1 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
1e de grands politiques sans nom, plus habiles que Dubois, plus [p. 283] insinuants que Bernis, parmi cette petite bande d’homm
2 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
2t. Enfin, l’on a fait un sort au mot du Cardinal Dubois : « C’est le rêve d’un homme de bien. » À quoi Th. Ruyssen ajoute : «
3 1962, Les Chances de l’Europe. III. L’Europe s’unit
3t en conflit, devant qui doivent-ils plaider ? », Dubois répond : non pas devant le [p. 50] monarque universel, mais bien deva