1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
1 qui l’aurez voulu, mais tant pis, nous serons du Nord. Nous serons Romantiques. Nous serons barbares, désordonnés, brumeux,
2 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
2ble : d’abord les cinq monarchies protestantes du Nord : Scandinavie, Pays-Bas, Angleterre ; puis l’unique monarchie catholi
3 1934, Présence, articles (1932–1946). L’œuvre et la mort d’Arnaud Dandieu (1934)
3long des côtes de la Méditerranée et de la Mer du Nord, remontant le Danube ou le Rhin, s’avance l’antique ennemi de l’homme
4 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Au sujet d’un roman : Sara Alelia (3 novembre 1934)
4. (C’est un des grands pouvoirs des romanciers du Nord que d’introduire la durée d’une vie comme protagoniste du drame.) Des
5 1934, Journal de Genève, articles (1926–1982). Sara Alelia (25 mai 1934)
5. (C’est un des grands pouvoirs des romanciers du Nord, que d’introduire la durée d’une vie comme protagoniste du drame.) De
6 1935, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Kierkegaard, Dostoïevski, Barth (23 février 1935)
6 Voici trois petits livres qui nous viennent du Nord 11 . Un même courant spirituel nous les apporte au temps marqué. Peut
7 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les mystiques allemands du xiiiᵉ au xixᵉ siècle, par Jean Chuzeville (octobre 1935)
7 choix par un préjugé historique que le « Mage du Nord » eût trop évidemment déconcerté. Ce préjugé consiste à rendre Luther
8 1937, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Selma Lagerlöf, conteur de légende (3 juillet 1937)
8que de pasteurs dans la famille des romanciers du Nord ! — environnés de paysages de rêve, de superstitions folles, de folle
9 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
9di, moins humble et dépendante que dans celles du Nord. » 25 Or, s’il est à ce point « évident » que les troubadours ne tir
10eler courtois dans le Midi, puis remonter vers le Nord celtique, à la rencontre de Tristan… ⁂ Peut-on prouver que la poétiq
11me 63 , envahit rapidement la France, de Reims au Nord et des confins de l’Italie jusqu’à l’Espagne, pour rayonner de là sur
12 suffit de lire. Elle va servir aux romanciers du Nord, ceux du cycle d’Arthur, du Graal, et de Tristan, pour décrire des ac
13roman breton Remontons maintenant du Midi vers le Nord : nous découvrons dans le roman breton — Lancelot, Tristan et tout le
14sur l’autonomie relative des deux littératures du Nord et du Midi. Il semble bien que la question soit actuellement résolue 
15logie. Que celle-ci ait revêtu chez les poètes du Nord des couleurs assombries et plus tragiques, c’est naturel. Taranis, di
16ent commun au Midi languedocien et ibérique et au Nord irlandais et breton ; des coutumes [p. 147] de chevalerie féodale ; d
17urtois lorsqu’on passe du Midi des troubadours au Nord plus barbare des trouvères, nous sommes en mesure de voir dorénavant
10 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
18tion essentielle qu’apparaît, dans la mystique du Nord, le langage « épithalamique ». « Voici donc venu l’irrésistible désir
11 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
19uovo, le style savant et caressant que l’école du Nord — novatrice mais qui revient aux origines valables — oppose à ces rhé
12 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
20i en Italie (Bulgares ou Bougres dans les pays du Nord), s’étaient emparés du gouvernement de plusieurs municipalités. Le po
13 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
21ble : d’abord les cinq monarchies protestantes du Nord : Scandinavie, Pays-Bas, Angleterre ; puis l’unique monarchie catholi
14 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
22percé par le seul col qui relie d’un seul coup le Nord et le Midi du continent à travers les deux chaînes des Alpes ici croi
15 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
23 herbes sauvages venant des terres abandonnées du Nord et que nos paysans s’efforcent d’arrêter avant qu’elles n’étouffent l
16 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
24vec un minimum d’hypocrisie qui passerait dans le Nord pour du cynisme ; mais ce qui ferait scandale à Washington, ici se di
25ble densité humaine. Dans l’ensemble du monde, le Nord domine, et ses coutumes [p. 142] font la norme. C’est pourquoi le ren
