1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La part du feu. Lettres sur le mépris de la littérature (juillet 1927)
1c’est de la littérature. Alors, quelque paysan du Danube survenant : — Je vous croyais écrivain ? — Hélas ! soupirez-vous. Mai
2 1928, Articles divers (1924–1930). Un soir à Vienne avec Gérard (24 mars 1928)
2ssait chaque soir entre deux airs anglais le Beau Danube bleu, en commémoration polie d’un passé imaginaire, ou peut-être pour
3 1929, Journal de Genève, articles (1926–1982). Panorama de Budapest (23 mai 1929)
31880, qui est le Parlement. Et voici la trouée du Danube, Bude solidement amarrée à Pest par quatre énormes ponts de fer. Cont
4St-Gellert. Elle tombe en hautes falaises dans le Danube, froide et nue, mais dans son flanc une grotte s’illumine, et la Vier
4 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
5rder jaillir sans fin contre soi l’eau de ce beau Danube jaune qui est le plus inodore des fleuves. Dormir. Sans avoir pu retr
6echenyi qui construisirent le premier pont sur le Danube, auteurs ainsi du trait d’union de Buda-Pest. Il y a trois semaines,
7du palais de l’archevêché, sur une colline que le Danube contourne, la basilique élève une coupole d’ocre éclatante, immense e
8s entourées d’une large galerie d’où l’on voit le Danube gris-jaune, brillant, sans rides, la petite ville juste au-dessous de
5 1932, Le Paysan du Danube. Note
9estie. Comment, après cela, l’auteur du Paysan du Danube oserait-il assurer qu’il considère ces petits écrits comme autant de
6 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
10ssait chaque soir entre deux airs anglais le Beau Danube bleu, en commémoration polie d’un passé imaginaire, ou peut-être pour
7 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
11rder jaillir sans fin contre soi l’eau de ce beau Danube jaune qui est le plus inodore des fleuves. Dormir. Sans avoir pu retr
12echenyi qui construisirent le premier pont sur le Danube, auteurs ainsi du trait d’union de Buda-Pest. Il y a trois semaines,
13du palais de l’archevêché, sur une colline que le Danube contourne, la Basilique élève une coupole d’ocre éclatante, immense e
14s entourées d’une large galerie d’où l’on voit le Danube gris-jaune, brillant, [p. 91] sans rides, la petite ville juste au-de
8 1934, Présence, articles (1932–1946). L’œuvre et la mort d’Arnaud Dandieu (1934)
15a Méditerranée et de la Mer du Nord, remontant le Danube ou le Rhin, s’avance l’antique ennemi de l’homme. On l’appellera État
9 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
16hin, du Rhône, et des deux plus gros affluents du Danube et du Pô. Il se peut que d’autres éléments dits naturels entrent en c
10 1947, Doctrine fabuleuse. 8. Contribution à l’étude du coup de foudre
17 Pest, le Pont des Chaînes sur les eaux jaunes du Danube, puis ces ruelles de Buda, qui montent sur les flancs d’un énorme roc
11 1948, Suite neuchâteloise. VII
18l’eau — pour toute la vie » écrivait un Paysan du Danube, et vingt ans ne l’ont pas démenti. Je dénombre mes lacs et ne puis r
12 1948, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Lacs (août 1948)
19l’eau pour toute la vie », écrivait un Paysan du Danube , et vingt ans ne l’ont pas démenti. Je dénombre mes lacs et ne puis
13 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
20’Est et l’Autriche, les eaux de l’Inn, qui par le Danube iront à la Mer Noire. Entre le Jura et les Alpes — bassin alémanique
14 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.1. Proto-histoire d’un continent sans nom
21ée, des colons remontent le cours du Vardar et du Danube pour aller défricher les fertiles terres noires de l’Ukraine, les riv
15 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.6. Le concept géographique
22qui est la plaine russe. Il lui donne pour axe le Danube, qu’il nomme Ister : L’Ister est le plus grand des fleuves que nous
23uve Rhin qui descend de l’occident, puis jusqu’au Danube, que l’on appelle aussi l’Ister, qui se dirige du midi à l’orient dan
16 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.7. De la géographie à l’histoire
24s francs et le continent arrosé par le Rhin et le Danube. Isidore de Séville, dans son Histoire des Goths, montre [p. 47] to
17 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
25ci-dessous. En effet, tout ce qui, des bouches du Danube ou du Palus-Méotide aux limites occidentales de l’Angleterre, est bor
18 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
26uerez qu’il n’en est pas de même sur les bords du Danube et du Maçanarès ; la lumière est venue du Nord, car vous êtes gens du
19 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.3. Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
27 danger et le nombre de leurs ennemis. Au-delà du Danube et du Rhin, les pays septentrionaux de l’Europe étaient remplis d’inn
20 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
28, en Sicile, en Grande-Bretagne, sur les bords du Danube et de l’Eider, sur ceux de l’Elbe et de l’Ebre, une similitude de con
21 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.5. L’Europe des adversaires de l’Empereur
29 ainsi, par exemple, il joindra par des canaux le Danube au Rhin, le Rhin à la Baltique, etc. Sans activité au dehors, il n’y
22 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.6. Goethe
30s voir aussi une communication s’établir entre le Danube et le Rhin… Et en troisième lieu, je voudrais voir les Anglais en pos
23 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
31ale, où les grands fleuves européens, le Rhin, le Danube et le Pô ont leurs sources principales, et qui sépare et relie en mêm
24 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
32ne part de l’Asie Mineure le long du Vardar et du Danube, jusqu’en Rhénanie et en France, d’autre part du delta du Nil, le lon
25 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stage d’Oosterbeek (septembre 1964)
33s. Le Rhin divise Français et Allemands ? Mais le Danube unissait les sujets de l’Empire austro-hongrois et le Rhône réunit le
26 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.2. « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
34es de l’Inn et du Tessin, affluents principaux du Danube et du Pô. Ce qui faisait écrire au chevalier de Boufflers que du somm
27 1968, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Entretien avec Denis de Rougemont (6-7 avril 1968)
35tion de ce dense recueil, qui groupe Le Paysan du Danube, Journal d’un Intellectuel en Chômage, Journal des Deux Mondes, l’aut
36t, est Sur l’Automne 1932 , qui joint Paysan du Danube et Journal d’un intellectuel en chômage . Ce texte reflète un point
28 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rôle de la modernité dans les relations Europe-Monde (hiver 1975-1976)
37 de l’Anatolie et du Caucase (par le Vardar et le Danube), et de l’Égypte (par le sud de la Méditerranée puis le Rhône). Enfin
29 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
38 violence. Les grandes rivières, Rhin, Vistule ou Danube, sont avant tout des lignes de démarcation entre États-nations belliq