1 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
1es régions qu’hélas il doit quitter pour aller en Provence : ce sont les châteaux de Laurac, de Gaillac, de Saissac et de Montré
2 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
2 ». Il consacre deux longs chapitres à l’amour en Provence au xiie siècle, et [p. 248] reproduit le code d’amour courtois en ap
3que je pourrais citer montrent partout dans cette Provence une galanterie aimable, spirituelle et conduite entre les deux sexes
3 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
4e poésie amoureuse : nous sommes à l’époque où la Provence vaincue achevait la conquête esthétique du nord de l’Europe. » Ajouto
4 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
5iie siècle, ne comprenait ni le Languedoc, ni la Provence, ni la Bretagne, ni l’Alsace, ni la Lorraine, ni la Bourgogne, ni les
5 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
6à la Normandie, à la Bretagne, à l’Auvergne, à la Provence, au Dauphiné, à la Bourgogne : Un jour viendra où vous ne vous ferez
6 1965, Fédéralisme culturel (1965). Fédéralisme culturel
7ues ; de régions comme l’Ombrie, les Flandres, la Provence ; de très petits États comme Venise, ou Mantoue, Genève ou Weimar ; o
8 qu’elle le doit — on trouve la même ailleurs, en Provence, par exemple — qu’aux génies qui ont illustré cette petite ville, et
7 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
9xcluait » la Bretagne, l’Alsace, le Languedoc, la Provence, la Bourgogne et la Champagne. C’était tout de même la Suisse, c’étai
8 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
10du Mans, se réfugie à Poitiers avant de gagner la Provence. Ces dates encadrent celles de la vie de Guillaume IX et de toute la
9 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
11emagne, Rhône-Alpes à la Suisse et à l’Italie, la Provence à la Méditerranée, le Languedoc à l’Espagne, la Bretagne à l’Atlantiq
10 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
12raire, lien de parenté — comme entre Languedoc et Provence… Les grandes rivières sont des catégories d’état-major. Mais les peti
11 1978, Cadmos, articles (1978–1986). La chronique européenne de Denis de Rougemont (hiver 1978)
13sillon catalan, Aquitaine, Albigeois, Toulousain, Provence, Corse, Alsace, Lorraine et Flandres — se retourne naturellement en h
14’États indépendants) la Bretagne, l’Occitanie, la Provence, etc., Debré et ses amis s’imaginent, c’est normal, que l’Europe va f
12 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. IV. Les Régions
15rige, mouvement essentiellement culturel animé en Provence par Frédéric Mistral (qui reçut l’un des premiers prix Nobel de litté
16ys Basque, l’Occitanie, le Roussillon catalan, la Provence, la Corse, l’Alsace ; — en Grande-Bretagne : l’Écosse, le pays de Gal
13 1979, Cadmos, articles (1978–1986). La chronique européenne de Denis de Rougemont (printemps 1979)
17et l’Alsace à la RFA, Rhône-Alpes à la Suisse, la Provence à l’Italie, le Languedoc-Roussillon à la Méditerranée, etc. jusqu’à «
14 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
18océder contre les luthériens et les vaudois de la Provence. Un texte de l’époque fournit quelques détails sur ses méthodes : Le