1 1934, Esprit, articles (1932–1962). Sur une nouvelle de Jean Giono (novembre 1934)
1vain qui l’a signée : Montherlant par exemple, ou Giono. Marianne a publié, le 15 août, une nouvelle de Jean Giono intitulée
2 qui a eu des malheurs, qui les conte assez mal — Giono s’en mêle trop — et qui a cherché à s’en tirer par ses moyens. Je cit
3 contraire de ce que cette femme veut expliquer à Giono. Mais voilà un trait juste, de la part du romancier, — s’il est voulu
2 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
4 la part de ce poète ». Même réaction à propos de Giono, qu’ils adorent, et qu’ils jugent, non sans raison, plus proche des i
3 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur un certain cynisme (septembre 1957)
5sont le contraire du cynisme. Voyez Morand, voyez Giono, qui s’étaient illustrés en créant leur manière, la quitter subitemen