1 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
1ance 63 . Pierre Du Bois naquit certainement en Normandie et très probablement à Coutances ou aux environs. Il étudia dans l’un
2ance. En 1307 nous trouvons de nouveau Du Bois en Normandie. En l’année 1308, il paraît avoir été au plus haut degré de son crédi
2 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
3jet au bon Abbé. [p. 107] Au cours d’un voyage en Normandie, durant l’hiver 1706-07, sa voiture ayant versé dans un chemin mal en
3 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
4lqu’un eût dit à la Lorraine, à la Picardie, à la Normandie, à la Bretagne, à l’Auvergne, à la Provence, au Dauphiné, à la Bourgo
5rez la fraternité européenne, absolument comme la Normandie, la Bretagne, la Bourgogne, la Lorraine, l’Alsace, toutes nos provinc
4 1962, Les Chances de l’Europe. III. L’Europe s’unit
6rez la fraternité européenne, absolument comme la Normandie, la Bretagne, la Bourgogne, la Lorraine, l’Alsace, toutes nos provinc
5 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Denis de Rougemont : l’amour et l’Europe en expert (24 décembre 1970)
7 il y a 28 Suisses neuchâtelois et 36 ancêtres de Normandie ou du Midi, mais aussi quelques Allemands et plusieurs Hollandais. Ce
6 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
8elle ici un « Geist », et qu’on nomme calvados en Normandie, pflümli en Alsace, et sliwovicz en Croatie. Citoyen d’honneur de cet
9oc à l’Espagne, la Bretagne à l’Atlantique, et la Normandie aux Anglais. Cinq ans plus tard, le Premier ministre d’alors, parlant
7 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Les grandes béances de l’histoire (printemps 1974)
10, Rhône-Alpes à Suisse et Italie, etc., jusqu’à « Normandie aux Anglais ». On sait que de Gaulle n’a pas été suivi à l’occasion d
8 1979, Cadmos, articles (1978–1986). La chronique européenne de Denis de Rougemont (printemps 1979)
11c-Roussillon à la Méditerranée, etc. jusqu’à « la Normandie aux Anglais ». Quelques mois plus tard, au printemps de 1969, contre
9 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
12le nation de Picardie », « la vénérable nation de Normandie », et « la constante nation de Germanie ». L’ensemble des universités