1 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
1é à Pergolèse un stabat Mater, le musicien quitta Naples où il habitait alors, abandonnant sa femme, et se mit à errer dans le
2crit une seule note, il se retrouva aux portes de Naples, d’où il n’eut que la force de regagner son logis. Comme il allait y
2 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.5. Appendice. Les Soirées du Brambilla-Club, (1930)
3é à Pergolèse un Stabat Mater, le musicien quitta Naples où il habitait alors, abandonnant sa femme, et se mit à errer dans le
4crit une seule note, il se retrouva aux portes de Naples, d’où il n’eut que la force de regagner son logis. Comme il allait y
3 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
5ues de soie et de fleurs dans des niches, comme à Naples. Il y a bien, assises sur les marches, ces fillettes en sari aux nari
4 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
6e Hollande et des princes d’Orange, du royaume de Naples et des Deux-Siciles, des empereurs d’Autriche. C’est à la période du
5 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.3. Le problème de la guerre et l’essor des États (xvie siècle)
7re des Allemagnes, des Espagnes, des Pays-Bas, de Naples et de Milan, et d’une partie de la France actuelle, c’est-à-dire des
6 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
8Découvertes ». Vico Jean-Baptiste Vico naquit à Naples en 1668 et y mourut en 1744. Esprit sublime, universel, et souvent dé
7 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
9. 358] ans, un Napolitain de l’antique royaume de Naples et un Piémontais du royaume subalpin se firent Italiens sans renier l
8 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
10tre, né à Mons, devient Orlando Lasso à Rome et à Naples, puis Roland de Lassus à Paris et en Bavière. Plus tard, les Allemand
11avait fait les guerres de Napoléon, suivi Murat à Naples, où il était resté après le retour des Bourbons, et avait terminé sa
12marino-Maria. Le cadet, Francesco, fut officier à Naples. À la chute du royaume des Deux-Siciles, il rejoignit à Rome son frèr
9 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Civisme et culture (notamment artistique) (mai 1967)
13tre, né à Mons, devient Orlando Lasso à Rome et à Naples, puis Roland de Lassus à Paris et en Bavière. Plus tard, les Allemand
10 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.1. Éducation, civisme et culture
14, né à Mons, devient Orlando di Lasso à Rome et à Naples, puis Roland de Lassus à Paris et en Bavière. Plus tard, les Allemand
11 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.10. Le Dialogue des cultures
15 tous — et la plupart de leurs élèves aussi -— de Naples comme Thomas d’Aquin, de Pise comme Bonaventure, d’Angleterre comme R
12 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
16tre, né à Mons, devient Orlando Lasso à Rome et à Naples, puis Roland de Lassus à Paris et en Bavière. Plus tard, les Allemand
13 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
17 aussi facilement qu’entre Bordeaux et Marseille, Naples et Milan ; permettre à un travailleur italien de travailler sans disc