1 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
1d-est de la France, ils avaient mis à sac Rome et Delphes, et soumis tous les peuples de l’Atlantique à la mer Noire. Ils pouss
2 1946, Présence, articles (1932–1946). Le Nœud gordien renoué (avril 1946)
2 portait en lui-même et qui se faisait analyser à Delphes : il venait entre deux séances subrepticement s’accroupir parmi nous,
3 1947, Doctrine fabuleuse. 11. Le nœud gordien renoué
3 portait en lui-même et qui se faisait analyser à Delphes : il venait entre deux séances subrepticement s’accroupir parmi nous,
4 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.1. Proto-histoire d’un continent sans nom
4n’ont fait que de rapides incursions (à Rome et à Delphes). Leur empire décentralisé, leur vague fédération continentale, liée
5 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.4. Cadmus ou la quête d’Europe
5s va d’abord à Rhodes, puis en Thrace et de là, à Delphes. Il interroge l’oracle pour savoir où il trouvera Europe. La Pythie l
6 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
6rnelles de l’Asie, il alla demander à l’oracle de Delphes : Où est Europe ? — « Tu ne [p. 15] la trouveras pas, répondit la Pyt
7 1968, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Hölderlin dans le souvenir des noms splendides (1968)
7 Pister, l’Indus, Patmos, et Dodone, et Delos, et Delphes, et le matin de Salamine, et l’Hespérie, « Couchant du temps ». Sous
8lamboyante, hautes parois de roches nues dominant Delphes (et de plus haut encore fonce un milan sur sa proie d’ombre) au bord
8 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
9formulée [p. 365] par Héraclite au siècle d’or de Delphes, de la Pythie, et de la naissance des cités grecques : Le maître de
9 1977, Foi et Vie, articles (1928–1977). Pédagogie des catastrophes (avril 1977)
10ois déjà formulée par Héraclite au siècle d’or de Delphes, de la Pythie et de la naissance des cités grecques : Le maître de la
10 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
11taires. Un séminaire, réuni au Centre culturel de Delphes, en examina les données, au mois de mai 1980, sur la base d’un texte