1 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
1 [p. 170] Châteaux en Prusse Au loin passaient des voiles claires parmi les blés violents ; le cie
2ational-marxiste dont le rêve est de restaurer la Prusse du grand Frédéric par les méthodes de Lénine… Race de colonisateurs,
2 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
3otable dans les guerres de libération que mena la Prusse contre Napoléon. Et les philosophies d’essence passionnelle d’un Fich
470. Ce sera la thèse au nom de laquelle le roi de Prusse devenu empereur d’Allemagne, revendiquera les provinces allemandes de
3 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
5celle qui règne normalement dans les landes de la Prusse ou les steppes de l’Asie. Le fait géographique que le Gothard est le
4 1948, Suite neuchâteloise. V
6rope, aux marches slaves, ces Burgs secrets de la Prusse orientale, — tant de générations aux fortunes diverses ne m’en sépare
5 1948, Suite neuchâteloise. VII
7e la baie de Sirmione… Sur les lacs sinueux de la Prusse orientale, nous allions ramer vers minuit, heure où [p. 74] le crépus
6 1948, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Lacs (août 1948)
8e la baie de Sirmione… Sur les lacs sinueux de la Prusse orientale, nous allions ramer vers minuit, heure où le crépuscule enf
7 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
9pes des cantons au service des rois de France, de Prusse, d’Angleterre et d’Espagne, des États généraux de Hollande et des pri
8 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
10e que l’Allemagne s’unifiait sous la férule de la Prusse, la Suisse alémanique s’en distinguait davantage par son climat moral
9 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
11plus durement l’agression napoléonienne, c’est en Prusse que la philosophie du nationalisme va se constituer. Hegel est la con
12e, ce seront les « immortels principes ». Pour la Prusse, l’idée de l’État. Pour l’Angleterre, la maîtrise des mers. Pour la R
10 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
13plus durement l’agression napoléonienne, c’est en Prusse, que la philosophie du nationalisme va se constituer. Hegel est la co
14e, ce seront les « immortels principes ». Pour la Prusse, l’idée de l’État. Pour l’Angleterre, la maîtrise des mers. Pour la R
11 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
15ape, Moscovie, Autriche, Curlande & Associez, Prusse, Saxe, Palatin & Associez, Hanovre & Associez, Archevêques Él
12 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
16ordonnance de son plan) à la Paix de Bâle, que la Prusse et l’Espagne viennent de signer avec la République Française. L’essai
17riedrich von Gentz (1764-1832) ministre du Roi de Prusse, puis conseiller intime de la politique autrichienne, bras droit de [
13 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
18der Kultur steht ») et qui ne saurait être que la Prusse, deviendra la vraie patrie des Européens chrétiens ; il imposera sa c
19a liberté Européenne, l’Empereur, la Russie et la Prusse sont par le nombre et l’excellence de leurs troupes, naturellement le
14 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.4. Napoléon et l’Europe
20après avoir servi successivement l’Autriche et la Prusse, et combattu toute idée d’hégémonie européenne, estima qu’il était te
15 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
21x empereurs de Russie et d’Autriche, et au roi de Prusse, il propose une fédération chrétienne de l’Europe, fondée sur « une l
16 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
22t des énergies créatrices. En changeant France en Prusse, nous avons du Hegel. [p. 232] Pourquoi ce beau système d’évolution
23a France, l’Autriche, l’Angleterre, la Russie, la Prusse, peuvent faire entre eux des traités d’alliance ou de commerce ; il r
17 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
24gue se trouvent privés d’instruction publique, la Prusse ayant décrété que l’enseignement primaire ne se ferait plus qu’en all
25. Il publie un pamphlet intitulé La Pologne et la Prusse, dans lequel il attaque les récentes lois scolaires anti-polonaises.
18 1963, Preuves, articles (1951–1968). Le mur de Berlin vu par Esprit (février 1963)
26 l’Allemagne. » C’est en effet une Allemagne sans Prusse. Et une partie de la Prusse ancienne est devenue polonaise, comme on
27et une Allemagne sans Prusse. Et une partie de la Prusse ancienne est devenue polonaise, comme on sait. Ainsi, MM. Dehem et vo
19 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
28tats, principauté dont le souverain est le roi de Prusse, ne deviendra-t-il tout à fait « suisse » qu’après une brève révoluti
20 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.5. Ce « petit peuple pacifique… »
29ice de bien d’autres princes et nations : rois de Prusse, d’Angleterre, d’Espagne et des Deux-Siciles, États généraux de Holla
21 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
30: un Brandebourg, qui vient de fonder le trône de Prusse. Dans le gouvernement curieusement compliqué de ce minuscule pays sou
31anoblies par les Longueville puis par les rois de Prusse. Ce régime très particulier de monarchie républicaine ne fut renversé
22 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
32 de cerner les objets d’un trait robuste, bleu de Prusse, par cette franchise brutale de la couleur, et enfin par son sens du
23 1970, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Préface 1970
33 par une dynastie conquérante, Francie, Castille, Prusse ou Piémont, mais d’une libre association de communes autonomes, sans
24 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
34En 1870, l’armée française part à l’attaque de la Prusse en toute confiance : le général en chef a déclaré « qu’il ne manque p
25 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
35éclare : « Je suis le premier serviteur du roi de Prusse », onpourrait admirer le sens civique dont ces deux monarques font pr
26 1981, Cadmos, articles (1978–1986). L’apport culturel de l’Europe de l’Est (printemps 1981)
36 morave, aux yeux des luthériens. Il se retire en Prusse orientale, puis pour un temps en Transylvanie. Retourne en Pologne, d