1 1938, Esprit, articles (1932–1962). Revue des revues (septembre 1938)
1ar Retz, Bernardin de Saint-Pierre par Laclos, et Lamartine par Rimbaud. Un tel « signe » n’est pas négligeable : la vieille droi
2 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
2vorable au Livre de Job et aux proverbes Zen qu’à Lamartine ou même à Rilke, reconnaîtront dans les dialogues et les paraboles de
3 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
3vorable au Livre de Job et aux proverbes Zen qu’à Lamartine ou même à Rilke, reconnaîtront dans les dialogues et les paraboles de
4 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
4visoire établi par la révolution de février 1848, Lamartine adresse aux agents diplomatiques français un Manifeste aux Puissances
5s collectifs. Le recours à l’Europe mystique d’un Lamartine ne serait plus qu’une clause de style dès qu’au nom de leurs intérêts
6des textes de Gioberti et de [p. 267] Mazzini, de Lamartine et de Hugo, de Mickiewicz, de Donoso Cortès et même de Bluntschli. Il
5 1962, Les Chances de l’Europe. III. L’Europe s’unit
7u feu par les Mazzini, Garibaldi, Fourier, Heine, Lamartine et Mickiewicz, tous partisans d’États-Unis d’Europe basés sur la volo
6 1968, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Jean Paulhan (19-20 octobre 1968)
8e entière : Victor Hugo se prenait pour un pape, Lamartine pour un homme d’État et Barrès pour un général. Paul Valéry attend de
7 1978, Cadmos, articles (1978–1986). Contribution à une recherche éventuelle sur les sources de la notion d’engagement de l’écrivain (printemps 1978)
9ociales que la poésie de l’avenir aura à assumer, Lamartine esquisse, dès 1837, le portrait d’un poète « responsable, actif et en