1 1954, Preuves, articles (1951–1968). De Gasperi l’Européen (octobre 1954)
1es confins de la patrie qu’ils domineront : de la Corse, de l’Autriche ou de la Géorgie. Fils de pays conquis ou humiliés par
2 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
2aucoup plus forte en Angleterre, en Espagne et en Corse, là grâce au flegme, ici grâce à la dureté des crânes — sans parler d
3 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
3nde, on copie le modèle imposé à la France par un Corse. Quant à la langue, elle ne coïncide historiquement et géographiqueme
4 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
4plement le modèle jadis imposé à la France par un Corse. Il commence donc par exécuter ceux qui la veille encore commandaient
5 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 13. Les variétés de l’expérience régionale
5urs de la dernière décennie, en Bretagne comme en Corse, dans le Pays de Galles comme en Écosse, en Catalogne comme en Euskad
6 les plasticages en Bretagne et les fusillades en Corse, l’opinion française ne se serait pas intéressée à ce qu’on nomme le
7ssée à ce qu’on nomme le régionalisme. Mais ni en Corse, ni en Bretagne il ne s’agit d’abord de la région : une nationalité m
6 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. IV. Les Régions
8En France, attentats au plastic en Bretagne et en Corse ; en Grande-Bretagne, mouvement écossais et gallois exigeant une « dé
9 Galles, Bretagne, Euskadi, Catalogne, Occitanie, Corse, Sud Tyrol, val d’Aoste, Alsace, Flandres, Jura. Leurs doléances et r
10Occitanie, le Roussillon catalan, la Provence, la Corse, l’Alsace ; — en Grande-Bretagne : l’Écosse, le pays de Galles, la Co