26 Noël tombe en été, le Midi est plus froid que le Nord, les voitures circulent à gauche, et au lieu de dire au téléphone all
27dentel, je sens quelque chose d’important. Que le Nord domine, voilà qui signifie que la science domine sur l’émotion, la lo
28re les libéraux. 7. La propagande américaine (du Nord) me paraît travailler à contre-fins. Sous le prétexte sacro-saint de
17 1946, Lettres sur la bombe atomique. 9. Paralysie des hommes d’État
29 pour équilibrer les Démocrates du Sud et ceux du Nord, en présence des Républicains, tout en gardant un œil sur la gauche n
18 1946, Combat, articles (1946–1950). Paralysie des hommes d’État (21 mai 1946)
30 pour équilibrer les démocrates du Sud et ceux du Nord en présence des républicains, tout en gardant un œil sur la gauche na
19 1946, Réforme, articles (1946–1980). Vues générales des Églises de New York (12 octobre 1946)
31erre de Sécession a coupé en deux groupes, Sud et Nord, la plupart des grandes confessions. Ces groupes à leur tour se sont
20 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
32ui, les États du Sud sont anti-nègres, et ceux du Nord antisémites, et ceux de l’Ouest anti-indiens ; mais leurs excès sont
21 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
33erre de Sécession a coupé en deux groupes, Sud et Nord, la plupart des grandes confessions.. Ces groupes à leur tour se sont
22 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
34utres, plus précis. Il n’aimait que la cuisine du Nord, elle lui servait des ratatouilles à la mode de la Louisiane : divorc
23 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
35, et les royaumes démocratiques et socialistes du Nord, Scandinavie, Hollande et Grande-Bretagne. Parce qu’ils ont su deveni
24 1950, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Europe et sa culture (novembre 1950)
36a Grèce n’a pas de frontière bien marquée vers le Nord, l’Europe s’ouvre vers l’Est par des plaines indéfinies. Ce n’est pas
25 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
37 des vallées de dimensions très inégales. Vers le Nord, l’Allemagne et l’Atlantique s’en vont les eaux du Rhin. Vers l’Ouest
38 — celui-ci s’étendant surtout vers l’Ouest et le Nord — mais il en est le point crucial, non seulement à cause de la croix
39t d’un seul coup les deux moitiés de l’Empire, le Nord et le Sud. Il était vital pour l’Empereur de garder libre ce passage,
40 pouvait trouver des débouchés favorables face le Nord, le pays de Lucerne pratiquant une économie très semblable à la sienn
41fait économique des échanges nécessaires entre le Nord et le Sud, enfin le fait politique de la menace féodale, tels sont le
26 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
42 des Troubadours, inventeurs de notre lyrisme, au Nord des Trouvères, inventeurs du roman, puis à toute l’Europe littéraire,
27 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
43 des Troubadours, inventeurs de notre lyrisme, au Nord des Trouvères, inventeurs du roman, puis à toute l’Europe littéraire,
28 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La Suisse et l’Europe après 1945 (avril 1957)
44tre part. (Organisation du Traité de l’Atlantique Nord, ou OTAN). De même, la Suisse n’est pas devenue membre du Conseil de
29 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
45s centaines de dialectes. Ces langues — celles du Nord et celles du Sud en tout cas — n’ont pas de racines communes. Entre l
46s dravidiennes du Sud et le groupe des langues du Nord dérivées du sanscrit, il n’y a presque rien de commun. À tel point qu
30 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — a. L’amour et la personne dans le monde christianisé
47ffuses dans l’hérésie cathare et les mystiques du Nord (ou du moins dans leur vocabulaire) d’où procèdent, par les voies dét
31 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
48e Tristan est l’époux comblé de Cosima… — loin du Nord désormais détesté, Nietzsche vit à Gênes, et il écrit Aurore. « Presq
32 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.1. Proto-histoire d’un continent sans nom
49Danemark à l’Écosse sont recouverts par la mer du Nord. Partis de l’Asie-Mineure et de l’Égée, des colons remontent le cours
50Ukraine, les rives de la Baltique et de la mer du Nord, enfin la vallée du Rhin et la Belgique, poussant jusqu’à la Seine et
51ée du Nord que constituent la Baltique, la Mer du Nord et la Manche. 2 Aux approches du dernier millénaire avant notre èr
