1 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.4. Cadmus ou la quête d’Europe
1nde : quand, au-delà de Calypso et des Colonnes d’Hercule, s’ouvrit devant eux l’Océan sans bornes, ils soutinrent qu’Espéris,
2 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.6. Le concept géographique
2oute la Méditerranée, puis au-delà des Colonnes d’Hercule jusqu’aux Canaries, à la Bretagne, aux Îles Britanniques et à la mer
3t la même définition : l’Europe va des Colonnes d’Hercule (c’est Gibraltar) jusqu’au Phase — ou Rioni — petit fleuve qui se jet
4 et que nous qui habitons du Phase aux Colonnes d’Hercule, nous n’en habitons qu’une petite partie, vivant tout autour de la me
3 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
5rtains peuples finissent par la sublimation comme Hercule ou par l’ascension comme Jésus-Christ. On pourrait dire qu’à un momen
4 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
6est le culte du travail et de l’effort qui incite Hercule à purger la terre de ses tyrans, de ses brigands et de ses monstres,