1 1937, Esprit, articles (1932–1962). Paul Éluard, L’Évidence poétique (juin 1937)
1f onirique 1925 ? Ce n’était pas la peine de lire Feuerbach, cité à la page suivante. Voilà qui est anti-marxiste d’une manière p
2 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
2s rationalistes, poursuivie par les polémiques de Feuerbach, d’Engels puis de Nietzsche, pratiquement appuyée dans le même temps
3 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
3ans cette dernière phrase la « Deuxième thèse sur Feuerbach » de Karl Marx. Or le marxisme est postérieur au grand essor de la te
4 1979, Cadmos, articles (1978–1986). Écologie, régions, Europe fédérée : même avenir (printemps 1979)
4 dire, en effet, la phrase fameuse des Thèses sur Feuerbach selon laquelle les philosophes, jusqu’ici, n’ont fait qu’interpréter