33 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
52sie. Elle a été enlevée à l’Orient par un dieu du Nord. Zeus-Jupiter devient alors le dieu par excellence, le principe, la
34 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.6. Le concept géographique
53la Bretagne, aux Îles Britanniques et à la mer du Nord, où le Monde cesse… De Carthage, colonie de Tyr (fondée nous l’avons
54s du fleuve Tanaïs ; du côté de la Tramontane (le Nord) : par l’océan Septentrional qui, déclinant vers l’Occident, baigne l
35 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
55un coup de la Providence, qu’à même temps dans le Nord, dans l’Est et dans le Sud, les trois plus grands Monarques ont des i
56uverain Seigneur des Russes et presque de tout le Nord, nous apprenons que Cam-hi, Amalogdo-Chan, Monarque de la Chine et de
36 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
57 Danube et du Maçanarès ; la lumière est venue du Nord, car vous êtes gens du Nord par rapport à moi, qui suis né sous le qu
58 lumière est venue du Nord, car vous êtes gens du Nord par rapport à moi, qui suis né sous le quarante-cinquième degré ; mai
59-elle donc pas été aussi la proie des barbares du Nord ? Quel heureux abri put conserver au milieu de tant d’orages le flamb
60eurs anciennes forêts, et jusqu’aux extrémités du Nord. Elle seule a transmis dans nos mains ces ouvrages immortels où nous
37 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
61egel à Spengler en passant par Hegel : Est-ce le Nord ou le Sud, le Levant ou le Couchant qui a été la « vagina hominum » ?
62Quant au deuxième courant, il part d’Asie, par le Nord rejoint l’Europe où il submerge l’autre courant… S’il en est ainsi, l
38 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.5. L’Europe des adversaires de l’Empereur
63 religion chrétienne a été le lien des peuples du Nord et du Midi ; elle a fondu, pour ainsi dire, dans une opinion commune
39 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
64ent, la déchirent et la fécondent : opposition du Nord et du Sud, du romantisme et du classicisme, du moderne et de l’antiqu
40 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
65civilisation s’était déplacé vers les contrées du Nord où il faisait froid, où il fallait mieux se loger, se nourrir, se vêt
41 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
66e Tristan est l’époux comblé de Cosima… — loin du Nord désormais détesté, Nietzsche vit à Gênes, et il écrit Aurore. « Presq
42 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Guide européen de l’enseignement civique [introduction] (1960-1961)
67asses de la même manière dans les neiges du Grand Nord, sous les tentes de l’Asie centrale, dans les quartiers industriels d
43 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
68ur son indépendance réelle contre le « colosse du Nord » s’identifia très vite pour lui avec celle de la Pologne luttant pou
44 1963, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Universités américaines (12-13 janvier 1963)
69 de camions-citernes, soudain l’autoroute vers le Nord longe la mer couleur d’huître sous le vent, traverse d’infinis quarti
45 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
70 de Paris, puis plus tard en Champagne et dans le Nord — Philippe de Vitry, Guillaume de Machaut — et à Florence simultanéme
46 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Civisme et culture (notamment artistique) (mai 1967)
71 de Paris, puis plus tard en Champagne et dans le Nord — Philippe de Vitry, Guillaume de Machaut — et à Florence simultanéme
47 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
72s princes de l’Italie, de l’Europe de l’Est et du Nord, qui l’un après l’autre se déclareront eux aussi « souverains absolus
73Grande-Bretagne ; des petits pays du Centre et du Nord, Suisse, Autriche, Scandinavie ; des Balkans ; et enfin, des pays de
74s (Mezzogiorno, Sud-Ouest de la France, Bretagne, Nord, etc.) fait apparaître le rôle parfois décisif et toujours néfaste de
48 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.11. L’Europe des régions
75 coupé par une chaîne de montagnes. Pour aller du Nord au Sud, on passe soit par la mer, soit par l’Angleterre. Le Nord a po
76 passe soit par la mer, soit par l’Angleterre. Le Nord a pour métropole Liverpool, le Sud Bristol, toutes deux villes anglai
49 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
