1 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Don Juan (juillet 1939)
1nte idée du Retour éternel. Devant le roc de Sils Maria on le voit interrompre sa course, changer de contenance, et pour la p
2 1947, Doctrine fabuleuse. 8. Contribution à l’étude du coup de foudre
2 un bar, en compagnie d’un peintre réfugié, nommé Maria. Je l’avais connu quelques années auparavant dans un groupe politique
3veille de mon départ, comme nous sortions du bar, Maria et moi, une édition du matin nous apprend [p. 74] l’incendie du Reich
4ille de ce cataclysme. » La lettre était signée « Maria ». « Un vrai drame du destin ! » fis-je après un moment. Le type même
3 1947, Doctrine fabuleuse. 9. Don Juan
5nte idée du Retour éternel. Devant le roc de Sils Maria on le voit interrompre sa course, changer de contenance, et pour la p
4 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 3. Don Juan
6nte idée du Retour éternel. Devant le roc de Sils Maria on le voit interrompre sa course, changer de contenance, et pour la p
5 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
7e bien après la Réformation, le Notre Père, l’Ave Maria et le Credo constituent la seule doctrine transmise, à quoi s’ajoute
6 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
8on. Elle ne peut me pardonner d’avoir assimilé la Maria de l’hérésie à la Sophia gnostique, et cette Maria-Sophia à l’Église