1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Almanach 1925 (septembre 1925)
1 renouveau idéaliste allemand et viennois, Hesse, Hofmannsthal… Les extraits de ces auteurs qui composent l’Almanach Fischer donnent
2 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Charles Du Bos, Approximations, 4ᵉ série (novembre 1930)
2ts : Walter Pater, Tolstoï, Hardy, Stefan George, Hofmannsthal. Que Charles Du Bos mérite aujourd’hui l’un des premiers rangs dans l
3 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.2. Une « tasse de thé » au Palais C…
3a chose mondaine autrement que comme symbolique. Hofmannsthal Un aquarium de lumière rose où nagent des phoques à ventre blanc qu
4s isolés qui ont fait le tour de bien des choses, Hofmannsthal enfin, serré dans un petit manteau, visiblement aux prises une fois d
4 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
5rofond doit être caché. Où donc ? À la surface.) Hofmannsthal. I. Ramuz mythologue Toute méthode féconde est basée sur une intuit
5 1947, Doctrine fabuleuse. 6. L’ombre perdue
6t naïfs du célèbre Peter Schlemihl. De Chamisso à Hofmannsthal, plusieurs ont repris cette histoire. Le dernier même y mêle une asse
7ression littéraire du mythe : Chamisso, Andersen, Hofmannsthal, et bien d’autres imitateurs, dont le moindre n’est pas Hoffmann… L’é
8ait du Strauss. Je ne connaissais pas le livret d’Hofmannsthal, et compris mal l’intrigue de la Femme sans ombre. Je voyais une actr
9 qui est aussi bien le vague au corps. Le roman d’Hofmannsthal — contre épreuve — décrit le tourment d’une femme stérile, l’impératr
6 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
10nt-John Perse.) Intimement lié avec Rilke et avec Hofmannsthal, il procède à la fois, par un étrange paradoxe, de la dialectique kie
7 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
11int John Perse.) Intimement hé avec Rilke et avec Hofmannsthal, il procède à la fois, par un étrange paradoxe, de la dialectique kie
8 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
12os jours, les Mille et Une Nuits et Calderon dans Hofmannsthal, l’Odyssée dans Joyce, Eschyle, Pétrone, Dante, Tristan Corbière, le
9 1965, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Un écrivain suisse (20-21 mars 1965)
13(voir les lettres à von Preen de l’aîné, celles à Hofmannsthal du cadet), mais plutôt qu’il faut l’attribuer à leur commune formatio
10 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vingt langues, une littérature (mai 1967)
14os jours, Les Mille et Une Nuits et Calderón dans Hofmannsthal, l’Odyssée dans Joyce ; Eschyle, Pétrone, Dante, Tristan Corbière, le
11 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
15os jours, les Mille et Une Nuits et Calderon dans Hofmannsthal, 1’« Odyssée » dans Joyce ; Eschyle, Pétrone, Dante, Tristan Corbière
12 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). C.J.B. l’Européen, 1891-1974 (printemps 1974)
16 les lettres à von Preen de l’aîné, les lettres à Hofmannsthal du cadet), mais plutôt qu’on pourrait l’attribuer à leur commune form