77 de Paris, puis plus tard en Champagne et dans le Nord — Philippe de Vitry, Guillaume de Machaut — et à Florence simultanéme
50 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
78s princes de l’Italie, de l’Europe de l’Est et du Nord, qui l’un après l’autre se [p. 154] déclareront eux aussi « souverain
79Grande-Bretagne ; des petits pays du Centre et du Nord, Suisse, Autriche, Scandinavie ; des Balkans ; et enfin des pays de l
80s (Mezzogiorno, Sud-Ouest de la France, Bretagne, Nord, etc.) fait apparaître le rôle parfois décisif et toujours néfaste de
51 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). La cité européenne (18-19 avril 1970)
81visme, tradition et innovation, droite et gauche, Nord et Midi, catholicisme et protestantisme, réformisme et révolution, my
52 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
82harisme (1145) cette hérésie qui est descendue du Nord français (Arras, Reims, Orléans), par le Poitou, vers le comté de Tou
53 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stratégie de l’Europe des régions (printemps 1974)
83le et de Genève brochant sur deux ou trois pays ; Nord français coupé de la Flandre occidentale et du Hainaut ; triangle Aix
54 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Les grandes béances de l’histoire (printemps 1974)
84eurs voisines au-delà de la frontière nationale : Nord à Belgique, Lorraine et Alsace à RFA, Rhône-Alpes à Suisse et Italie,
55 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pourquoi des régions ? (printemps-été 1975)
85qu’à [p. 14] Saint-Étienne à l’Ouest, Besançon au Nord, Aoste à l’Est 111 ), invite à imaginer la richesse des possibilités
56 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rôle de la modernité dans les relations Europe-Monde (hiver 1975-1976)
86 peuplement de l’Europe s’est produit à partir du Nord (Scythes, Doriens, Indo-Européens), de l’Anatolie et du Caucase (par
57 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
87d pour remédier à la sécheresse catastrophique du Nord, (alors que les gouvernements se bornaient, par réflexe, à fermer leu
58 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 13. Les variétés de l’expérience régionale
88ais Neuchâtel et la Franche-Comté, un peu plus au Nord, n’ont jamais été séparées mais bien plutôt reliées par le Jura ; de
59 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. I. L’économie
89lités entre les classes, entre les pays, entre le Nord et le Sud. [p. 58] Toute progression rapide crée des problèmes nouv
60 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. III. L’environnement
90 « poubelle de l’Europe », déverse dans la mer du Nord 60 000 tonnes de déchets par jour. 6. Les produits nocifs dans l’alim
61 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. IV. Les Régions
91igne, le Sud-Ouest de la France, ou la Calotte du Nord (cercle polaire), sont définies en tant que [p. 116] problèmes essent
62 1979, Cadmos, articles (1978–1986). Écologie, régions, Europe fédérée : même avenir (printemps 1979)
92 qu’elles le dépassent. Le Rhin amène à la mer du Nord 60 millions de tonnes de déchets par jour. Ces déchets viennent de Su
93ois les frontières de trois pays, des Calottes du Nord (Norvège, Suède, Finlande) à l’Öresund (Danemark et Suède), à l’Eureg
63 1979, Cadmos, articles (1978–1986). La chronique européenne de Denis de Rougemont (printemps 1979)
94s voisines, au-delà des frontières de l’État : le Nord à la Belgique, la Lorraine et l’Alsace à la RFA, Rhône-Alpes à la Sui
64 1979, Réforme, articles (1946–1980). Écologie, régions, Europe fédérée : même avenir (19 mai 1979)
95 qu’elles le dépassent. Le Rhin amène à la mer du Nord 60 millions de tonnes de déchets par jour. Ces déchets viennent de Su
96ois les frontières de trois pays, des Calottes du Nord (Norvège, Suède, Finlande) à l’Oresund (Danemark et Suède) à l’Euregi
65 1980, Cadmos, articles (1978–1986). Madame de Staël et « l’esprit européen » (été 1980)
97 religion chrétienne a été le lien des peuples du Nord et du Midi ; elle a fondu, pour ainsi dire, dans une opinion commune
98’a-t-elle pas divisé, sans espoir, la chrétienté, Nord réformé, Sud catholique et orthodoxe ? Réponse de Mme de Staël : Le
66 1981, Cadmos, articles (1978–1986). L’apport culturel de l’Europe de l’Est (printemps 1981)
99 le xvie le binôme Réforme de Luther dominant le Nord, les Allemagnes et la Scandinavie, et Réforme de Calvin pénétrant la