1 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
1e, il apparaît que c’est du Proche-Orient et de l’Iran, sources certaines de l’hérésie, que nous sont venues nos « mortelles
2 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
2e la doctrine de Manès (qui était originaire de l’Iran) a pris, selon les peuples et leurs croyances, des formes très divers
3plonge des racines dans la religion dualiste de l’Iran. Quelle était la doctrine des cathares ? On a répété très longtemps q
4 religieux manichéen, qui avait pris sa source en Iran, remonte par l’Asie Mineure et les Balkans jusqu’à l’Italie et la Fra
5e : Suhtschek y voit un mythe manichéen venu de l’Iran ; Otto Rahn une chronique déguisée des Cathares. (Parzival, fils d’He
3 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
6e, il apparaît que c’est du Proche-Orient et de l’Iran, sources certaines de l’hérésie, que [p. 345] nous sont venues nos « 
4 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
7ez les peuples et dans les religions de l’Asie. L’Iran, l’Islam, l’Arabie et le Judaïsme ne sont pas cet Orient-là, et se ra
5 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
8raphe en Afrique, tel philosophe et théologien en Iran, qui savent bien mieux [p. 8] que les natifs, quels furent les grands
6 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
9ue deux grands philosophes [p. 24] religieux de l’Iran et de l’Arabie, Avicenne et Sohrawardi, nous ont laissés sur ce sujet
7 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
10ie les grands textes des mystiques soufis, mais l’Iran, l’Arabie sont en pleine crise d’adaptation à l’habitus capitaliste.
11à l’avènement de l’Amour ? C’est l’Ange, répond l’Iran des spirituels, l’Iran du mazdéisme et des mystiques soufis, proche d
12r ? C’est l’Ange, répond l’Iran des spirituels, l’Iran du mazdéisme et des mystiques soufis, proche de l’Inde mais enté sur
13 moi individuel ou collectif. Pour les sages de l’Iran, il est ce moi. Barakat, Juif passé à l’Islam, écrit en 1165 : « … po
14éternelle », notre « Nom divin », ce que le vieil Iran désignait comme Fravarti 95 . » L’Ange des soufis n’évoque pas seule
8 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
15ie les grands textes des mystiques soufis, mais l’Iran et l’Arabie sont en pleine crise d’adaptation à l’habitus capitaliste
16à l’avènement de l’Amour ? C’est l’Ange, répond l’Iran des spirituels, l’Iran du mazdéisme et des mystiques soufis, proche d
17r ? C’est l’Ange, répond l’Iran des spirituels, l’Iran du mazdéisme et des mystiques soufis, proche de l’Inde mais enté sur
18 moi individuel ou collectif. Pour les sages de l’Iran, il est ce moi. Barakat, Juif passé à l’Islam, écrit en 1165 : « … po
190] éternelle”, notre “Nom divin”, ce que le vieil Iran désignait comme Fravarti 62 . » L’Ange des soufis n’évoque pas seule
9 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
20lques instituts se spécialisent dans l’étude de l’Iran, de l’Islam, de l’Afrique, ou d’autres cultures orientales. Ces insti
10 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
21ent les mystiques mais aussi les chevaleries de l’Iran et de l’Europe médiévale, sans oublier « certaines doctrines cathares
11 1978, La Vie protestante, articles (1938–1978). « Bof ! disent les jeunes, pourquoi ? » (1er décembre 1978)
22artout. Des Arabes, de nouveau ? De partout, de l’Iran, pour 40 % dans la société qui contrôle la construction de Superphéni