1 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Edmond Jaloux, Ô toi que j’eusse aimée… (mars 1927)
1ques-uns de ses bijoux sont taillés comme ceux de Giraudoux, j’y vois un signe charmant d’amitié de l’aîné au plus jeune, lequel
2 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
2d’avant le régime. Ils connaissent Gide, Claudel, Giraudoux, mieux que moi. L’un d’eux me présente un travail sur les Nouvelles N
3 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
3e se complaire dans l’élégance allégorique : voir Giraudoux. La Fontaine adorait « cette œuvre exquise ». Et Rousseau, de passage
4 1945, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique de la vie quotidienne (19 octobre 1945)
4e on voudra, dans les relations de la vie privée. Giraudoux a écrit quelque part que l’Amérique n’est pas une nation comme les au
5 1947, Vivre en Amérique. Prologue. Sentiment de l’Amérique
5a simplicité dans les relations de la vie privée. Giraudoux a écrit quelque part que l’Amérique n’est pas une nation comme les au
6 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
6la couleur nationale ! » s’écrie un personnage de Giraudoux — sans parler des débats sur la laïcité ou les écoles confessionnelle
7 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
7 que Mars et l’Hiver accompagnent ! Il connaît là Giraudoux, Blaise Cendrars, Bernard Grasset, François Mauriac. Ses interminable
8 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.2. « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
8iques » comme leur lourdeur 3 . Tel personnage de Giraudoux s’irrite contre Rousseau : « Décevant Helvète ! » Mais l’Helvétie ass