de-Fonds et du Locle, villes aujourd’hui, mais que l’on sent encore nées de gr
6 chœurs et une compagnie théâtrale d’amateurs, la Chaux-de-Fonds une fanfare réputée (en guise d’orchestre) et un grand [p. 221] chœur