1 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
1ion, qu’il châtie en vouant à la mort la fille de Minos, et sa victime ! Racine, sous le couvert de son sujet antique, se pun
2 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
2viendra reine, et mère des rois de la dynastie de Minos. De cette légende, qui inspira sans nul doute beaucoup d’œuvres perdu
3sses, État maritime et colonisateur, la Crète des Minos répand le culte d’Europe associé à celui de Zeus dans le monde égéen,
3 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
4aient connu pareille fortune. Ce sont les lois de Minos, de Dracon [p. 101] et de Solon, venues de la Crète et de l’Égypte an
4 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Les prophètes de la décadence (24 septembre 1970)
5aient connu pareille fortune. Ce sont les lois de Minos, de Dracon et de Solon, venues de la Crète et de l’Égypte ancienne pa