1 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
1s « purs » et les vrais « sauvages » comme Bohor, Perceval et Galaad parviendront à l’initiation. Il est clair que la descriptio
2 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
2ture personnelle d’un Lancelot, d’un Bohort, d’un Perceval, dans un style à la fois cistercien, courtois et fort probablement ca
3 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. II. La Cité européenne
3ème de la Quête aventureuse d’un Lancelot et d’un Perceval ou d’un Tristan, symbole mystique. Faut‑il enfin rappeler l’apport ar
4 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). La cité européenne (18-19 avril 1970)
4ème de la quête aventureuse d’un Lancelot et d’un Perceval, symbole mystique. Faut-il enfin rappeler l’apport arabe, qui ne se l
5 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
5 se termine par la mort des découvreurs Galaad et Perceval… L’aventure de la Table Ronde finit aussi par un échec complet… (p. 8
6 matière de Bretagne… la Quête du Graal, Gauvain, Perceval, la belle histoire de Tristan et Iseult ». Aux exemples qu’il donne (